Quelques fils de la Toile des AMAP (Hors-série « Logiciels et plateformes » – 1/4)

Je commence aujourd’hui la publication d’une petite enquête sur les logiciels et plateforme en ligne conçus pour gérer les AMAP et leurs commandes.

Pour ses modalités? Hé bien, j’ai sorti de mon petit cerveau (sous mon seul petit chapeau) un premier jet de 14 questions. Au final, après avoir vérifié auprès du réseau AMAP IDF et du Miramap un « Nihil obstat », j’ai complété de telle sorte que j’ai abouti à 16 questions (tout est mentionné ci-dessous). Les envois par mail aux 8 entités identifiées se sont effectués à partir du 12 novembre 2018 (1ère réponse reçue le 13), les relances par mail à partir du 22, et les contacts téléphoniques, si nécessaires, dans la foulée.

Voici donc le…

Questionnaire aux éditeurs de logiciels et/ou plateforme en ligne de gestion d’AMAP – 11/2018
Pour publication dans un ou plusieurs billets de la rubrique https://amap-rpl.org/?s=la+toile+des+amap sur le blog de l’AMAP réunion / Père Lachaise (75011 / 75020).
[Merci de faire en sorte que chaque réponse soit brève (quelques phrases, quelques lignes…)].

Identification du logiciel / de la plateforme / de l’éditeur / du concepteur) de gestion d’AMAP : Noms, adresse, contact (adresse, internet, email…). Soyez explicites SVP, pour que l’on comprenne bien « en quelle qualité » vous répondez à ce questionnaire.

AmapJ AmapJ, logiciel libre de gestion pour Amap, développé par un amapien de la Drôme : Emmanuel BRUN, 22 rue du clos de l’Allet, à Bourg Les Valence – contact@amapj.fr – Deux sites: amapj.fr : le logiciel libre / apassil.fr : micro entreprise proposant l’hébergement de AmapJ.

AMAPRESS Amapress, Logiciel Libre de Gestion & de Communication pour les AMAPs. Anne FARNIER, Responsable développement du logiciel.
22, rue Saint-Yves – 75014 PARIS – Tel : 06.60.14.59.10. – contact.amapress@gmail.com
Site Internet : http://amapress.fr/

amapy Amapy, le logiciel. Société 2le – 40 rue Victor Schoelcher 68200 Mulhouse – www.2le.netcontact@2le.net – Contact : Céline Thevenet – Chef de projet – 03 89 333 889.

BioToutCourt Bio Tout Court est un logiciel de gestion métier créé pour les trois acteurs des circuits « hyper » courts : les producteurs Bio de France, les amaps et les consommacteurs.
SAS créée le 4 juillet 2018 à Cergy (95) par l’Association Amap Bio Devant et par Valérie et Alain Crochot producteurs Bio Plaisirs du jardin (distributeurs de 8 amaps).
Appeler 07 86 06 75 05 – contact@biotoutcourt.com.
https://www.facebook.com/biotoutcourt/ et http://www.amapbiodevant.fr/blog/actualites/news/suivez-le-projet-bio-tout-court/ – Instagram BioToutCourt – Twitter @biotoutcourt

Cagette Cagette.net (http://www.cagette.net) développé par ALILO, société basée à Bordeaux. Développeur principal : François Barbut.

Clic_Amap Clic’AMAP est un logiciel conçu par le réseau des AMAP Auvergne Rhône-Alpes, Alliance Isère et le Miramap, autour d’une démarche participative.
Pour ma part je suis Marilyn Métayer, animatrice-coordinatrice du Miramap. J’anime le comité de pilotage du projet inter-régional « Clic’AMAP », que nous portons comme investissement collectif au service du mouvement des AMAP.
MIRAMAP 58, rue Raulin 69007 LYON, et notre site miramap.org, avec la page dédiée au projet Clic’AMAP : http://miramap.org/Clic-AMAP-Mon-AMAP-en-quelques-clic.html

Panier_Local Plateforme Panier Local, de l’éditeur CLEOP, 4 avenue Marcel Cerdan à Nantes, contact@panierlocal.com – Contact : Ludovic de Beaurepaire, fondateur.

Reseau_AMAP-BN Tkei Logiciel gestion des commandes AMAP fourni par le réseau AMAP-BN, développé (sans garantie) par Jean-François Harivel. Voir page http://www.amap-bn.fr/-Boite-a-outils-

1/ Développeur de l’application : êtes-vous amapien vous-même (membre d’une AMAP) ? Si oui, depuis quand ?

AmapJ Je suis membre d’une AMAP depuis 2008, et je participe au collectif de gestion (le « bureau ») depuis 2012.

AMAPRESS AMAPress est une équipe de 3 personnes :

  • Guillaume, notre développeur, est lui-même jardinier sur son temps libre, en Picardie
  • Nadia, notre graphiste, travaille en collaboration avec BEDE : « Association de solidarité internationale qui s’est donnée pour mandat de relier solidairement les praticiens de la biodiversité agricole paysanne sur les territoires de trois grandes régions : l’Europe, le Maghreb et l’Afrique subsaharienne, et de défendre leurs droits. » https://www.bede-asso.org/
  • Moi-même, Anne, devenue amapienne en rejoignant l’Amap Traverse dans le 14ème arr. de Paris en 2014 et 2015, puis de l’Amap des Lapereaux des Thermopyles dans le 14ème depuis 2016, je navigue actuellement entre la France et l’Italie pendant quelques mois, je me réengagerai dans une AMAP dès que je me serai fixée.

amapy Membre fondateur de l’association Rhénamap, créée en 2010. Poste de secrétaire occupé actuellement. Rhénamap est un réseau de 27 producteurs qui regroupe 1000 familles sur 11 sites dans le Sud Alsace.

BioToutCourt OUI depuis 2009 resp[onsable] de l’Amap Biodevant Courbevoie (100 familles et 12 producteurs).

Cagette J’ai été amapien à Paris 19e puis à Bordeaux pendant une dizaine d’année.  Suite à notre déménagement, il n’y a pas d’amap dans notre quartier.

Clic_Amap Les membres du comité de pilotage et du groupe de travail sont amapiens et paysans en AMAP. Nous avons élaboré 3 cahiers des charges : V1, V2 et V3 dont le développement commence tout juste. Nous avons fait appel a un développeur free-lance pour les 2 premières versions. A partir d’aujourd’hui nous allons travailler avec le réseau d’indépendants Happy dev.

Panier_Local J’ai mis en ligne en janvier 2007 la première version de Panier Local pour l’amap de l’ile à Nantes dont j’étais coordinateur. Aujourd’hui j’achète des paniers livrés sur le lieu de travail, plus adaptés à mes contraintes.

Reseau_AMAP-BN Amapien depuis 2005.

 

2/ Pourquoi avoir développé cet outil (motivations, histoire, dates…) ? Le « service » proposé fait-il référence à la charte des AMAP d’une manière ou d’une autre?

AmapJ Notre AMAP a démarrée en 2008 à Bourg Les Valence. Celle-ci a ensuite grossie, elle a rencontré des difficultés organisationnelles à partir de janvier 2013, étant donné le grand nombre d’amapiens et de producteurs.
Le plus gros problème était la multiplication des e mails et des fichiers Excel, avec une gestion très lourde et des erreurs multiples, dues à des outils non adaptés.
Début 2013, j’ai alors recherché un logiciel libre qui aurait pu servir à la gestion au quotidien de notre AMAP. Je n’en ai pas trouvé. Etant un professionnel de l’informatique de gestion, j’ai développé alors rapidement un applicatif répondant à nos besoins, qui a été mis en production en octobre 2013 dans notre AMAP.
Celui-ci a donné de bons résultats, à partir de mars 2014, je l’ai proposé en tant que logiciel libre (site amapj.fr). Plusieurs Amap l’ont alors adopté et m’ont demandé un certain nombre d’évolutions, que j’ai réalisées au fil de l’eau. Le logiciel s’est alors enrichi de nombreuses fonctionnalités supplémentaires.
Par la suite, je me suis rendu compte que la mise en place et le maintien en conditions opérationnelles étaient trop compliqués et coûteux pour une AMAP. J’ai alors créé une micro entreprise pour fournir le service clé en main, à partir de mai 2016.

AMAPRESS J’ai détecté des problèmes concernant la gestion et la communication au sein de mon AMAP dès 2014.
Travaillant dans l’informatique, avec Guillaume, mon collègue développeur, nous avons cherché une solution à mettre à disposition de cette AMAP, mais nous avons remarqué que les solutions proposées s’intéressaient uniquement à la gestion, il fallait donc un autre outil pour la communication.
Après réflexion, nous avons opté pour WordPress qui sert à la fois de support de communication via le site Internet et les mailing-lists, et permet en plus d’intégrer des fonctionnalités de gestion.
L’idée est de proposer un outil qui reflète la personnalité de l’AMAP tout en rendant la communication fluide comme l’exige notre environnement hyper connecté : c’est-à-dire offrir aux AMAP et aux amapiens un outil ergonomique et moderne qui donne envie de rejoindre le mouvement, puis d’y rester !
Nous nous servons de la charte des AMAP comme guidelines pour choisir et prioriser le développement des nouvelles fonctionnalités, nous prévoyons d’intégrer une fonctionnalité optionnelle proposant d’ajouter la charte sur le site dédié de l’AMAP.

amapy Outil développé à la demande de maraîchers de notre région qui avaient des difficultés à gérer leurs adhérents et leurs commandes. L’outil existe depuis 10 ans et couvre maintenant, grâce à ses différents paramétrages possibles, de nombreux modes de fonctionnement de la distribution de paniers, dont la distribution en Amap.

BioToutCourt Nous portons les valeurs des amaps depuis toujours mais n’avons pas trouvé d’outil adapté qui nous corresponde.

Cagette Non car notre logiciel est utilisé aussi par des groupements d’achats associatifs, points de vente à la ferme, drives de producteurs…

Clic_Amap Le projet de développement d’un logiciel a démarré en 2015 pour répondre à 2 besoins : faciliter la gestion quotidienne de l’AMAP et la mise en relation/en réseau entre les AMAP et entre les AMAP et les paysans, grâce à une base de données solides et facilement actualisables. Les objectifs sont :
– apporter un outil de gestion et communication aux bénévoles en AMAP et aux paysan.nes (synthèse des contrats, tableau des permanences ….).
– connaître et faire connaître les AMAP et paysans autour de chez moi, dans ma région et même partout en France ;
– faire vivre la communauté des AMAP autour des valeurs, principes et engagements inscrits dans la charte des AMAP ! Les partenaires en AMAP s’engagent dans la vie du mouvement des AMAP ! Clic’AMAP est un moyen qui permet de faciliter cette mise en mouvement.
Oui bien sûr la Charte des AMAP fixe le cadre de Clic’AMAP !!!

Panier_Local Mon appétence pour les circuits courts a démarré avec ma belle-famille qui produit et distribue ses produits (pigeonneaux et parthenaise) aux particuliers et professionnels. Le constat de départ du projet Panier Local, en 2006, était que les grands distributeurs alimentaires disposaient d’outils web performants (drives) mais peu accessibles pour les petites structures. L’idée était de concevoir un outil mutualisé entre un grand nombre d’acteurs pour que les producteurs en circuit court puissent en bénéficier.
Le projet a vécu sous forme associative bénévole avec les amaps en 2007, puis dès 2009 avec les systèmes de paniers gérés par des collectifs de producteurs.
En 2011 le projet s’est professionnalisé, pour devenir une entreprise et s’adapter aux plateformes territoriales de distribution aux professionnels. Le logiciel est alors devenu un ERP métier pour relever les défis commerciaux, logistiques et administratifs de ces plateformes.
Depuis 2013, notre offre est directement proposée aux producteurs et transformateurs qui cherchent à s’outiller pour mieux gérer leur activité commerciale.
Parmi nos offres, celle dédiée aux amaps précise qu’elles doivent respecter la charte des amaps.

Reseau_AMAP-BN Simplification  de la gestion de l’AMAP Les Paniers de La Dives constituée à l’époque de plusieurs groupes. Le logiciel évoque la notion de contrats.

 

3/ Quelle part de vos activités la partie « Logiciel pour la gestion d’AMAP » représente-t-elle? Connaissez-vous d’autres logiciels ou outils de gestion d’AMAP ? Si oui, avez-vous rencontré leurs concepteurs ?

AmapJ Le développement du logiciel AmapJ se fait uniquement sur mon temps personnel, en dehors de mon travail.
Je connais plusieurs autres logiciels de gestion d’AMAP (cagette.net, clic amap), par contre j’ai eu peu de contacts avec leurs concepteurs.

AMAPRESS Nous avons monté une Association loi de 1901 « Le Comptoir des Applis » afin de donner un cadre à notre projet. Actuellement, Amapress représente 100% de l’activité de notre Association dont l’objectif est de créer des applications s’inscrivant dans une démarche de développement durable.
Nous avons fait un tour d’horizon des solutions avant de nous lancer, mais nous n’avons rencontré aucun autre créateur. Nous avons eu des retours d’amapiens qui nous ont permis de collecter des informations indiquant que Cagette oriente son développement vers les groupements d’achats, nous avions assisté à une présentation lors de leur tour de France des AMAP en 2016.
Nous connaissons AmapJ de réputation, c’est je crois un des premiers à avoir développé un logiciel.

amapy Nous sommes une société de développement de logiciels sur mesure pour tous secteurs d’activité. Le logiciel Amapy représente 2% de notre CA. Nous connaissons l’outil développé par le réseau Amap44, mais n’avons pas rencontré ses concepteurs.

BioToutCourt 1/3 producteurs, 1/3 amaps et 1/3 utilisateurs. Nous avons étudié l’ensemble des outils sans rencontrer les concepteurs de par l’éloignement géo (nous les avions eu en ligne bien avant le projet pour certains).

Cagette Pour les AMAP notre logiciel est gratuit et illimité, donc nous n’avons aucun chiffre d’affaire lié aux AMAP.
Oui nous connaissons d’autres logiciels pour les AMAP mais nous n’avons pas rencontré leurs créateurs.

Clic_Amap Ce projet s’inscrit dans notre mission de réseau de renforcer la dynamique collective des AMAP en France. Nous menons en parallèle d’autres actions : amélioration continue des pratiques en AMAP, mobilisation citoyenne et plaidoyer autour des enjeux agricoles et alimentaires… Ce projet représente un peu moins d’1/4 de nos activités si on cumule réseau AURA et Miramap.
Nous connaissons et avons rencontré plusieurs concepteurs de logiciel pour la gestion d’AMAP.

Panier_Local Nous fournissons gratuitement le logiciel aux amaps qui ne représentent donc pas de chiffre d’affaire pour nous.
Nous avons entendu parler de Amapy, AmapJ, AmapK* et Cagette, mais ne connaissons que Cagette avec qui nous collaborons au sein du Data Food Consortium.
* Ancienne appellation de Clic’Amap (NDLR)

Reseau_AMAP-BN Quelques heures de temps à autre. Non, pas de rencontre avec d’autres concepteurs.

 

4/ Quel est votre « modèle économique » pour cette activité ? Bénévolat (avec un « gratuitware ») ? « Freeware » (chacun paye ce qu’il veut ou peut) ? Activité associative (avec des cotisations, des subventions éventuellement, pour ne pas être « déficitaire » / à fonds perdus…) ? Activité entrepreneuriale (visant à générer des bénéfices financiers)? Autre ?

AmapJ Le logiciel est gratuit, il est utilisable par toutes les personnes qui le souhaitent, actuellement une quinzaine d’AMAP l’utilisent en auto hébergement.
Le service « avec hébergement » est facturé 2 euros par mois, pour couvrir les frais de location de serveurs et « rémunérer » les heures de maintenance du service. Il est utilisé actuellement par environ 170 AMAPs.
Cette activité n’est pas mon activité principale, c’est surtout un engagement militant.

AMAPRESS Amapress est un logiciel libre, certaines AMAPs qui en ont la possibilité pourront soutenir notre projet si elles le souhaitent. Nous ne prévoyons pas la création de cotisations fixes. Le coût de notre solution pour les AMAPs est le coût de l’hébergement. L’objectif des AMAPs est de soutenir les paysans et notre projet s’inscrit complètement dans cette démarche.

amapy Au début nous étions sur un modèle avec un % du CA qui permettait aux petites structures de ne pas payer beaucoup. Après plusieurs années d’expérimentation, nous avons constaté que nous perdions beaucoup d’argent car l’investissement de départ pour chaque client est de plusieurs milliers d’euros. Aujourd’hui, nous faisons payer le temps passer à installer le logiciel, faire la reprise des données, les aspects graphiques s’il y a un site, …
L’objectif n’est pas de « faire de l’argent » mais de ne pas en perdre non plus.

BioToutCourt Nous sommes 4 associés (1 expert digital – 2 producteurs BIO – 1 resp[onsable] d’amap). Nous avons opté pour une SAS car nous investissons 130K€ pour sortir la version 1. Avant d’envisager des bénéfices, nous devons faire nos preuves. Nous investissons nos deniers personnels et nous nous endettons. Lorsque nous serons en mesure de faire des bénéfices, nous investissons dans des œuvres d’accompagnement des producteurs pour soutenir la filière. Nous sommes preneurs de subventions et postulons actuellement à plusieurs concours. Nous sommes preneurs de solutions qui viennent du réseau.

Cagette Cagette.net est un logiciel libre (code source disponible sur github). Il est utilisable gratuitement sur www.cagette.net.
Notre entreprise vit grâce à l’organisation de formations qui apprennent aux producteurs à utiliser Internet pour développer leur vente directe. Nous cherchons à aider les producteurs, à leur donner plus d’autonomie et d’efficacité dans la commercialisation de leur produits. Notre logiciel aide aussi sur ce point.

Clic_Amap Notre modèle économique comme nos associations sont à but non lucratif. Le financement de ce projet repose sur les adhésions et sur des financements publics nationaux et régionaux.

Panier_Local L’offre Panier Local est généralement proposée sous forme d’abonnement payant comprenant les services d’hébergement, d’accompagnement, de maintenance corrective et de maintenance évolutive.
Pour les amaps, nous délivrons un service sans abonnement incluant uniquement l’hébergement et la maintenance corrective, ce qui correspond aux services mutualisés de la plateforme, avec une sollicitation mesurée de nos salariés.
Nous avons créé un partenariat avec l’association Energie Locale, qui offre les services d’accompagnement et de maintenance évolutive aux amaps adhérentes, et qui est la seule à même de nous solliciter concernant les amaps.

Reseau_AMAP-BN C’est du bénévolat, le logiciel est disponible aux Amaps qui adhèrent au réseau AMAP-BN.

 

Voilà, cet article est déjà bien assez long pour aujourd’hui avec les quatre premières questions. Mais il reste les réponses aux 12 autres questions à venir…

A suivre! Restez à l’écoute avec toute votre attention pour:

Quelques fils… (2/4) (mercredi 5 décembre 2018)

5/ Combien d’AMAP utilisent votre outil ? Depuis quand ? Avez-vous des « retours d’expérience » ? Votre application est-elle à vocation locale (territoriale, départementale, régionale) ? Ou interrégionale ?
6/ Parmi les quelque 240 AMAP déjà mentionnées dans « la Toile des AMAP » (voir fichier en PJ du mail d’accompagnement), êtes-vous en mesure d’en identifier quelques-unes qui utilisent votre logiciel / plateforme / outil de gestion de contrat (sachant que je n’ai pas encore abordé toutes les régions, pour ma part…) ?
7/ Menez-vous une politique de « développement quantitatif » du nombre d’utilisateurs en informant les AMAP de son existence ?
8/ Etes-vous en contact avec un regroupement local (interAMAP, réseau territorial, départemental ou régional) d’AMAP ?

Quelques fils… (3/4) (jeudi 6 décembre 2018)

9/ Quelle est la « gouvernance » concernant l’application pour les AMAP? Donne-t-elle place à un (ou plusieurs) amapiens à titre individuel ? A une (ou plusieurs) AMAP ? A un regroupement d’AMAP ? Autre situation ? Qui décide des évolutions des fonctionnalités proposées aux AMAP ?
10/ Que pensez-vous du RGPD ? Qu’évoque pour vous le terme de GAFAM ?
11/ Utilisez-vous comme « noyau » de votre outil un logiciel libre ? Un développement propriétaire (développé par vous et dont vous détenez tous les droits) ? Un logiciel du marché ?
12/ Parmi les fonctionnalités ci-dessous, lesquelles sont proposées par votre outil?
A - Animation de la vie associative de l’AMAP
E - Gestion « en ligne » (par internet)
G - Gestion des adhérents de l’AMAP
I - Possibilité d’imprimer les contrats
L - Planning des livraisons avec inscription des amapiens qui en ont la charge
M - Mutualisation de recettes ou d’autres informations
P - Possibilité de paiement en ligne, sans intermédiaire, de l’amapien au producteur
R - Récapitulatifs des éléments statistiques et financiers
*  - Fonction spécifique ? (précisez SVP)

Quelques fils… (4/4) (vendredi 7 décembre 2018)

13/ Y a-t-il d’autres utilisateurs de votre outil que les « groupes en AMAP » ? Si oui, pour quel pourcentage ? (et éventuellement, qui sont ces utilisateurs ?)
14/ Quels sont les avantages d’une gestion par un logiciel dédié par rapport à une gestion traditionnelle (papier / stylo, voire un petit tableau Excel dans l’ordinateur personnel d’un amapien « référent contrats »), en général, selon vous ?
15/ En particulier, EN 20 MOTS MAXIMUM, quels sont les avantages spécifiques de VOTRE outil ?
16/ Commentaire, « en toute liberté », de votre part, pour ce qui ne prend pas place dans les questions précédentes (cela ne sera pas forcément publié…)?

 Merci à tous d’avoir « joué le jeu » de la transparence!

(s) [ta d loi du cine], amapien de l’AMAP réunion / Père Lachaise (75011 / 75020), rédacteur de la rubrique La Toile des AMAP sur le présent blog

*

*          *

Heu, à défaut de publicité, un petit peu d’auto-promotion tout de même…

Cette enquête, je l’ai effectuée bénévolement, de la conception jusqu’à la publication. Mais après, si l’une ou l’autre des quelque 250 000 personnes impliquées dans le réseau des AMAP souhaite recourir à mes services professionnels, … c’est tout à fait envisageable bien entendu! Si par exemple vous connaissez une personne (morale ou physique!) qui cherche à créer un annuaire (sur n’importe quel sujet) et à en vérifier les informations avant publication (papier ou web), ou bien à faire mettre à jour les informations d’un annuaire déjà existant avant de le rééditer, n’hésitez pas à lui en parler :
Destination Données, http://www.destinationdonnees.fr D2N

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s