TélérAmap, semaine du 30 novembre au 6 décembre 2019

Avec Télérama, cette semaine, l’écologie envoie les gens dans la rue… ou au cinéma  :

Politique

  • dimanche 1er décembre sur France 5 à 20h50 – C’était écrit. Le départ de M. Hulot.  Le 28 août 2018 : en direct sur France Inter, Nicolas Hulot annonce sa démission du poste de ministre de la Transition écologique et solidaire. Il a cueilli tout le monde par surprise. Ni le Président Emmanuel Macron, ni ses conseillers, ni même sa femme n’étaient prévenus. Dans l’opinion, le départ de « l’écologiste préféré des Français » est un déclic : quelques jours plus tard des milliers de personnes défilent dans la rue pour le climat. Quelques mois plus tard, les écologistes cartonnent aux élections européennes…

Pas politique

  • vendredi 6 décembre sur Canal+Family à 20h50 – Minuscule 2. Les mandibules du bout du monde. Belle histoire de solidarité entre les insectes pour retrouver la coccinelle perdue dans un carton à destination de la Guadeloupe. Le message écologique, ne gaspillons pas les ressources de la nature, est derrière mais c’est le récit qui gagne par une inventivité débridée et de l’ingéniosité cinématographique  : une course-poursuite avec une mante religieuse vorace, un sauvetage de chenille, une bagarre avec une grosse mygale affamée ; une entrevue des coccinelles françaises avec des chenilles urticantes… une intrigue complexe, un dénouement surprenant… Vous suivez ?

 

Alarme 3 mais c’est du cinéma…

  • lundi 25 novembre sur SCtar à 21h – Discount.  Dans un supermarché discount du nord de la France, les employés apprennent par leur patronne qu’ils vont bientôt perdre leur travail à cause de la mise en place de caisses automatiques. Il y a Gilles, qui s’occupe de son père, Christiane, qui a du mal à payer les traites de sa maison, Emma, qui élève son fils toute seule… Devant la menace du licenciement, Gilles convainc l’équipe du magasin de voler les marchandises bientôt périmées. Son but : organiser des ventes à bas prix dans un supermarché alternatif. La comédie est sociale, enjouée et… efficace.

 

Alarme 4. et non, c’est pas du cinéma…

  • mardi 26 novembre sur France 2 à 21h05 – Sur le front. Les océans.  Au Mexique, en mer de Cortès, Benjamin, un jeune français, risque sa vie pour combattre en mer des organisations criminelles qui se livrent à un carnage dans l’un des plus beaux endroits du monde. Dans le sud de la France, Guillaume Nery, le champion du monde d’apnée lance un cri d’alarme sur la dégradation de la Méditerranée. En Australie, c’est un projet industriel insensé qui divise le pays. La grande barrière de corail, déjà menacée par le réchauffement climatique doit faire face à la construction de l’une des plus grosses mines de charbon de l’histoire. A la fois beau et instructif, ce nouveau format de documentaire qui épouse ouvertement le parti des militants et des activistes de l’écologie est à la fois neutre et fortement politisé. Forcément.

 

Bonne semaine de TV et d’ailleurs,

Anne

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s