Paris plan plants (les plantations du confinement)

Second article sur les plantations des amapiens (mai-juin 2020). Ça a poussé, en un ou deux mois, et on a pu commencer à récolter / manger les produits de notre agriculture urbaine. [précédent billet]

Des tomates rue de Picpus

Tomates_juin2020_Picpus

Cucurbitacés rue des Rasselins: « voici de nouvelles photos plus explicites des plants qui ont bien grandi » [13 juin 2020].

Cucurbitaces1_Rasselin_130620 Cucurbitaces3_Rasselin_130620

Cucurbitaces2_Rasselin_130620

Rue Alexandre Dumas, fin mai 2020, « quelques photos de nos plants, qui commençaient à faire quelques mini tomates! »

 

Cornichons_Picpus_210620_image0

Rue de Picpus,
tomates et poivrons carrés,
persil à foison
et essai de bocal de cornichons.

Avenue Philippe Auguste: « Rapidement : voici les dernières photos de notre plant de tomates que nous avons beaucoup pris en affection… à tel point que nous sommes obligés de trouver de bonnes âmes à chaque fois que nous partons en vacances même pour quelques jours car nous avons peur qu’il ait trop soif !
Il va donc partir ce soir chez un voisin !

Il nous a déjà donné presque dix bonnes tomates merveilleuses et je pense que nous en aurons au moins une quarantaine au total s’il ne lui arrive pas d’accident.
J’ai dû hier lui faire une petite tonte des feuilles du bas car j’ai remarqué qu’elles allaient moins bien. Et qu’il y avait des dépôts blanchâtres sur certaines. Je redoute une bestiole qui cocoone mais je ne sais pas quoi vu que je n’y connais rien…
Nous nous improvisons donc un peu jardiniers en ce moment et ce n’est pas simple. Mais c’est passionnant pour nous et notre petite fille de quatre ans qui lui parle tous les jours… ».
Réponse reçue suite à l’appel dans l’article précédent: «Pour les pucerons on est touchés aussi sur tout [des fourmis les élèvent pour leur miellat dont elles raffolent]. Du coup je pulvérise une solution de vinaigre blanc (2 volumes pour 10 volumes d’eau) et les pucerons n’y résistent pas…».

Rue Marc Seguin. « Première récolte de haricots verts à la casserole (8 juin). Deuxième récolte avant cuisson (25 juin). Admirez la qualité du vert. Etat des tomates andines au 27 juin 2020.

Savez-vous qu’une petite boite de conserve contient environ 120 haricots verts extra-fins (ils ont été comptés)? Ce n’est pas encore tout de suite que l’agriculture urbaine suffira à nourrir l’humanité citadine. »

Merci à Sophie pour le titre du billet, ainsi que pour un lien vers un article de La ruche qui dit oui – clin d’œil à notre vente de plants d’avril. Merci aussi, bien sûr, à la demi-douzaine de contributeurs (moins qu’au premier appel) pour la mise en évidence de l’utilité pédagogique.

Post-scriptum
Photos arrivées en retard: tomates et aromatiques, rue…?

 

Une réflexion sur “Paris plan plants (les plantations du confinement)

  1. Bravo aux agriculteurs citadins ! Merci David pour le suivi des plantations et ce retour en image.
    Nos maraîchers seraient étonnés de voir ça !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s