La Toile des AMAP N°171 – AMAP étudiantes & systèmes de paniers pour étudiants (2)

PénélopeSaviez-vous que, selon le site internet du MIRAMAP (1), on dénombrait en France, en 2015, plus de 2000 (deux mille) « groupes en AMAP » représentant quelque 250 000 amapiens? Cela doit représenter, en tout cas, des centaines de blogs ou sites comme le nôtre…

Cette fois-ci, je vais m’intéresser à la région Auvergne-Rhône-Alpes, et plus particulièrement à ses AMAP étudiantes et autres systèmes de paniers pour étudiants. La région est particulièrement bien représentée dans le panel des réponses à mon enquête de l’été 2019 (2), et j’ai d’ailleurs déjà eu l’occasion de présenter dans le cadre de mes chroniques « normales » l’une de ses AMAP étudiantes. Les extraits que j’ai choisis parmi leurs réponses parlent d’eux-mêmes.

AMAP_ENvertSAMAP ENvertS (69007 Lyon), https://enverts.org/amap.php et https://www.facebook.com/ENvertSassociation/

Conseils [de la part de cette « Association écolo de l’E.N.S. de Lyon »] à un groupe d’étudiants qui voudrait créer une AMAP ? « De contacter d’autres AMAP pour en parler. Je pense que chaque cas est différent et qu’il n’y a pas forcément de conseil qui s’applique à tout le monde mais plutôt des solutions pour chaque environnement. Nous sommes par exemple très ouverts et j’ai déjà été contacté par d’autres étudiants pour qu’ils s’inspirent du modèle ». (…) « Nous ne connaissons pas personnellement les autres AMAP [«classiques»]. Nous avons discuté avec le réseau AMAP AURA mais le coût d’adhésion nous semble trop cher et les services qu’ils proposent ne nous seraient pas forcément utiles car nous les couvrons déjà nous-mêmes ou car il ne correspondent pas à un modèle étudiant comme le nôtre ».
Chiffres recueillis lors de l’enquête : deux sites de livraison. En 2018-2019, 41 livraisons par site + 2 ponctuelles. Engagement au semestre puis un mois 1/2 pour l’été (juin-juillet). Environ 300 paniers « par an » (comment le comprendre ?).

AMAP_INS-amapINS’AMAP (69200 Villeurbanne), https://www.facebook.com/insamap/ et https://insamap.wordpress.com

« Objectifs [de l’AMAP de l’INSA Lyon] : permettre aux producteurs des revenus stable, faire découvrir aux étudiants de nouveaux légumes, une nouvelle manière de consommer. Un autre objectif mais qui n’est pas encore vraiment atteint: créer du lien social, et faire se rencontrer producteurs et étudiants. (…) L’AMAP est relativement bien connu sur le campus, le nombre d’inscrit est suffisant (presque trop élevé), nous n’avons presque plus besoin de faire de communication ».
En jetant un coup d’œil sur le f*c*b**k par acquit de conscience, j’y ai relevé un post intéressant, en date du 26/11/2017, où ils signalaient l’existence d’une association de l’Université Lyon I (aussi à Villeurbanne) qui proposait des paniers toutes les deux semaines environ, en précisant bien que ce n’était pas une AMAP (l’association Avanza concernée n’avait, elle, pas répondu à mes envois de questionnaire).
Chiffres recueillis lors de l’enquête : environ 30 livraison dans l’année [2018-2019] avec entre 150 et 200 paniers.

AMAP_LaDistribDesGrosColis_Lyon2AMAP La Distrib des Gros Colis (69007 Lyon), https://ladistribdesgroscolis.wordpress.com/ et https://fr-fr.facebook.com/ladistrib/

« La Distrib’ des Gros Colis est une association née de la volonté d’étudiants de l’Université Lyon 2 Lumière de proposer une consommation qui s’affranchisse des circuits longs de distribution ». Elle est aujourd’hui ouverte à tous les étudiants lyonnais qui souhaiteraient rentrer en AMAP. Si ce n’est le public ciblé (aménagements par rapport à la durée de l’année universitaire), cette AMAP me semble très classique dans son fonctionnement… Même si elle ne met guère en avant le mot « AMAP » dans sa propre communication, elle est en lien avec le réseau AMAP AURA.
Chiffres recueillis lors de l’enquête : engagement par semestre, avec comme aménagements la possibilité de commencer par un mois d’essai (en début de semestre) comme de ne pas s’engager sur le dernier mois du semestre. Livraisons toutes les semaines entre la mi-septembre et juin sauf pendant les vacances de Noël. Nombre de paniers compris dans la fourchette 25-50.

Planete&Co_SystemedepaniersetudiantsPlanète & Co Centrale Lyon (69130 Ecully), https://www.facebook.com/Planetandco/

Planet&Co Centrale Lyon organise les livraisons et permanences permettant aux élèves et personnels de récupérer leur commande sur le campus de l’ECL. Planet&Co EM Lyon n’existait plus depuis la rentrée 2018 « (une autre association à but social est environnemental existe à l’Ecole de Management de Lyon, Noise EM Lyon, mais celle-ci ne propose pas de service d’AMAP [sic !]) ». Ici, nous découvrons le cas d’une association gérant un système de paniers pour étudiants qui ne remplit sûrement pas les conditions pour être une AMAP (tout en s’en revendiquant), parce qu’il n’existe pas d’engagement, mais que les commandes sont prises d’une semaine à l’autre. Voici les conseils (pertinents) qu’elle délivrerait à une association souhaitant mettre en place des paniers: « si comme nous il s’agit d’un intermédiaire entre le producteur et les étudiants (les élèves payent à l’association qui paye le producteur) : faire payer les commandes à l’avance et pas au moment de la récupération du panier. Ce système était encore en place il y a 2 ans et le responsable AMAP (re-sic !) était obligé de courir après les étudiants.
* Se procurer Lydia Pro (ou autre système de paiement par téléphone) : Lydia est bien plus utilisée par les étudiants. Attention, l’utilisation de Lydia Pro applique une commission sur chaque paiement [20 centimes d’euros sont ajoutés au prix «Producteur» du panier lors du paiement par l’étudiant pour amortir cette commission Lydia].
* Penser au transfert de connaissance d’une promotion à l’autre. Pour nous : Drive avec tous les documents, comptes-rendus, ressources, … etc., classés sur plusieurs années ».
Chiffres recueillis lors de l’enquête : 32 livraisons sur la période Sept. 2018 – Juin 2019. Chaque semaine : moins de 25 paniers (souvent une dizaine). Sur l’année : environ 70 personnes différentes. « Le nombre de commandes décroit au cours de l’année car une grosse partie des étudiants part à l’étranger, en stage (en fin d’année il ne reste plus que les premières années, soit 1/3 des étudiants initialement présents en septembre) ».

J’avais déjà évoqué une des AMAP lyonnaises qui m’avait répondu (cf. TdA 125 du 04/09/2019). Je rajoute aujourd’hui les données chiffrées (2018-1019 !) la concernant :
ISARAmap Périodes de 2-3 mois environ (panier hebdomadaire légume et pain, bi-hebdomadaire pour les autres contrats proposés). Pas d’AMAP l’été. Nombre de paniers se situant dans la fourchette 101-125 (sans plus de précisions sur les variations).

Je reporte à un prochain article une autre association encore, hors Métropole du Grand Lyon et même hors département du Rhône, mais toujours dans la région AURA. Le réseau AMAP AURA affiche sur son site internet une politique volontariste concernant le thème de l’alimentation des jeunes, qui passe notamment par le développement des AMAP étudiantes. Je n’ai par contre pas cherché à savoir si les projets qui étaient étaient affichés à la rentrée 2019 par le réseau AMAP AURA ont donné un résultat (il était prévu de participer à la Fête des Récoltes le 21 septembre 2019, pour y organiser un stand « Jeune et Fauché » avec des étudiants-amapiens – amélioration par rapport à 2018), ni ce qu’il en sera à la rentrée 2020 (Covid-19 ?).

Précisons pour conclure cet article-ci (il m’en reste plusieurs à rédiger avant de clore la présente série!) que les régions AURA et IDF représentent à eux deux quasiment 50% de mon panel (7 réponses chacune, pour un total de 29), cependant que le corpus des prospects y a représenté 25 envois (14 en AURA et 11 en IDF) sur 58 associations contactées sur toute la France (2).

Pour distiller encore quelques infos chiffrées: aujourd’hui, le nombre total des items que j’ai identifiés comme correspondant à un public « étudiant » est de 67. J’en avais contacté 58 l’été dernier (2019) pour obtenir 28 réponses pertinentes d’associations actives. Cinq avaient refusé de me donner des informations ou m’avaient demandé le but de mon enquête sans plus me répondre par la suite, tandis que quatre m’avaient demandé un délai (accordé) sans plus me donner signe de vie par la suite (mais il est vrai que je n’ai pas relancé de mon côté à la rentrée 2019…). Enfin, je sais que 4 associations parmi mon corpus de 67 n’étaient déjà plus en fonctionnement en 2018-2019. Et, bien entendu, je ne puis prétendre être exhaustif (faute de m’être engagé, auprès de qui que ce soit, à l’être).

(1) pour de plus longues listes: http://miramap.org/-Les-AMAP-.html (consulté le 29/05/2020).

(2) Voici le Questionnaire dont je m’étais servi entre fin mai et début juillet 2019.

Ta d loi du cine, membre de l’AMAP Réunion / Père Lachaise depuis 2010, présent sur la blogosphère depuis 2007.

Connaissant donc un peu le monde des blogs par ailleurs (et son fonctionnement en « réciprocité »), je vous demande de ne pas hésiter à « poster un commentaire » (si possible) en remerciement sous une recette ou un article qui vous a intéressé, sans oublier de mentionner le lien vers notre propre blog (éventuellement le lien de cet article-ci).

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s