TélérAmap, semaine du 19 au 25 septembre 2020

Avec Télérama, en écologie : d’abord on plonge. Puis, on fume…

Confinement encore

    • samedi 19 septembre, sur Arte à 20h50. Planète Méditerranée. Au cours d’une mission exceptionnelle, un biologiste et photographe sous-marin et trois autres plongeurs sont restés confinés sous l’eau dans un caisson de 5 mètres carrés pendant vingt-huit jours, entre Marseille et Monaco. C’est ainsi qu’ils ont pu explorer sans limite de temps la zone des 100 mètres de profondeur et révéler ainsi les trésors naturels des fonds méconnus de la Méditerranée

On plonge

    • samedi 19 septembre, sur Arte à 22h30. L’ivresse des profondeurs. L’expédition «Gombessa V» a marqué en juillet 2019 une étape qui fera date dans l’histoire de la plongée. C’est en effet la première fois que des hommes parviennent à évoluer à leur guise, à de telles profondeurs et durant une si longue période : vingt-quatre jours, suivis de quatre jours de décompression progressive, avec de nombreuses heures d’exploration quotidiennes. Ce documentaire retrace l’histoire de cette conquête «bathyale» (qualificatif de la zone située au-delà de 200 mètres de profondeur), qui pour avoir été plus discrète que la course à l’espace, a dépendu elle aussi d’une succession d’innovations technoscientifiques et du courage mêlé d’obstination de quelques pionniers.

On fume

    • mercredi 23 septembre sur France 3 à 23h15. réseau d’enquêtes. Vivre sous la menace Seveso. Des milliers de Français vivent, aujourd’hui, à quelques mètres seulement de 1 312 sites classés Seveso, c’est-à-dire potentiellement extrêmement dangereux, et des centaines de personnes y travaillent. 21 septembre 2001 : l’explosion de l’usine AZF à Toulouse fait 31 morts et 2 500 blessés. C’est la plus grave catastrophe industrielle en France depuis 1945. 26 septembre 2019, l’incendie de l’usine Lubrizol à Rouen réveille les craintes en matière de risque industriel. Quels enseignements a-t-on tiré des drames du passé ? Comment la situation des zones à risques a-t-elle évolué ? Comment les riverains de ces sites ont-ils appris à cohabiter avec le risque majeur, et pourquoi la plupart n’envisagent toujours pas de déménager ? Quels impacts sur leur santé physique et psychologique ? Sont-ils aujourd’hui mieux protégés qu’il y a vingt ans ? L’enquête commence à Toulouse et se poursuit à Dunkerque, Pau, Marseille, à la rencontre des habitants de ces zones dites « à risques ».

Bonne semaine de TV et d’ailleurs,

Anne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s