« Eloge de l’abeille » est arrivé dans le Circul’livres

Eloge de l’abeille

Quand les insectes ont le bourdon ! après l’éloge du ver de terre, voici celui de l’abeille. L’auteur y parle de ses mœurs, de son intelligence (elle est capable de compter, débattre et se concerter) mais aussi des dangers qui la menacent et qui par rebond, nous menacent tous. Son premier fléau, le glyphosate décime les colonies de butineuses : « il diminue leur rythme cardiaque, l’oxygénation du cerveau et ça les désoriente. Elles ne retrouvent pas l’entrée de la ruche. Et sur des abeilles dites « sauvages », comme le bourdon, où c’est la femelle dominante qui nourrit l’essaim, si elle ne retrouve pas son essaim, il meurt. » L’auteur milite pour un statut juridique de l’abeille. Au-delà des abeilles, l’ensemble des pollinisateurs est aujourd’hui menacé par les pesticides. Essai, Christophe Gatineau, 248 p, 2019 — Animal

Bonne lecture,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s