TélérAmap, semaine du 2 au 8 octobre 2021

Cette semaine, dans Télérama, il y a plusieurs leçons d’écologie :

Oh ! Climat ! oh ! Planète !

  • samedi 2 septembre sur LCP-Public-Sénat à 21h, Climat : une guerre américaine. Paradoxe unique au sein des démocraties occidentales, les États-Unis sont à la fois les premiers promoteurs de la science du climat, le pays où sont nés les lanceurs d’alertes et les premières prises de conscience environnementale, mais aussi le pays qui compte le plus de citoyens niant l’existence du réchauffement climatique. Alors que le reste de la planète s’est rallié au consensus scientifique, l’Amérique persiste depuis quarante ans à ralentir, voire à torpiller, les négociations internationales qui cherchent à éviter le pire. Pourquoi un tel acharnement à nier la réalité ? Ce film plonge dans l’histoire si particulière que les Américains entretiennent avec leur environnement.

Oh ! Afrique !

  • samedi 2 septembre sur Ushuaïa TV à 21h40, Quand les agneaux deviennent des lions. Au Kenya, un  revendeur d’ivoire se bat pour rester dans la course tandis que son cousin, mobilisé dans les forces anti-braconnage, vise à détruire son commerce. Le trafic de l’ivoire est un des plus sales d’Afrique. La chute dramatique du nombre d’éléphants blancs a mis le Kenya dans le viseur du monde entier, et les autorités se sont donné pour mission de mater les braconniers et d’ainsi redorer l’image du pays. C’est à un affrontement économique et idéologique que l’on assiste. Deux petites histoires se rejoignent et font la grande. Quand les deux cousins se débattent pour assurer leur propre survie, c’est celle d’une dizaine d’éléphants qui est en jeu. Dans la beauté de cette jungle kenyane, les hommes comme la nature ont tout à perdre. Le réalisateur prend ici le risque de nous présenter des hommes qui ne voient dans le braconnage qu’un moyen de se sortir de la misère. Et il pose une question pas si folle : la vie d’un éléphant vaut-elle plus que celles d’un humain et de sa famille ?

Alsace, vie sauvage

  • lundi 4 décembre sur France 5 à 20h5, Qui a peur du grand hamster ? Sous ses airs de peluche inoffensive, le grand hamster d’Alsace est en fait un mammifère sauvage. Du haut de ses 30 centimètres, il peut faire des bonds de 1 mètre de haut et ne recule devant aucun prédateur. Mais le plus grand des hamsters, aussi menaçant soit-il, est aussi un des mammifères les plus menacés en Europe. Ils ne sont plus qu’une centaine sur le territoire français, tous concentrés entre le massif des Vosges et les rives du Rhin. Au même titre que le loup, l’ours ou le lynx, le grand hamster fait aujourd’hui l’objet d’un programme de protection de grande envergure.

Bonne semaine de TV, d’ici et d’ailleurs,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s