« Le garçon qui vivait dans un arbre » est arrivé dans le Circul’livres

Le garçon qui vivait dans un arbre !

Adrien, 15 ans, se retrouve orphelin à la mort de la vieille Louise qui l’avait recueilli. Il se réfugie alors dans la forêt, au creux d’un hêtre centenaire qui l’abrite. La pêche, la chasse et la cueillette lui apportent une nourriture naturelle suffisante. Par une nuit d’orage, il secourt un colporteur égaré, Jéroboam. Ce dernier lui fait découvrir un trésor… Roman jeunesse, Louis Espinassous, 120 p. 2006.

Bonne lecture !

« Un million de menus » est arrivé dans le Circul’livres

Un million de menus pour dîner et recevoir !

Un ouvrage original par sa forme pour varier ses recettes presqu’à l’infini. Trois parties correspondant aux entrées, aux plats et aux desserts. 100 recettes pour chacune de ces rubriques donc un nombre impressionnant de combinaisons possibles. L’autrice américaine est prise de passion pour la gastronomie française, raisonne comme un ordonnateur de fiches, s’inquiète de ses invités et dédie son livre à Olivia de Haviland ! Une curiosité et une bonne idée. Recettes, Lénore Joyce-Cowen, 236 p. 1964.

Bon feuilletage !

« Cavanna paléontologue ! » est arrivé dans le Circul’livres

Cavanna paléontologue !

Ce livre est l’histoire d’un bavardage amical qui dura quarante ans, entre François Cavanna, journaliste, écrivain et dessinateur, pilier de Hara-Kiri et de Charlie Hebdo, et Pascal Tassy, paléontologue féru de proboscidiens et de phylogénie et professeur au Museum d’histoire naturelle. Les questions dont discutent les deux amis portent sur les grandes étapes de la diversification des êtres vivants, les extinctions, les mécanismes de l’évolution, la définition de l’espèce, les méthodes de classification, les méfaits du créationnisme…
L’auteur, maniant la rigueur scientifique et la drôlerie nous fait découvrir un Cavanna qui a confiance en la science comme moyen non seulement de découvrir le monde mais aussi de libérer l’être humain. Et de s’arc-bouter contre les vagues d’obscurantisme… Chronique et dialogue, Pascal Tassy, 172 p. 2020.

Bonne lecture !

« les victorieuses » est arrivé dans le Circul’livres

Les victorieuses

A 40 ans, Solène a tout sacrifié à sa carrière d’avocate : ses rêves, ses amis, ses amours. Un jour, elle s’effondre. C’est le burn-out. Tandis qu’elle cherche à remonter la pente, son psychiatre l’oriente vers le bénévolat : sortez de vous-même, tournez-vous vers les autres…
Il y a près d’un siècle, une certaine Blanche Peyron, capitaine de l’Armée de Salut, a rêvé d’offrir un toit à toutes les femmes exclues de la société. Sa bataille aboutira à la création du Palais de la Femme au 94, rue de Charonne.
Certains des paniers Amap, oubliés par les Amapiens, y sont déposés et redistribués. Ouvrage amapiennement partagé par Frédérique. Roman, Laetitia Colombani, 232 p. 2019.

Bonne lecture,

« Mastiquer, c’est la santé » est arrivé dans le Circul’livres

Mastiquer, c’est la santé !

Bien mastiquer permet à notre cerveau d’avoir le temps d’analyser ce qui entre dans notre bouche et d’organiser une bonne digestion, une bonne assimilation, et surtout, de lancer un signal de satiété, qui permet d’arrêter de manger au bon moment. Dans ce livre clair et pratique vous serez amené(e) à porter une attention toute particulière sur ce geste si banal, qui pourtant bien pratiqué apporte de nombreux bénéfices, comme la diminution des troubles digestifs et la régulation du poids, mais aussi une approche plus qualitative de la vie. Ce n’est pas la quantité qui rend heureux, mais la démarche, qui nous amène à en apprécier la qualité. Une bonne idée ! Guide, France Guillain, 92 p. 2004.

À table !

« Manger bio, c’est pas cher » est arrivé dans le Circul’livres

Manger bio, c’est pas cher !

… et bon pour la santé ! Ce livre clair et précis démontre qu’il est possible de manger bio sans se ruiner. Parce qu’en fait, consommer bio, c’est aussi et surtout changer son alimentation : moins de plats cuisinés, moins de viande, plus d’aliments naturels (céréales, légumineuses, etc.), qui sont moins chers… Une partie de ce petit guide, écrit avec une bonne humeur communicative, est consacrée à des recettes. Guide, France Guillain, 92 p. 2005.

À vos Caddies,

« les meilleures recettes pour mini-budget » est arrivé dans le Circul’livres

Mini-budget – Maxi plaisir : les meilleures recettes inratables !

100 recettes savoureuses pour vous faire plaisir sans vous ruiner ! Nuggets de poulet, aubergines farcies au basilic ou encore tartelettes à la framboise… Régalez-vous au quotidien avec ces recettes à prix-mini ! Les ingrédients retenus sont peu nombreux et faciles à trouver. Chaque recette se fait en trois étapes, pas plus. La seconde partie du livre est entièrement consacrée aux plats végétariens. Recettes, 212 p. 2002.

À vos casseroles,

« Nos enfants nous accuseront » est arrivé dans le Circul’livres

Nos enfants nous accuseront

Le cinéaste revient sur son film racontant la courageuse initiative d’une municipalité du Gard, Barjac, qui décide d’introduire le bio dans la cantine scolaire du village. Le réalisateur y brosse un portrait sans concession sur la tragédie environnementale qui guette la jeune génération : l’empoisonnement de nos campagnes par la chimie agricole (76 000 tonnes de pesticides déversées chaque année sur notre pays) et les dégâts occasionnés sur la santé publique. Un seul mot d’ordre : Ne pas seulement constater les ravages, mais trouver tout de suite les moyens d’agir, pour que, demain, nos enfants ne nous accusent pas. Manifeste, Jean-Paul Jaud, Anne-Laure Murier, 164 p., 2011.

Également disponible dans le Circul’livres, le film en DVD, sorti en 2008.

Bonne lecture,

« Je jardine ma ville » est arrivé dans le Circul’livres

Je jardine ma ville

Demander aux habitants d’embellir leur ville en fleurissant eux-mêmes talus, rues et trottoirs à proximité de leur maison, dans le cadre d’un projet collectif, à l’échelle de la commune ? L’idée simple est devenue l’opération « Je jardine ma ville » en 2001. La commune fournit plantes et compost. Les riverains se portent volontaires pour créer les massifs tout au long d’un itinéraire, le plus souvent dans le prolongement de leur jardin, et les entretenir par la suite. Ils bénéficient d’un accompagnement pour choisir les plantes les mieux adaptées à la rue et les plus respectueuses de l’environnement. Ce livre rend compte de l’extraordinaire impact social et environnemental d’une expérience qui n’était, après tout, que du jardinage… citoyen ! Conversations écologiques, Sylvie Cachin, 92 p. 2011

Bonne lecture,

« Changeons de politique agricole » est arrivé dans le Circul’livres

Changeons de politique agricole

Le constat est sans appel : les politiques menées à ce jour aboutissent à une impasse (problèmes de surproduction ; fragilité du statut d’agriculteur ; système qui conduit à leur endettement et à une course en avant dans la production ; chute des cours et des revenus ; rôle de la grande distribution dans l’appauvrissement général ; dégradation de la qualité des produits ; etc.). La politique agricole commune, lancée en 1986 par la Communauté européenne, doit être changée. La Confédération nous livre un autre projet, crédible, qui pourrait être mis en oeuvre dès demain. D’autres voies de production peuvent être imaginées, qui ne détruisent plus la paysannerie européenne, qui ne déstabilisent pas les productions des autres pays européens. Il faut envisager aujourd’hui d’autres méthodes que la course à la productivité… L’ouvrage appartient à notre histoire (très) récente maintenant. Mais le projet a gagné en confiance. Et un retour sur les quelques dernières années pour un projet Amap est un encouragement. Projet militant, Patrick Herman – La Confédération paysanne, 136 p. 2002

Bonne lecture