Dans le circul’livres de Philippe-Auguste

Sur le thème de Robinson

Le mythe est vivace et les thèmes qui s’en rapprochent reprennent des couleurs à chaque vacances : l’aventure ou comment organiser la survie en milieu naturel, le retrait de la civilisation, l’acceptation de la solitude, la nature complice et alliée ou inconnue et hostile, le triomphe ou, plus rarement, la défaite du héros. Un thème en appelant un autre, voici un autre récit d’après l’apocalypse et la destruction de toute forme de civilisation.

 

La peste écarlate

Un ancien professeur d’université erre en compagnie de ses petits-enfants, revêtus de peaux de bêtes, dans un paysage désolé. Celui de la baie de San Francisco, ravagée soixante ans auparavant par un terrible fléau. Nous sommes en 2013. Ils chassent pour se nourrir, se protègent des ours et des loups, font du feu. Ce survivant tente de raconter le monde d’avant à des enfants qui ne savent ni lire ni même compter. La seule issue est de reprendre depuis les commencements la marche vers la civilisation perdue. Roman, Jack London, 92 p, 1912.

 

 

Vous avez peut-être dans votre bibliothèque de quoi étoffer cette rubrique ! Regardez…

 

Bonne lecture,

La Toile des AMAP n°117

PénélopeSaviez-vous que, selon le site internet du MIRAMAP (1), on dénombrait en France, en 2015, plus de 2000 (deux mille) « groupes en AMAP » représentant quelque 250 000 amapiens? Cela doit représenter, en tout cas, des centaines de blogs ou sites comme le nôtre…

Cette semaine, je continue mes présentations de groupes en AMAP dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Plus particulièrement, dans le département du Rhône, ce sont trois groupes en AMAP situés dans la Métropole de Lyon (ou Grand Lyon) que j’ai choisis pour vous les présenter… eux et leurs recettes.

Lire la suite

Dans le circul’livres de Philippe-Auguste

Sur le thème de Robinson

Le mythe est vivace et les thèmes qui s’en rapprochent reprennent des couleurs à chaque vacances : l’aventure ou comment organiser la survie en milieu naturel, le retrait de la civilisation, l’acceptation de la solitude, la nature complice et alliée ou inconnue et hostile, le triomphe ou, plus rarement, la défaite du héros. Et quelle bonne idée, à l’âge adulte, de lire Jules Verne ? Un individu, coupé absolument du monde, perd-il son humanité ?

 

Malevil
À la suite d’une explosion, probablement nucléaire, qui a selon toute vraisemblance ravagé la Terre entière le dimanche de Pâques, en 1977, Emmanuel Comte et ses six compagnons (La Menou, Momo, Peyssou, Meyssonnier, Colin et Thomas) font du château de Malevil, dont la profonde cave leur a permis de survivre, la base de départ de leurs efforts de reconstruction de la civilisation, qui passera également par l’affrontement avec d’autres groupes de survivants. Les thèmes et les questions fusent : l’amour, l’amitié, la mort, la vie en société, l’autogestion et la gestion du pouvoir, la religion et la foi, la survie et les sacrifices qu’il faut faire en son nom, la nature, la place de la femme, l’absence, le couple. Le tout, en dehors des sentiers battus. Roman, Robert Merle, 620 p, 1972.

 

Vous avez peut-être dans votre bibliothèque de quoi étoffer cette rubrique ! Regardez…

 

Bonne lecture,

La Toile des AMAP n°116

PénélopeSaviez-vous que, selon le site internet du MIRAMAP (1), on dénombrait en France, en 2015, plus de 2000 (deux mille) « groupes en AMAP » représentant quelque 250 000 amapiens? Cela doit représenter, en tout cas, des centaines de blogs ou sites comme le nôtre…

Cette semaine, quelques idées ou produits originaux figurent dans les AMAP sélectionnées. Celles-ci sont situées dans trois département différents, et j’explique en conclusion de mon billet pourquoi il n’est pas entièrement dédié à la région AURA.

Lire la suite

Le verger de Céline

La récolte est mauvaise cette année, comme chez beaucoup d’arboriculteurs.

La fin de l’hiver a été douce, mars très ensoleillé. Les arbres ont bourgeonné et fleuri. Puis, les nuits ont été très fraiches et il a gelé à  à la mi-avril et en mai. L’avance prise par la végétation a été très rudement mise à mal. Céline nous envoie des photos :

Un cassisier sans fruit ! Que du vert.

 

 

 

 

 

 

Le cerisier a quelques cerises. Pas beaucoup.

 

 

 

 

 

Où sont les framboises ?

 

 

 

Le groseillier attend le soleil

 

 

 

 

Un verger donne beaucoup de travail au printemps. Quand la récolte n’est pas là, c’est difficile de ne pas être découragé ! Une raison de plus de comprendre l’effort de solidarité en Amap…

Panier du mercredi 3 juillet 2019

Pour vous aider à préparer vos menus de la semaine nous postons en principe un article présentant la composition du panier tous les mardis, si on a réussi à joindre nos maraîchers, plus souvent dehors qu’entre 4 murs…

LA COMPOSITION DU PANIER

  • Radis
  • Salades
  • Courgettes
  • Bettes
  • Oignons blancs
  • Rhubarbe
  • Persil
  • Pour le grand panier, il y aura des tomates en plus

Dans le circul’livres de Philippe-Auguste

Sur le thème de Robinson

Le mythe est vivace et les thèmes qui s’en rapprochent reprennent des couleurs à chaque vacances : l’aventure ou comment organiser la survie en milieu naturel, le retrait de la civilisation, l’acceptation de la solitude, la nature complice et alliée ou inconnue et hostile, le triomphe ou, plus rarement, la défaite du héros. Et quelle bonne idée, à l’âge adulte, de lire Jules Verne ? Un individu, coupé absolument du monde, perd-il son humanité ?

 

L’oncle Robinson
Jules Verne inspiré par le thème du naufrage, imagina reprendre à sa façon le mythe de Robinson Crusoé. Êchoués sur une île déserte du Pacifique après la mutinerie de l’équipage du voilier qui les emmenait vers les Etats-Unis, un couple et ses quatre enfants, héros involontaires, vont organiser leur existence dans un milieu inconnu et hostile, aidés par l’oncle Robinson, un matelot qui leur est resté fidèle. Roman, Jules Verne, 280 p, 1870 (1991 pour la présente édition).

 

 

 

L’île mystérieuse
Au cours de la guerre de Sécession,
cinq Nordistes : l’ingénieur Cyrus Smith et son chien Top, le reporter Gédéon Spilett, le Noir Nab, le marin Pencroff et le jeune Harbert, prisonniers des troupes séparatistes, se sont enfuis en ballon.
Pris dans la tempête, ils échouent sur une île déserte, en plein océan Pacifique. Ingénieux, persévérants, les cinq compagnons,  privés de tout, ne tardent pas à s’organiser, à vivre presque normalement. D’ailleurs l’île, qu’ils baptisent du nom de Lincoln, offre des ressources admirables et tout à faits inattendues. Roman, Jules Verne, 700 p. 1875 (2002 pour la présente édition).

 

 

Deux ans de vacances
Dans le Pacifique, un yacht, le Sloughi, est en perdition. A bord, quinze enfants de huit à quatorze ans. Pas un adulte avec eux; le bateau a rompu mystérieusement ses amarres dans un port de la Nouvelle Zélande alors que les enfants s’apprêtaient à entreprendre une croisière, et que tout l’équipage se trouvait à terre. La tempête précipite le Sloughi sur des écueils et les enfants, non sans peine, arrivent sur une île déserte. Les longues « vacances » commencent… Pour subsister, les enfants n’ont rien, que leur courage : ils chassent, pêchent, inventent des pièges, dressent des animaux, cultivent. Hélas ! des rivalités divisent la petite colonie, les caractères se heurtent, la scission est accomplie quand de redoutables bandits abordent le rivage. Une lutte implacable s’engage : enfants contre hommes sans foi ni loi… Roman, Jules Verne, 490 p, 1888 (2002 pour la présente édition).

 

 

Vous avez peut-être dans votre bibliothèque de quoi étoffer cette rubrique ! Regardez…

 

Bonne lecture,