L’Amap au temps du confinement

Distribution du 18 mars 2020 – 2e jour de confinement. Notre Amap est hébergée dans un garage au 40 rue de la Réunion.

Chers Amapiens,

En pleine crise sanitaire, nous avons à nous adapter. La terre, elle ne s’est pas vraiment arrêtée de tourner. Ni de produire.

Du côté du maraîcher,

Les restaurants et les cantines scolaires, que Sébastien approvisionnait, sont fermés.
Les marchés de Beauvais et Gournay sont interrompus pour le moment. Celui de Gournay réouvrira peut-être.
Fabrice tient une boutique de vente directe installée à l’entrée des serres, qui fonctionne très bien.
Mais les ventes de plants sont arrêtées. Ils ne sont pas de premières nécessités et les autorisations pour se déplacer ne sont pas accordées. Or cette production constitue la plus grande part du chiffre d’affaires de l’exploitation de Sébastien.

Distribution du 25 mars 2020 – 9e jour du confinement – On distribue devant le TEP.

Du côté des Amapiens

Notre cadre de vie et de travail est complètement changé mais nous devons nous nourrir et sommes contents de pouvoir avoir des légumes de saison fraîchement récoltés. Nous avons donc continué les livraisons et adopté les mesures de sécurité imposées par le confinement.
Les paniers sont livrés dans des sacs, préparés par les maraîchers. La manipulation est moindre, la livraison se fait rapidement. Nous avons établi des tranches horaires de passage. Le marquage au sol impose les distances de sécurité.
En fait, il n’y a pas plus de risques à venir chercher son panier qu’à aller remplir son caddy au supermarché.
A la fin de la pandémie, nous saurons rattraper nos moments d’échanges conviviaux et joyeux.

Un contrat le temps du confinement

Les Parisiens confinés sont plus souvent à la maison,  ont davantage de repas à préparer, mais l’approvisionnement n’est pas aisé. L’Amap peut subvenir aux besoins en cette période inédite. Sébastien et le Collectif proposent un contrat légumes d’une durée exceptionnelle : juste le temps du confinement. A ce jour, officiellement, le confinement est prévu jusqu’au 15 avril — il y a une forte probabilité qu’il soit encore prolongé. Ce contrat spécial confinement d’avril comporte 5 paniers, livrés les 1er, 8, 15, 22 et 29 avril 2020.
Si vous êtes intéressés par ce contrat exceptionnel, écrivez-nous avant lundi 30 mars, midi : https://amap-rpl.org/contactez-nous/
Dans votre message, précisez le lieu de retrait de vos paniers (108 bis, avenue Philippe-Auguste ou 40, rue de la Réunion) nous répondrons à toutes vos questions et vous indiquerons, par retour de mail, la marche à suivre pour intégrer notre Amap.

Dans Reporterre cette semaine, un article sur la situation et le rôle des Amap pendant cette crise.
https://reporterre.net/Les-Amap-ilots-de-lien-social-dans-l-ocean-du-confinement

 

Bon confinement,

 

La Toile des AMAP n°155

PénélopeSaviez-vous que, selon le site internet du MIRAMAP (1), on dénombrait en France, en 2015, plus de 2000 (deux mille) « groupes en AMAP » représentant quelque 250 000 amapiens? Cela doit représenter, en tout cas, des centaines de blogs ou sites comme le nôtre…

La présence sur internet des groupes en AMAP présentés cette semaine ne m’avait pas forcément amené à les présenter rapidement après mon premier passage. Mais c’est à peu près le seul point commun pour ces échantillons de trois régions différentes, qui totalisent tout de même plus d’une centaine de recettes. Par ailleurs, avec une AMAP repêchée dans la Moselle [57], je peux aujourd’hui en finir avec la région Grand Est et inclure en conclusion mon traditionnel tableau de synthèse.

Lire la suite

Dans le circul’livres de Philippe-Auguste

Faire connaissance avec les légumes

Les Français n’ont jamais été de grands amateurs de légumes. Les aristocrates les dédaignaient, affirmant que n’était digne de leur estomac délicat que ce qui est aérien, proche du divin. Ainsi, le gibier à plumes et  les fruits étaient préférés aux légumes cultivés sous terre et les animaux d’élevage. Ces dernières années, on a vu (ré)apparaître sur les étals de nos maraîchers tout un tas de légumes du passé qu’on avait oublié. Nous avons appris qu’une tomate n’est pas forcément ronde et rouge. Qu’il en est des allongées, des vertes ou des pourpres, des minuscules et des énormes.  Qu’il existe par exemple une variété de laitue, la celtuce, cultivée pour sa hampe florale que l’on déguste comme des asperges. Entre espèces, sous-espèces et variétés cumulées, ce sont mille deux cent menthes différentes qui sont répertoriées, chacune avec son goût particulier. Les légumes composent un monde infini, divers, plein de surprises, dans lequel il est plaisant de voyager. Et quel plaisir d’attendre pour chacun leur saison ! Guide, Xavier Mathias, 62 p., 2019.

 

 

Bonne lecture,

Le circul’livres et le confinement

Chers Amapiens,

Les distributions de paniers se font aussi hâtivement que possible sur le trottoir et sous le régime de mesures-barrières mais

Le circul’livres continue

Que ceux qui trouvent le temps long  regardent sur le blog  la rubrique Vie de l’Amap. Dans « Circul’livres » se déroule le catalogue de l’ensemble des livres à disposition. Par mail ou téléphone, indiquez-moi le titre qui vous intéresse. Je vous l’apporterai à la distribution qui suit.

 

Confinement,

Anne
06 33 95 74 48
anne.rivaille@wanadoo.fr

La Toile des AMAP n°154 – 6e regard sur nos correspondants étrangers (la FRACP en Suisse – 2)

PénélopeSaviez-vous que, selon le site internet du MIRAMAP (1), on dénombrait en France, en 2015, plus de 2000 (deux mille) « groupes en AMAP » représentant quelque 250 000 amapiens? Cela doit représenter, en tout cas, des centaines de blogs ou sites comme le nôtre… Mais à l’étranger aussi, ce genre de partenariat s’est implanté. Petit regard extérieur.

Pour ce deuxième article sur l’Agriculture Contractuelle de Proximité en Suisse (romande), je vais élargir un peu le spectre de la variété des statuts juridiques. Parmi les membres de la FRACP (2), le choix des sites ou blogs à présenter n’a pas été simple : tous (sans exception) sont présents sur la Toile. Comme toujours, j’ai privilégié ceux dont le site n’est pas seulement « pratico-pratique » mais offre un intérêt pour des lecteurs au-delà de ses seuls « consom’acteurs », mangeurs ou cueilleurs. Outre le nombre de recettes disponibles, l’angle du jour réside aussi dans la variété des « coups de mains » donnés et/ou demandés.

Lire la suite

Bulletin n°4 – Amap où ça ? – lundi 23 mars 2020


Chers Amapiens, du site du 20e – sans domicile de livraison

C’est le printemps !

La saison amapienne automne-hiver se termine
mercredi 25 mars.

Ce satané virus paralyse les démarches pour un lieu fermé et pérenne dans notre cher quartier du 20ème. Mais, nous avons une stratégie en tête …!?! Nos co-amapiens du site 11ème, étaient eux-aussi à la rue pour cause de Coronavirus. Ils ont obtenu les faveurs de l’Hôtel de Ville, soutenus par le Maire du 11ème : ils vont distribuer sur le trottoir devant le gymnase Philippe Auguste, qui les héberge habituellement. Quant à nous, quelle chance, nous pouvons encore occuper l’entrée des boxes de motos.

Rendez-vous mercredi 25 mars

40 rue de la Réunion
Attention, nous réduirons le temps de distribution et avancerons les horaires (de 18h30 à 19h30). La distribution sera rapide, nos 40 paniers seront à emporter ; les légumes seront déjà préparés dans un sac individuel, le pain aussi. Nos mercredis « affairés » et joyeux reprendront lorsque l’épidémie sera loin.Coronavirus oblige / méthode de distribution modifiée

Le dispositif de distribution respectera les consignes sanitaires obligatoires, il sera le même que la semaine dernière (distance, gestes barrière, venir seul, pas d’enfant, repartir sitôt servi…)

Nous proposons deux plages horaires par ordre alphabétique pour mieux gérer le flux des amapiens venant chercher leur panier :

  • 18h30 à 19h : les personnes dont les noms commencent par A jusqu’à L
  • 19h à 19h30 : les personnes dont les noms commencent par M jusqu’à Z

Les nouveaux contrats et adhésions seront à déposer sur la table, rangés dans une enveloppe. Merci.

Avec ou sans lieu : renouvellement des contrats / Saison printemps-été 2020

Le Collectif se questionne sur le début des contrats printemps-été : 1er avril ou 3 juin ? Faut-il suivre le cours du calendrier ? Ou suspendre nos distributions et attendre la fin du confinement ? Un sondage vous a été adressé pour connaitre votre avis.

Mais, où en sommes-nous des recherches d’un lieu pérenne ?

Option nouvelle

  • Le jardin partagé de la Cité Aubry, accès par le 15 rue de Bagnolet – C’est un jardin sympa, mais sans sanitaires et sans abri (…). Mourad qui le gère le met à notre disposition, si on veut.

Démarches en cours – RAS

  • L’association AEPCR, au 77 rue Alexandre Dumas- Relation interrompue par le Coronavirus
  • Ecole Vitruve accès 44 rue de la Réunion – Relation interrompue par le Coronavirus
  • Gymnase Vignoles 87 rue des Haies – On bataille fort, les demandes d’autorisation préfectorales et municipales sont enregistrées. Nous continuons d’alerter les édiles pour nous aider.

à suivre…

 

Rendez-vous mercredi, pour la dernière livraison automne-hiver 2020 et n’oubliez pas vos contrats et règlements pour la nouvelle saison.

Sophie

Dans le circul’livres de Philippe-Auguste

Atlas de l’anthropocène

Bon, au XXe s., il s’est bien passé quelque chose au soleil ! Changement climatique, érosion de la biodiversité, évolution démographique, urbanisation, pollution atmosphérique, détérioration des sols, catastrophes naturelles, accidents industriels, crises sanitaires (tiens donc), mobilisations sociales, sommets internationaux, méga feux de forêts (Amazonie, Sibérie)… Cet atlas réunit l’ensemble des données sur la crise écologique de notre temps en accordant la place la plus large possible  aux cartes, tableaux et graphiques. Un ouvrage de référence, indispensable entre tous ceux du moment. Atlas, François Gemenne, 162 p., 2019.

Bonne lecture,