TélérAmap, semaine du 19 au 25 janvier 2019

Avec Télérama, l’écologie est en hiver :

Montée des océans

samedi 21 janvier, LCP-Public Sénat à 21h00. Soulac-sur-Mer, ton littoral fout le camp. En 2014, l’immeuble Le Signal est évacué pour cause d’érosion marine. Les délogés ont eu toutes les peines du monde à obtenir réparation. Modèle emblématique et désastreux des enjeux climatiques et des constructions en milieux côtiers, le film raconte un déni des réalités : politique de courte vue pour les constructions en zones à risques, développement forcé, assurances inadaptées, failles juridiques et inertie des pouvoirs publics.

Bonne semaine de TV et d’ailleurs,

 

 

Dans le circul’livres de Philippe-Auguste

Didier, la 5e roue du tracteur
Didier, agriculteur, souffre de solitude et du manque d’Amour. A 45 ans, Didier ne l’a ni connu, ni donné !
Cette chronique intimiste et sociale a pour toile de fond la misère affective du monde rural. Une misère sur laquelle souffle le grand vent de la liberté sexuelle et le déploiement d’Internet. L’album est plein d’humour, de tendresse et de réalismes. Les dialogues sont calibrés et font mouche. Les couleurs sont vives et acidulées. Le sujet pétille. Bande dessinée, Ravard et Rabaté, 80 p, 2018.

 

 

Bonne lecture,

La Toile des AMAP n°92

PénélopeSaviez-vous que, selon le site internet du MIRAMAP (1), on dénombrait en France, en 2015, plus de 2000 (deux mille) « groupes en AMAP » représentant quelque 250 000 amapiens? Cela doit représenter, en tout cas, des centaines de blogs ou sites comme le nôtre…

Cette semaine, c’est l’eau qui va être le point commun des trois AMAP du Maine-et-Loire (49) dont je choisis de mettre en avant la présence sur internet. Et en conclusion, je livre enfin quelques considérations (personnelles) découlant de mon enquête sur les logiciels ou plateforme de gestion d’AMAP dont les réponses ont été publiées il y a six semaines sur le présent blog… au fil de l’eau.

Lire la suite

Les 400 Coop

Les 400 Coop, c’est un supermarché autogéré, coopératif et solidaire à Paris
en cours d’aménagement au 65 Boulevard de Charonne dans le XIe :
les coopérateurs.trices font leurs courses dans un supermarché dont ils sont propriétaires,
dans lequel ils/elles travaillent régulièrement, et qui fonctionne
selon des règles décidées collectivement.

Inspiré notamment par la Park Slope de New York ainsi que par La Louve à Paris,
ce projet citoyen se veut être une alternative ambitieuse, concrète et viable
à la grande distribution, qui amène à repenser collectivement notre manière de consommer,
de s’alimenter et d’œuvrer collectivement.

Pour recevoir plus d’informations et partir à l’aventure :

https://les400coop.fr/

Dans le circul’livres de Philippe-Auguste

L’empire de l’or rouge

On pense bien connaître la tomate mais que mange-t-on quand on ouvre une petite boîte de concentré ou que l’on ajoute du ketchup à son sandwich ? Sous sa forme industrielle, la tomate est un produit de consommation mondiale, produite et conditionnée sous barils en Chine pour être ensuite exportée aux quatre coins de la planète. Pendant deux ans, le journaliste a retracé le voyage d’une tomate de la Chine au Ghana, en passant par l’Italie, le Canada et les Etats-Unis. Ce livre nous emmène à la rencontre des traders, cueilleurs, entrepreneurs, paysans, généticiens, fabricants de machine qui se cachent derrière l’industrie de la tomate. L’enquête remonte une grande partie de la filière et dénonce un exemple de capitalisme brutal : production en masse, abus de codes sémiologiques, exploitations humaines, automatisation maximale…  Et profits exorbitants. Essai, Jean-Baptiste Malet, 350 p. 2007-2008

 

Bonne lecture,

 

TélérAmap, semaine du 12 au 18 janvier 2019

Avec Télérama, l’émission d’Envoyé spécial sur le glyphosate du 13 décembre, qui avait été annulée pour raisons de gilets jaunes, est reportée :

On peut s’en passer ?

jeudi 17 janvier, France 2 à 21h00. La spéciale de l’Envoyé. Glyphosate, comment s’en sortir.  Une spéciale consacrée au glyphosate sous plusieurs de ses aspects et tenter de comprendre pourquoi il est si difficile d’interdire cet herbicide considéré comme dangereux pour la santé. Glypho or not glypho ? Vincent et Olivier sont tous les deux céréaliers. L’un est pro glyphosate, l’autre 100% bio. Ils ont accepté de participer à une expérience inédite : passer chacun quelques jours sur l’exploitation de l’autre.  Interdiction : le vote impossible.
Pourquoi les députés n’ont-ils pas voté l’inscription dans la loi de l’interdiction du glyphosate, suscitant un tollé dans leurs circonscriptions ? Monsanto, la fabrique du mensonge.
Monsanto, la firme américaine qui a inventé et commercialisé le glyphosate, est dans le viseur de la justice. Sri Lanka, un pays sans glyphosate. L’herbicide a longtemps été utilisé par ce pays gros producteur de riz et de thé. Mais, un mal étrange a empoisonné les riziculteurs, touchés aux reins. Le produit chimique était-il responsable ? Pas de preuve irréfutable. Mais par précaution, le gouvernement a décidé en 2015 d’interdire le glyphosate, mesure radicale unique au monde.

 

Bonne année, bonne semaine de TV et d’ailleurs,

 

 

La Toile des AMAP n°91

PénélopeSaviez-vous que, selon le site internet du MIRAMAP (1), on dénombrait en France, en 2015, plus de 2000 (deux mille) « groupes en AMAP » représentant quelque 250 000 amapiens? Cela doit représenter, en tout cas, des centaines de blogs ou sites comme le nôtre…

Voici ma première chronique entièrement consacrée à la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur, qui tient, à mon avis, une place à part dans l’histoire du mouvement français des AMAP en ce qu’elle l’a vu naître, avec la création de la première AMAP en 2001. Mais je n’ai pas encore été regarder la trace de celle-ci sur notre Toile, je me la garde pour la bonne bouche! J’ai commencé à inspecter chaque département dans l’ordre de son numéro… même si je me réserve le droit, ensuite, de remélanger les « cartes » que j’en tire. Mon tiercé d’aujourd’hui (dans le désordre)? Du 06, du 13 et du 83…

Lire la suite