TélérAmap, semaine du 28 janvier au 3 février 2023

Cette semaine avec Télérama, en écologie… C’est quoi ce travail ?!??

Un héritage empoisonné

dimanche 29 janvier sur France 5 à 20h55. Les fantômes du pétrole. Cette enquête internationale dévoile une bombe écologique jamais racontée. En France, en Allemagne, en Angleterre ou aux Etats-Unis, des scientifiques et des lanceurs d’alerte se sont lancés dans une traque vertigineuse : retrouver les puits de pétrole et de gaz abandonnés par l’industrie pétrolière. Ce qu’ils nous révèlent est stupéfiant : entre 20 et 30 millions de puits sont laissés pour compte sur tous les continents. C’est une menace sans marées noires médiatiques, ni torchères qui assombrissent le ciel. Une infinitude de fuites qui constituent le legs de l’histoire de l’exploitation des hydrocarbures. Beaucoup, de ces anciens forages n’ont pas été rebouchés et laissent échapper au fonds des mers, sous terre ou dans l’atmosphère des matières dangereuses pour l’environnement et pour notre santé : du pétrole, mais aussi du gaz méthane à très fort effet de serre ou des substances souterraines chargées de substances toxiques. 

Bonne semaine de TV, de près, de loin et d’ailleurs…

TélérAmap, semaine du 21 au 27 janvier 2023

Cette semaine avec Télérama, en écologie, il n’ya a pas de quoi s

Boum ?

samedi 21janvier sur LCP-Public Sénat à 21h. Nucléaire une solution pour la planète ? Quand l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne ou la Suisse décident de sortir de l’énergie atomique, la France – pays le plus nucléarisé au monde –, projette, elle, d’investir dans de nouveaux EPR. Ce choix est-il réellement compatible avec la transition écologique ? C’est ce que laisse entendre la Commission européenne, qui vient d’accorder un label « vert » au nucléaire. Certes, les centrales n’émettent pas de CO2, ce qui constitue un avantage incontestable face au réchauffement climatique. Mais le nucléaire implique aussi des niveaux mal maîtrisés de rejets radioactifs aux abords des centrales (tritium, carbone 14…), des quantités exponentielles de déchets dangereux dont le recyclage et le stockage restent problématiques, ou le risque jamais exclu d’accident grave, à l’image des catastrophes de Tchernobyl et de Fukushima. Alors, sérieusement, le nucléaire peut-il être qualifié d’énergie « verte » ? Le documentaire apporte un éclairage sans manichéisme sur un débat verrouillé par des intérêts politiques et économiques complexes, auquel le changement climatique donne une nouvelle perspective.

Lire la suite

TélérAmap, semaine du 14 au 20 janvier 2023

Cette semaine avec Télérama, en écologie, on voyage et on se pose des questions…

En passant par les glaces

samedi 14 janvier sur Arte à 20h55. L’Arctique, une région bouleversée. Au pôle Nord, le compte à rebours a commencé : le réchauffement climatique s’accélère. Il y est désormais quatre fois plus rapide que sur le reste de la planète. En grande partie encore inaccessible et désert, l’Arctique reste un refuge pour les ours, les baleines, les morses et les troupeaux de rennes, mais les trajets de recherche de nourriture s’allongent. Dans le nord du Canada, la fonte inexorable du permafrost est enregistrée. La disparition des glaces a des conséquences sur la faune marine du Groenland et le pont hivernal qui le relie au Canada est menacé d’effondrement. La recherche de matières premières à exploiter, menée partout dans la région et les dégâts qu’elle occasionne, sont aussi un motif d’inquiétudes.

En passant par la mer !

lundi 16 janvier sur France 5 à 21h. Sur le front. Cargos géants : comment voyagent nos achats. Les porte-conteneurs, ces cargos géants qui transportent 90% du fret international, sont devenus le fer de lance de la mondialisation. Enquête en haute mer, jusqu’à un cargo poubelle abandonné au Sénégal avec ses marins bloqués à bord. Rencontre également avec des combattants qui œuvrent contre la pollution de la marine marchande.

Bonne semaine de TV, d’ici et d’ailleurs !

TélérAmap, semaine du 7 au 13 janvier 2023

Cette semaine avec Télérama, en écologie, on pédale…

Quand un documentaire passe les bornes !

samedi 7 janvier sur Ushuaïa TV à 20h45. Plusieurs fois primé, mi-documentaire environnemental, mi-film de voyage, c’est l’histoire d’un voyage de 8 000 kilomètres à vélo à travers l’Europe. De Tarifa au Cap Nord, le projet de Fabien est de s’affranchir de tous les emballages en plastique sur son parcours. À travers cette singulière expérience, et en rapprochant les messages des scientifiques de ceux des citoyens, Fabien nous invite à interroger nos modes de consommation, et plus globalement notre rapport au monde.

Bonne semaine de TV, d’ici et d’ailleurs !

TélérAmap, semaine du 17 au 23 décembre 2022

Cette semaine dans Télérama, on attend Noël et, avec nos penchants écolos, on aura du mal à passer à côté du du portrait de Auguste Escoffier, gastronome des Rois et Roi de la gastronomie, de l’inoubliable film d’animation Minuscule, de L’aile ou la cuisse, ce pamphlet contre la malbouffe qui avec les années a gagné en force de conviction, ou de l’excellent et nième documentaire sur le Chocolat.

J’ai repéré ces passages plus discrets :

Connaissez-vous la genette ?

lundi 19 décembre sur Arte à 18h10. Les Pyrénées secrètes. La genette, discrète du piémont. Ce petit mammifère nocturne, au pelage de léopard et à la queue annelée, se cache au pied du piémont, dans les replis des contreforts pyrénéens. Sans domicile fixe, sauf en période de gestation, la genette dort durant la journée, accrochée aux arbres ou nichée dans les rochers. Au fil des saisons, entre bocages, forêts, falaises et rivières, ce discret prédateur et formidable grimpeur cohabite avec d’autres espèces, en tentant d’échapper au regard de l’humain.

Lire la suite

TélérAmap, semaine du 10 au 16 décembre 2022

Cette semaine dans Télérama, en écologie c’est toujours énergique, plutôt combatif et… pas si subtil !

Ambitieux (trop ?)

samedi 10 décembre sur LCP-Public Sénat à 21h, Le manifeste de l’Arcouest. En Bretagne, dans les Côtes d’Armor, la presqu’île de l’Arcouest abrite un ensemble de maisons où habitèrent plusieurs générations de scientifiques politiquement engagés. «Sorbonne Plage» était un lieu de loisirs et de ressourcement pour Marie Curie, Jean Perrin, Paul Langevin, et Frédéric et Irène Joliot-Curie qui, entre autres, ont permis la découverte de la fission nucléaire. Ils formaient une communauté de scientifiques utopistes qui se sont battus pour la paix, la liberté, la justice sociale et le progrès humain. Aujourd’hui, alors qu’une terrible pandémie sévit, un petit groupe de chercheurs, tout aussi engagés, décident de se réunir sur ces mêmes lieux chargés d’histoire, dans ces mêmes maisons, pour réfléchir à leur responsabilité et à leur action, face à l’accélération du réchauffement planétaire, l’effondrement de la biodiversité et aux risques des techno-sciences incontrôlées… avec, parce qu’il y a urgence, l’idée un peu folle de produire un manifeste… en cinq jours !

Lire la suite

TélérAmap, semaine du 3 au 9 décembre 2022

Cette semaine dans Télérama, en écologie c’est énergique… et un peu subtil !

Ambitieux (trop ?)

samedi 3 décembre sur LCP Public-Sénat à 21h, Réparer la terre, réparer les hommes. A L’Île-Saint-Denis, une association entreprend de transformer une terre devenue stérile en raison de la pollution en lieu de production de fleurs qu’ils souhaitent faire pousser sans ajout de pesticides et qu’ils comptent vendre uniquement dans la région en mettant en place un circuit court. Le lancement de ce projet fort complexe est perturbé par la pandémie.

Lire la suite

TélérAmap, semaine du 28 novembre au 2 décembre 2022

Cette semaine, on rediffuse… de très bons sujets !

Le sujet écolo (par excellence)

samedi 25 novembre sur Arte à 23h20, Toilettes sans tabou. En un an, l’humanité produit des millions de tonnes d’excréments et d’urine. Sujet tabou de nos sociétés, les déjections sont pourtant au cœur d’une révolution technologique et culturelle. Toilettes sèches, sanitaires transformant l’urine en engrais chimique, WC high-tech analysant le microbiote : cette enquête esquisse les contours des toilettes du futur en compagnie d’ingénieurs et de scientifiques. Outre les défis liés au traitement des déchets, au gaspillage d’eau et au manque d’assainissement, ce documentaire évoque aussi les différences de culture autour des sanitaires dans le monde.

Lire la suite

TélérAmap, semaine du 19 au 25 novembre 2022

Cette semaine écourtée, avec Télérama, l’écologie, jolie, jolie, a des sujets bien variés !

Le scandale de la mal bouffe

mardi 22 novembre sur Arte à 20h55, Un monde obèse. En 2030, on estime que la moitié de la planète sera obèse ou en surpoids, entraînant une explosion du diabète, des maladies cardio-vasculaires et de certains cancers. La parole est donnée à des chercheurs, des médecins, des victimes culpabilisées, des politiques et des citoyens engagés pour dresser un état des lieux édifiant de cette épidémie planétaire, qui constitue le problème de santé le plus grave au monde. À la fin des années 1970, on a fait du gras notre ennemi juré, par exemple, et des céréales, la nouvelle base de notre alimentation. Des produits transformés, allégés en matières grasses mais bourrés de sucre, au pouvoir addictif décuplé par le marketing, ont déferlé sur le marché. Les multinationales de l’agroalimentaire se donnent tous les moyens pour défendre leurs profits et investissent massivement le marché de la malbouffe. Au-delà de réglementations obtenues de haute lutte, la prise de conscience des jeunes apparaît comme un espoir.

Lire la suite

TélérAmap, semaine du 12 au 18 novembre 2022

Cette semaine, dans Télérama, l’écologie est engagée et poétique

Hymne écoféministe

samedi 12 novembre sur Arte à 23h20, Sœurs de combat. À la fin des années 1990, une jeune militante, Julia « Butterfly » Hill, impressionne le monde par son extraordinaire ténacité au service d’une grande cause : pendant sept cent trente-huit jours, elle campe au sommet d’un séquoia californien, sans en descendre, pour empêcher la destruction d’une parcelle de forêt millénaire. Son combat victorieux contre la déforestation est devenu une source d’inspiration pour des générations de jeunes femmes tout aussi radicales, indignées face à l’urgence climatique. Dans le sillage des grèves pour le climat, lancées par Greta Thunberg en 2018, les initiatives qui essaiment dans le monde entier sont bien souvent portées par de toutes jeunes femmes, parfois encore adolescentes. Pour elles, l’engagement écologiste s’avère indissociable d’une profonde prise de conscience féministe. « Je ne veux pas accepter ce que je ne peux pas changer, mais changer ce que je ne peux pas accepter« , martèle Anuna De Wever, en Belgique. Leur combat a une dimension nécessairement existentielle. Entre Julia “Butterfly” Hill, bientôt quinquagénaire, et cette jeune génération s’engage un dialogue enthousiasmant, sensible et porteur d’espoir, remède à l’abattement qui guette devant l’ampleur de la tâche à accomplir – mais aussi au harcèlement, aux menaces et à l’autocensure qui touchent tout particulièrement les femmes.

Lire la suite