« La rivière des castors » est arrivé dans Amap-à-Lire

La rivière des castors !

Quand la famille Collier s’installe à Meldrum Creek, la nature est redevenue sauvage. La forêt flambe, les buissons flambent, les herbes flambent. Le feu est maître parce qu’il n’y a plus d’eau, et il n’y a plus d’eau parce qu’il n’y a plus de castors. Du temps où la grand-mère indienne de Lilian Collier habitait là, des troupeaux d’élans et de daims venaient boire à la rivière, des truites sautaient dans le soleil, et les castors édifiaient en battant de la queue leurs précieux barrages sur le torrent. Les castors ont été décimés, l’eau a fui, avec elle les animaux, l’herbe verte, l’abondance et la douceur de vivre. Les Collier vont essayer de ressusciter cette région désolée. A partir d’un couple de castors envoyé par les Eaux et Forêts du Canada, de beaucoup de courage et de beaucoup d’amour. Contre le froid, la faim, l’inconfort, la solitude et les bêtes sauvages. Jour après jour. De ces livres dont ne sait plus bien dire s’ils sont souvenirs d’enfance ou de lecture ! Récit jeunesse, Éric Collier, 352 p. 1960.

Bonne lecture !

« Les sauveurs » sont arrivés dans Amap-à-Lire

Les Sauveurs

Sept portraits de femmes et d’hommes qui se sont engagés avec courage et audace dans la défense de la cause animale.
Comme Rob Stewart, jeune Canadien protecteur des océans, qui sacrifiera sa vie à son combat. Ou Henry Spira, qui fera plier les géants de la cosmétique et de l’agroalimentaire. Ou encore Dian Fossey, l’icône de la défense des gorilles…
Le parcours du héros, depuis son enfance jusqu’à ses plus belles victoires, est raconté avec enthousiasme et militantisme. Les portraits des fondateurs de L214 ou de Amir Khalil, vétérinaire de guerre, soulèvent quelques questions sur le bien fondé de leur combat. Ce n’est pas le moindre mérite de ces récits en bande dessinée vivement menés. Portraits graphiques, Chhuy-Ing Ia, Fabien Morin, Julien Derain, Laurent Hopman, 148 p. 2022.

Bonne lecture,

« L’an I de l’ère écologique » est arrivé dans Amap-à-lire

L’an I de l’ère écologique

«C’est en Californie, en 1969-1970, que des amis scientifiques de l’université de Berkeley m’ont éveillé à la conscience écologique. Trois décennies plus tard, après l’assèchement de la mer d’Aral, la pollution du lac Baïkal, les pluies acides, la catastrophe de Tchernobyl, la contamination des nappes phréatiques, le trou d’ozone dans l’Antarctique, l’ouragan Katrina à La Nouvelle-Orléans, l’urgence est plus grande que jamais.». Le dialogue avec Nicolas Hulot, dans la seconde partie de l’ouvrage, moins indispensable, propulse la réflexion complexe sur le terrain de l’engagement politique et médiatique. Réflexion, Edgar Morin, 128 p. 2007

Bonne lecture,

« L’entraide, l’autre loi de la jungle » est arrivé dans Amap-à-lire

L’entraide, l’autre loi de la jungle

Alors que nos sociétés libérales sont fondées sur des valeurs qui ne trouvent trop souvent du sens qu’à travers la compétition, les auteurs propose de remplacer le modèle de « la guerre de tous contre tous » par une vision du vivre-ensemble basée sur l’entraide. En balayant l’éventail du vivant — des bactéries aux sociétés humaines en passant par les plantes et les animaux —, il apparaît que les organismes qui survivent le mieux aux conditions difficiles ne sont pas les plus forts, mais ceux qui s’entraident le plus… Essai, Pablo Servigne, Gauthier Chapelle, 376 p. 2017.

Bonne réflexion !

« Éloge du génie créateur de la société civile » est arrivé dans Amap-à-lire

Éloge du génie créateur de la société civile

Un titre à la Montesquieu pour un petit ouvrage qui ressemble surtout à une feuille de route citoyenne. Pierre Rabhi inspire des actions alternatives, originales et positives — tirées de son expérience personnelle ; il s’agit que chacun puisse œuvrer au quotidien pour construire une société écologique et humaine. Action citoyenne, Pierre Rabhi, 56 p. 2011.

Bonne route !

« Reprendre la terre aux machines » est arrivé dans Amap-à-lire

Reprendre la terre aux machines

Manifeste pour une autonomie paysanne et alimentaire. Le tableau de l’impasse actuelle de l’agro-industrie est édifiant : désastre écologique, robotisation des activités qui mène à l’endettement à vie de paysans, baisse de la qualité de la nourriture destinée aux plus pauvres, etc. C’est l’ensemble du système qui est à revoir. Le constat critique qui est établi clarifie la situation actuelle. Les solutions envisagées, elles, sont rêveuses : une Sécurité Sociale alimentaire, l’installation d’un million d’agriculteurs dans les dix prochaines années. N’empêche. Il faudra bien s’en sortir ! Manifeste, L’atelier paysan, 260 p. 2021

Bonne lecture,

« Potirons, potimarrons, je vous aime… » est arrivé dans Amap-à-lire

Potirons, potimmarons, je vous aime…

De la famille des courges, potirons et potimarrons sont revenus en force en France. Connus surtout en soupe, en tarte… ou en déco (merci Halloween !), avec leur saveur douce, ils se prêtent à tout et se plaisent aussi bien en salades originales qu’en soupes parfumées, en gratins croustillants ou en desserts surprenants. La preuve dans cet ouvrage ! Recettes, Béatrice Vigot-Lagandré, 72 p., 2005.

Automne 2022 La revue dessinée est arrivée !

La revue dessinée n°37
La revue fait une large part à l’environnement.
L’actualité y est traitée par le texte autant que par l’image, avec du recul, donc ; le temps qu’il faut pour sortir du brûlant et donner de l’information. Parmi d’autres articles : Eaux, Dans les Vosges, près de Vittel, l’eau est un bien commun en péril. Agriculture, Dans le Nord, la ruée vers la pomme de terre laisse la terre exsangue. Pêche, Quand l’Europe pêche leurs poissons, les Sénégalais rêvent d’ailleurs. Revue, Collectif, 224 p, Automne 2022.     

Bonne lecture,

« Le garçon qui vivait dans un arbre » est arrivé dans Amap-à-lire

Le garçon qui vivait dans un arbre !

Adrien, 15 ans, se retrouve orphelin à la mort de la vieille Louise qui l’avait recueilli. Il se réfugie alors dans la forêt, au creux d’un hêtre centenaire qui l’abrite. La pêche, la chasse et la cueillette lui apportent une nourriture naturelle suffisante. Par une nuit d’orage, il secourt un colporteur égaré, Jéroboam. Ce dernier lui fait découvrir un trésor… Roman jeunesse, Louis Espinassous, 120 p. 2006.

Bonne lecture !

« Un million de menus » est arrivé dans Amap-à-lire

Un million de menus pour dîner et recevoir !

Un ouvrage original par sa forme pour varier ses recettes presqu’à l’infini. Trois parties correspondant aux entrées, aux plats et aux desserts. 100 recettes pour chacune de ces rubriques donc un nombre impressionnant de combinaisons possibles. L’autrice américaine est prise de passion pour la gastronomie française, raisonne comme un ordonnateur de fiches, s’inquiète de ses invités et dédie son livre à Olivia de Haviland ! Une curiosité et une bonne idée. Recettes, Lénore Joyce-Cowen, 236 p. 1964.

Bon feuilletage !