« Nos enfants nous accuseront » est arrivé dans le Circul’livres

Nos enfants nous accuseront

Le cinéaste revient sur son film racontant la courageuse initiative d’une municipalité du Gard, Barjac, qui décide d’introduire le bio dans la cantine scolaire du village. Le réalisateur y brosse un portrait sans concession sur la tragédie environnementale qui guette la jeune génération : l’empoisonnement de nos campagnes par la chimie agricole (76 000 tonnes de pesticides déversées chaque année sur notre pays) et les dégâts occasionnés sur la santé publique. Un seul mot d’ordre : Ne pas seulement constater les ravages, mais trouver tout de suite les moyens d’agir, pour que, demain, nos enfants ne nous accusent pas. Manifeste, Jean-Paul Jaud, Anne-Laure Murier, 164 p., 2011.

Également disponible dans le Circul’livres, le film en DVD, sorti en 2008.

Bonne lecture,

« Je jardine ma ville » est arrivé dans le Circul’livres

Je jardine ma ville

Demander aux habitants d’embellir leur ville en fleurissant eux-mêmes talus, rues et trottoirs à proximité de leur maison, dans le cadre d’un projet collectif, à l’échelle de la commune ? L’idée simple est devenue l’opération « Je jardine ma ville » en 2001. La commune fournit plantes et compost. Les riverains se portent volontaires pour créer les massifs tout au long d’un itinéraire, le plus souvent dans le prolongement de leur jardin, et les entretenir par la suite. Ils bénéficient d’un accompagnement pour choisir les plantes les mieux adaptées à la rue et les plus respectueuses de l’environnement. Ce livre rend compte de l’extraordinaire impact social et environnemental d’une expérience qui n’était, après tout, que du jardinage… citoyen ! Conversations écologiques, Sylvie Cachin, 92 p. 2011

Bonne lecture,

« Changeons de politique agricole » est arrivé dans le Circul’livres

Changeons de politique agricole

Le constat est sans appel : les politiques menées à ce jour aboutissent à une impasse (problèmes de surproduction ; fragilité du statut d’agriculteur ; système qui conduit à leur endettement et à une course en avant dans la production ; chute des cours et des revenus ; rôle de la grande distribution dans l’appauvrissement général ; dégradation de la qualité des produits ; etc.). La politique agricole commune, lancée en 1986 par la Communauté européenne, doit être changée. La Confédération nous livre un autre projet, crédible, qui pourrait être mis en oeuvre dès demain. D’autres voies de production peuvent être imaginées, qui ne détruisent plus la paysannerie européenne, qui ne déstabilisent pas les productions des autres pays européens. Il faut envisager aujourd’hui d’autres méthodes que la course à la productivité… L’ouvrage appartient à notre histoire (très) récente maintenant. Mais le projet a gagné en confiance. Et un retour sur les quelques dernières années pour un projet Amap est un encouragement. Projet militant, Patrick Herman – La Confédération paysanne, 136 p. 2002

Bonne lecture

« Thoreau et moi » est arrivé dans le Circul’livres

Thoreau et moi

Voici le récit de la crise d’un quadra parisien, artiste peintre, marié et père de deux adolescentes. Il montre des signes de surchauffe existentielle, cherche un sens à sa vie, interroge sa place dans la société et sur cette planète terre, elle-même en souffrance. Comme un double, le philosophe naturaliste américain Henry David Thoreau lui apparaît. Traversé passagèrement par la cause survivaliste et autres collapsologies, il trouvera dans la lutte contre le gaspillage alimentaire, la mise au pilori des Black Friday, la promotion des Green Friday, la décroissance, les énergies propres, des totems qui lui serviront de guide. Habilement soutenu par la « conversation » philosophique avec Thoreau qui permet de constater que l’ultra consommation à deux siècles d’intervalle n’est vraiment pas devenu la solution, le récit est atypique, doucement et raisonnablement décalé. Et drôlement attachant ! Bande dessinée, Cédric Taling, 124 p. 2020

Bonne lecture,

TélérAmap, semaine du 19 au 22 juillet 2022

Cette semaine, dans Télérama, en écologie, il y a un peu de tout :

L’île et l’océan

samedi 16 juillet sur LCP-Public-Sénat 21h00, Les sentinelles du climat. L’île d’Oléron vit sous la menace d’une submersion. Habitants et pouvoirs publics en ont pris conscience. Alors éleveurs, viticulteurs et même conchyliculteurs ont décidé de revenir à des pratiques durables. Cultiver sans engrais chimiques, laisser paître des moutons sur les marécages, redonner vie aux marais salants devrait permettre au territoire de se défendre contre la montée des eaux..

Lire la suite

« Safari dans la bouse » est arrivé dans le Circul’livres

Safari dans la bouse et autres découvertes bucoliques

Un sujet très sérieux, des anecdotes qui font mouche, ce cabinet des curiosités va vous surprendre par la richesse de ses informations, souvent surprenantes, traitées avec un humour « bien à sa place ». La baleine fait des crottes rose bonbon, certains animaux n’en font jamais ; des testicules du bousier aux bébés lèche-cul ; du « latrines lover » aux bouses à la vanille, vous saurez tout sur les mœurs insoupçonnées des vaches, des chiens, des abeilles, des humains ou des éléphants, et sur l’importance planétaire des déjections. Guide illustré, Marc Giraud, Roland Garrigue, 128 p. 2014

Bonne lecture,

TélérAmap, semaine du 9 au 15 juillet 2022

Cette semaine, dans Télérama, en écologie, il sera surtout question de biodiversité et de préservation du vivant :

Dans les profondeurs de l’océan

samedi 9 juillet sur Arte 11h30, Papouasie, un dernier Éden. Le massif de Lengguruqui, en Papouasie, Nouvelle-Guinée, abrite des animaux aquatiques intrigants pour les chercheurs ; une expédition scientifique très importante part à la découverte de ce monde isolé depuis des millions d’années. L’exploration se fait dans des conditions d’accès très difficiles. mais il s’agit de percer les secrets d’espèces aquatiques entièrement nouvelles pour l’homme.

Lire la suite

L’atelier Fresque du climat – 3 juillet 2022

Dimanche 3 juillet, on a joué ! Hélène et Alexandre ont animé deux équipes d’Amapiens et « apparentés » prêts à penser le réchauffement climatique et ses effets sur la planète.

Chaque équipe a un lot d’une quarantaine de cartes, pré-triées en 5 paquets, à placer dans l’ordre logique « a pour effet » sur une table (qu’il a fallu allonger en cours de partie).

La première carte Activités humaines : Transports, Industrie, Agriculture, Utilisation des bâtiments — « a pour effet » Aérosols, Déforestation, Recours aux énergies fossiles, « a pour effet » Émission de CO2 et Puits de carbone

Ce n’est que le début.

Lire la suite

Visite du fournil, samedi 2 juillet 2022

Samedi dernier, le 2 juillet, Maxime nous a offert une visite de son fournil qui complète la visite précédente qui nous avait enthousiasmés : https://amap-rpl.org/2018/04/18/visite-du-fournil/

La boule de levain enfouie dans la farine retarde la fermentation.

Le levain

La première question a porté sur l’âge de son levain. A la légende d’un « vieux » levain, transmis par un « ancien dans le métier », Maxime préfère l’idée d’un levain stabilisé sur le temps long et nous voici rentrés dans l’épreuve philosophique d’un bateau de Thésée à se demander si le levain utile conserve encore quelque chose de son originalité de départ ou bien si chacun des soins l’a fait devenir autre.

Lire la suite