Dans le circul’livres de Philippe-Auguste

Le Mur invisible

Un roman d’un retour à la terre qui a été rangé dans une catégorie à enrichir, celle de l’écoféminisme ! Après une catastrophe planétaire, la narratrice reste seule au chalet dans la forêt autrichienne. Elle est séparée du reste du monde par un mur invisible. Derrière ce mur, tous les êtres vivants qu’elle aperçoit, d’abord apparemment endormis, ont été pétrifiés. Rapidement, elle prend son destin en main et organise sa survie ainsi que celle de ses animaux familiers : trouver les limites de son territoire, inventorier ses possessions. Et commencer à se restreindre, planter, couper du bois, réparer, entretenir, stocker, chasser. Elle doit non seulement affronter les intempéries, la faim, les bobos, la maladie, faire face à un quotidien austère fait de tâches éprouvantes et répétitives, mais aussi lutter pour ne pas se laisser envahir par ses souvenirs, la peur ou la conscience de sa situation. Elle prend des notes sur sa vie quotidienne, qu’elle utilisera plus tard pour raconter son histoire. Roman, Marlen Haushofer, 340 p., 1963.

 

Bonne lecture,

Visite des Champs le 22 septembre 2019

 Visite des champs

dimanche 22 septembre 2019

En signant votre contrat avec nos maraîchers, vous avez prévu de venir visiter la ferme des Léger le 22 septembre. C’est une manière de connaître et mieux connaître les légumes, de manger avec plus de plaisir et d’intérêt, de participer à à l’Association, de poser les questions qui vous démangent et quelquefois aussi d’y répondre. Le principe est simple : le rendez-vous est à 11h sur place pour découvrir l’exploitation, les serres, échanger avec Sébastien, puis déjeuner ensemble dans un grand pique-nique partagé. Après le déjeuner, balade à travers les champs pour compléter la découverte.
Venez nombreux, avec enfants et compagnons. Vous êtes tous invités à participer à ce pique-nique en confectionnant vos spécialités salées et sucrées, sans oublier couverts, assiettes, verres, etc.

Nous avons réservé un car pour 50 personnes pour l’organisation de ce voyage collectif. Merci de nous confirmer votre inscription au plus vite et avant le 20 septembre 2019, grâce à l’imprimé ci-dessous, en l’apportant avec votre règlement auprès d’un membre du collectif de votre point de livraison. Les tarifs: 10€/ personne – 5€/ enfant, gratuit à partir du 3ème enfant.

DEPART : rendez-vous à 9h, au 179, rue de Charonne – 75011 Paris
RETOUR : vers 18h30, en fonction des embouteillages, au 179, rue de Charonne – 75011 Paris.

Bulletin d’inscription pour la visite des champs le  22.09.19

 

Vous pouvez préférer vous rendre à la ferme en voiture.
Adresse : Ferme de Sébastien LEGER – 17 rue de l’Eglise 76220 FERRIERES EN BRAY (Seine-Maritime).

Par Saint-Denis et Beauvais :
* Après avoir quitté Paris et traversé Saint Denis prendre la N1, direction Beauvais, Le Tréport, Amiens, Calais.
* Poursuivre la N16, même direction, vers Maffliers ; c’est là qu’il faut choisir de continuer par la nationale jusqu’à Beauvais ou choisir l’autoroute A16, à péage, direction Beauvais, Amiens, Calais, sortir à la sortie 15, direction Beauvais nord.
* Prendre la N31 direction Gournay-en-Bray, Rouen. La suivre sur une trentaine de kilomètres, elle passe à Ferrière en Bray avant d’arriver à Gournay.
Par Pontoise et Gisors :
* Après avoir quitté Paris et gagné Pontoise par les autoroutes A86 puis A15 ou par des nationales, dépasser Pontoise et prendre la direction de Gisors, que l’on contourne pour continuer en direction de Gournay-en-Bray.
* À l’entrée de cette ville prendre la direction de la gare. Face à celle-ci prendre à gauche puis à droite passer les voies : vous êtes à Ferrières-en-Bray.

Dans les deux cas, il ne reste plus qu’à trouver la rue de l’Eglise et vous êtes arrivés.

Vous espérant nombreux à venir voir comment Sébastien cultive les beaux légumes qu’il nous apporte toutes les semaines, ses serres, ses champs…. 😉🍅🍆🌶

Salade « Feuilles de chêne » dans les champs

TélérAmap, semaine du 14 au 20 septembre 2019

Ça y est, on retrouve de l’intérêt pour la planète dans les programmes, avec Télérama :

C’est pas du cinéma

  • samedi 14 septembre sur Arte à 20h50 – Arctique, une odyssée sous les glaces. On le sait, l’Arctique est en pleine mutation à cause du réchauffement climatique. La banquise a perdu 80% de sa superficie, sa part dite pérenne n’est plus que de 20%. Pendant presque une heure et demie, à travers les yeux de deux passionnés, on plonge dans ce monde lisse et blanc à sa surface, grouillant de vie juste au-dessous. Si leur passion est communicative, leur message est effrayant. Le grand nord se réchauffe. Et il se réchauffe trois fois plus vite que le reste du monde.

Lire la suite

Au Forum des Associations du XXe, l’Amap a un stand !

L’Amap Réunion-Père Lachaise a un stand

à la Fête des Associations du XXe arrondissement,

le 14 septembre 2019

 

Près de 200 stands d’associations sont répartis entre le Gymnase des Pyrénées, la rue de l’Ermitage et la Place du Guignier dans Paris XXe, samedi 14 septembre entre 11h et 18h.

La Fête des associations du 20e, c’est l’occasion de découvrir les activités et actions culturelles, sportives, solidaires et les divers engagements citoyens proposés par les associations de l’arrondissement.

C’est l’occasion pour l’Amap de se faire connaître et de recueillir des contacts au moment de renouveler les contrats. Vous nous trouverez Place du Guignier. Si vous êtes libres pour venir nous aider (même pendant 1h), nous vous demandons de bien vouloir vous inscrire grâce au lien ci-dessous :
https://framadate.org/miHEuP91IYvt8tnG  

 

Venez nombreux !

 

Dépliant 3 volets fête asso 20e

Dans le circul’livres de Philippe- Auguste

La Mort de la terre

Un contrepied romanesque à la croyance que le progrès scientifique amènerait le bonheur à l’humanité : dans un futur lointain, la Terre est devenue, du fait de sa surexploitation par l’espèce humaine, un immense désert desséché. Les quelques communautés restantes limitent les naissances et incitent les humains à pratiquer l’euthanasie pour obtenir une mort plus rapide. Targ, sa femme, sa sœur, et leurs enfants, les derniers vivants sur Terre encore prêts à survivre, partent à la recherche d’eau et de nouvelles terres pour reconstruire. En parallèle, une autre race d’êtres mi-vivants mi-minéraux, prospère sur les ruines de la civilisation humaine : les Ferromagnétaux. Dans cette œuvre de science-fiction, l’évocation de cette race humaine, incapable de se concevoir à elle-même, repose la question fondamentale de la communication à l’autre. L’impossibilité de se comprendre est à l’origine de la disparition d’une race au profit d’une autre. Roman, Rosny aîné, 140 p., 1910.

 

Bonne lecture,

TélérAmap, semaine du 7 au 13 septembre 2019

Avec Télérama, la télévision a la tête ailleurs qu’à l’écologie. Tout de même :

Il a toute sa tête ?

  • dimanche 8 septembre sur France 5 à 20h50 – Ail love you. Ce condiment est l’un des plus utilisés dans les cuisines du monde entier. La France, qui le connaît depuis des siècles, en est richement pourvue : de «l’ail fumé d’Arleux», à «l’ail violet de Cadour» en passant par «l’ail rose de Lautrec», pas moins de six appellations font la fierté des terroirs et de la cuisine méditerranéenne. Ce qui n’empêche pas les producteurs français de ferrailler avec la concurrence venue d’Espagne mais surtout de Chine, leader incontesté avec plus de 80% de la production mondiale. Là-bas, le condiment est devenu un business juteux et un très bon placement financier.

Il a toute sa tête ?

  • lundi 9 septembre sur OCS Choc à 22H25. Petit paysan.  Pierre, la trentaine, est éleveur de vaches laitières. Sa vie s’organise autour de sa ferme, de sa sœur vétérinaire et de ses parents dont il a repris l’exploitation. Alors que les premiers cas d’une épidémie se déclarent en France, Pierre découvre que l’une de ses bêtes est infectée. Il ne peut se résoudre à perdre ses vaches. Il n’a rien d’autre et ira jusqu’au bout pour les sauver. Le film a surpris son monde par sa belle qualité de genre — ni réaliste, ni poétique — et contribue à changer le regard sur le monde paysan tel qu’il est.

 

On en perd la tête

  • mercredi 11 septembre sur France Ô à 22H45.  Planète bleue. Le mystère des profondeurs. Les technologies les plus récentes d’images haute définition sont utilisées pour nous montrer ce monde immense où il n’y a nulle part où se cacher et très peu à manger. La vie est rude dans l’infinité bleue… Mais les animaux marins sont capables de prouesses inimaginables pour se nourrir ou se reproduire. Otaries, tortues, albatros sont admirables !
Bonne semaine de TV et d’ailleurs,

Anne