TélérAmap, semaine du 14 au 20 septembre 2019

Ça y est, on retrouve de l’intérêt pour la planète dans les programmes, avec Télérama :

C’est pas du cinéma

  • samedi 14 septembre sur Arte à 20h50 – Arctique, une odyssée sous les glaces. On le sait, l’Arctique est en pleine mutation à cause du réchauffement climatique. La banquise a perdu 80% de sa superficie, sa part dite pérenne n’est plus que de 20%. Pendant presque une heure et demie, à travers les yeux de deux passionnés, on plonge dans ce monde lisse et blanc à sa surface, grouillant de vie juste au-dessous. Si leur passion est communicative, leur message est effrayant. Le grand nord se réchauffe. Et il se réchauffe trois fois plus vite que le reste du monde.

Lire la suite

TélérAmap, semaine du 7 au 13 septembre 2019

Avec Télérama, la télévision a la tête ailleurs qu’à l’écologie. Tout de même :

Il a toute sa tête ?

  • dimanche 8 septembre sur France 5 à 20h50 – Ail love you. Ce condiment est l’un des plus utilisés dans les cuisines du monde entier. La France, qui le connaît depuis des siècles, en est richement pourvue : de «l’ail fumé d’Arleux», à «l’ail violet de Cadour» en passant par «l’ail rose de Lautrec», pas moins de six appellations font la fierté des terroirs et de la cuisine méditerranéenne. Ce qui n’empêche pas les producteurs français de ferrailler avec la concurrence venue d’Espagne mais surtout de Chine, leader incontesté avec plus de 80% de la production mondiale. Là-bas, le condiment est devenu un business juteux et un très bon placement financier.

Il a toute sa tête ?

  • lundi 9 septembre sur OCS Choc à 22H25. Petit paysan.  Pierre, la trentaine, est éleveur de vaches laitières. Sa vie s’organise autour de sa ferme, de sa sœur vétérinaire et de ses parents dont il a repris l’exploitation. Alors que les premiers cas d’une épidémie se déclarent en France, Pierre découvre que l’une de ses bêtes est infectée. Il ne peut se résoudre à perdre ses vaches. Il n’a rien d’autre et ira jusqu’au bout pour les sauver. Le film a surpris son monde par sa belle qualité de genre — ni réaliste, ni poétique — et contribue à changer le regard sur le monde paysan tel qu’il est.

 

On en perd la tête

  • mercredi 11 septembre sur France Ô à 22H45.  Planète bleue. Le mystère des profondeurs. Les technologies les plus récentes d’images haute définition sont utilisées pour nous montrer ce monde immense où il n’y a nulle part où se cacher et très peu à manger. La vie est rude dans l’infinité bleue… Mais les animaux marins sont capables de prouesses inimaginables pour se nourrir ou se reproduire. Otaries, tortues, albatros sont admirables !
Bonne semaine de TV et d’ailleurs,

Anne

TélérAmap, semaine du 31 août au 6 septembre 2019

Avec Télérama,  à la télévision, ils ont peut-être trouvé que le G7 en avait assez fait en matière d’écologie !

Gastronomie

  • dimanche 1er septembre sur Paris première à 12h30 – La très très bonne frite. Un sommet de la cuisine gourmande et courtoise. Le documentaire cherche à savoir qui des Français ou des Belges fait la meilleure ! C’est enlevé, sociologique et historique. Et revigorant.

 

 

 

Bonne semaine de TV et d’ailleurs,

Anne

TélérAmap, semaine du 24 au 30 août 2019

Avec Télérama, c’est une reprise tout en légèreté pour l’écologie !

Avec un film sentimental

  • dimanche 25 août sur Canal+Cinéma à 20h50 – Le vent tourne.
    Pauline, une jeune paysanne, est mère de famille et mariée avec Alex, un agriculteur idéaliste qui refuse le capitalisme. Comme le vent est généreux dans sa région, le couple décide de faire installer une éolienne sur ses terres. Samuel se charge de l’installation et tombe rapidement sous le charme de Pauline. Il ne la laisse pas indifférente, mais la jeune femme hésite. Elle est partagée entre sa vie toute tracée et modeste avec un mari aimant et une autre qui lui permettrait de partir d’une région qu’elle n’a jamais quittée et de découvrir le monde…

Lire la suite

TélérAmap, semaine du 15 au 21 juin 2019

Avec Télérama, L’écologie, ça en jette toujours un peu !

Vin naturel

  • mardi 18 juin sur Ciné+ Club à 22h35 – Le vin se lève. Depuis une dizaine d’années, le monde du vin est en pleine effervescence, bousculé par une contre-culture comme le rock a pu l’être par le punk en son temps. Un peu partout en France et plus particulièrement en Occitanie, de joyeux rebelles ont investi nos terroirs pour inventer le vin qu’ils aiment : naturel et sans artifice. Bien plus qu’un vin bio, c’est un vin d’émotion et de réaction, un vin qu’aucun label ne régit, un vin libre. Nous partons à la rencontre de ces nouveaux vignerons.

Lire la suite

TélérAmap, semaine du 27 avril au 3 mai 2019

Avec Télérama, l’écologie, c’est pas du cinéma !

Ils changent de propriétaire ?

  • samedi 27 avril sur Arte à 23h20 – A qui appartiennent les océans ? Dans un avenir proche, mers et océans risquent de devenir de véritables sources de conflits entre certaines nations concurrentes. Attirés par la richesse de fonds marins encore largement inexploités, nombre de pays côtiers cherchent à s’arroger des superficies considérables, parfois au détriment de leurs voisins. Créée en 1997 sous l’égide des Nations unies, la Commission sur les limites du plateau continental va, dans les prochaines années, jouer un rôle déterminant. Les experts gardent leurs secrets; les notions sont ardues et les démonstrations difficiles à suivre, mais l’ensemble est vif et traité avec humour.

Lire la suite

TélérAmap, semaine du 20 au 26 avril 2019

Avec Télérama, il y a de quoi faire en écologie !

Avoir la frite

  • dimanche 21 avril sur France 5 à 20h50 – La frite casse la baraque. Une histoire de la bonne humeur ! Une passion pour les Français qui en consomment près de 10kg par an et par personne. En Chine, elle menace de remplacer le riz.  Intéressant et amusant.

 

Magnifique encore

  • Du lundi au vendredi,  sur Arte à 17h35 – Le maître des abeilles. La série documentaire de 15 histoires, qui a commencé la semaine dernière,  nous fait découvrir la beauté et l’immense variété du monde des abeilles, les traditions, les techniques apicoles et jusqu’aux rituels que les hommes ont développés en côtoyant ces colonies d’insectes. Leur mise en danger avec l’utilisation massive des pesticides et le vertige qui nous prend en imaginant leur disparition. Lundi 22 avril, Népal : Les Gurung et l’abeille géante ; mardi 23 avril, Mexique : L’abeille maya ; mercredi 24 avril, Kenya  : L’abeille, les Yahu et l’oiseau. ; jeudi 25 avril, France : Le berger des abeilles ; vendredi 26 avril, Allemagne : Rosenfeld, un paradis pour les abeilles.

Heu, c’est pas du cinéma

  • mardi 23 avril sur Planète + à 20h55 – Green Cops. Indonésie. L’Indonésie et ses milliers d’îles font face au fléau de la pêche illégale et de ses méthodes musclées : utilisation de produits toxiques ou d’explosifs, des techniques douteuses qui appauvrissent les ressources en poissons, et détruisent les coraux vitaux à la faune et la flore sous-marine. L’état Indonésien combat férocement ces pêcheurs illégaux et envoie par le fonds des dizaines de bateaux de pêches illégales, en emprisonnant son équipage. Une méthode forte, qui envoie un message fort à ces destructeur de l’environnement.C’est du cinéma

    • jeudi 25 avril sur France 3 à 21h00 – La vache. Fatah, un modeste, joyeux et optimiste paysan algérien qui n’a jamais quitté sa campagne, rêve d’emmener sa vache Jacqueline au salon de l’agriculture de Paris. Il entame, à pied, sa marche vers Paris. À travers la France, son voyage est plein de rencontres mais les ennuis le retardent et il n’est pas sûr d’arriver à temps au concours de la plus belle vache.

     

    En voilà une histoire

    • vendredi 26 avril sur Toute l’histoire à 19h00 – Thé, café ou chocolat. L’histoire de la consommation du thé, du café et du chocolat en France, ou comment l’usage d’une plante raconte la conquête, l’esclavage, le trafic illicite et l’industrialisation.

 

Anne