« L’exode ubain » est arrivé dans le Circul’livres

L’exode urbain

Manifeste pour une ruralité positive. Quotidien éreintant, coûteux, incitations à la consommation omniprésentes, des liens sociaux superficiels, souvent bien loin de la vie que l’on a pu idéaliser… Quand tout s’accélère autour de nous, on se sent parfois dépassés, pas à notre place, pris dans le tumulte de la productivité et de la consommation de masse. Nous voici invités à une prise de recul et une analyse de nos quotidiens urbains, pour un passage à l’action vers un mode vie plus durable, plus humain, plus rural. Mais, ici, la ruralité est moderne, connectée à la ville, dans une dynamique coopérative et intégrative des espaces de vie. C’est l’exode 2.0. Celui qui a pour but de générer un regain d’intérêt envers les campagnes, en changeant le regard qui est porté sur elles. « Petit » manifeste, Claire Desmares-Poirrier 96 p., 2020.

Bonne lecture,

TélérAmap, semaine du 26 au 2 juillet 2021

Avec Télérama, en écologie, on a un lourd programme :

Victimes

  • samedi 26 juin sur LCP-Public-Sénat à 20h30, Violences conjugales en ruralité, la double peine. Les femmes qui habitent en milieu rural sont davantage victimes des violences conjugales que celles qui vivent en ville. Le constat est douloureux ; 50 % des féminicides en France ont lieu en milieu rural alors que 31 % de la population y habitent. Ces victimes rencontrent des difficultés spécifiques : le manque de mobilité, la confiscation de la voiture par le conjoint violent par ex., l’absence ou le grand manque de lieu de soutien et d’accueil, l’absence d’anonymat, des alliances entre voisins ou au sein de la famille qui décrédibilisent la parole de la femme et rendent difficiles le recueil de témoignages. Le Grenelle pour la mise en place de mesures de lutte contre les féminicides a maintenant deux ans. Ça a changé quelque chose ?
Lire la suite

« Ma vie dans les bois » est arrivé dans le Circul’livres

Ma vie dans les bois

Un mangaka, après trente ans de carrière, décide de partir vivre en autonomie dans la montagne. S’approchant de la cinquantaine, et tandis qu’il vient de mettre un point final à sa dernière série fleuve, son éditeur lui demande de trouver une nouvelle idée originale pour son prochain titre. D’abord en manque d’inspiration, le dessinateur va finalement se lancer dans un projet « un peu » fou : partir vivre dans la montagne, sans eau courante ni électricité, et raconter son nouveau quotidien en manga ! Sa femme finira par le suivre, malgré « quelques » appréhensions… De la construction de leur maison passive en bois jusqu’au difficile apprentissage de l’autonomie alimentaire, on suit la vie incroyable de ce couple plus tout à fait comme les autres ! Manga volume 1/10, Shin Morimura, 140 p., 2015.

Bonne lecture,

TélérAmap, semaine du 19 au 25 juin 2021

Avec Télérama, ne ratez pas :

Quel pain pour demain ?

  • mardi 22 juin sur Arte à 20h50, De la farine au four, quel pain ? Fruit d’un précieux savoir-faire transmis d’une génération à l’autre, le pain n’a pas échappé à la mainmise de l’agro-industrie. Mécanisation, standardisation, congélation, additifs, recours à la chimie moléculaire… : au fil des décennies, les techniques industrielles ont gagné du terrain, non seulement dans les rayons des supermarchés mais aussi, plus surprenant, dans nos boulangeries de quartier. Difficile pour le consommateur de savoir vraiment ce qu’il achète. Pour y voir plus clair dans un secteur en pleine mutation, ce documentaire part à la rencontre de petits artisans qui continuent de travailler à l’ancienne, ainsi que de la directrice de la maison Poilâne, qui s’efforce d’associer tradition et production à grande échelle. Il s’intéresse également à de grands acteurs de l’industrie du pain misant sur l’innovation, comme le groupe Puratos, qui développe des farines et des levains – mais aussi des additifs cachés – pour le marché mondial. Il interroge enfin des chercheurs, qui évoquent les conséquences pour la santé et l’environnement de l’industrialisation croissante de ce produit de consommation courante. 

Bonne semaine de TV et d’ailleurs,

Panier du mercredi 16 juin 2021

Pour vous aider à préparer vos menus de la semaine, nous postons en principe un article présentant la proposition du panier tous les mardis, si nous réussissons à joindre nos maraichers, plus souvent dehors qu’entre quatre murs…Ils sont plus que jamais dehors en ce moment et auraient juste besoin d’ un peu de pluie pour que les légumes grossissent.

Voici la liste du panier pour la semaine :

Le panier

  • Salade
  • Radis
  • Courgettes
  • Pommes de terre
  • Botte de céleri branche

Pour le grand panier nous aurons des échalotes du persil et du chou pointu

« Survivant » est arrivé dans le Circul’livres

Survivant

Le jeune Satoru Suzuki, 14 ans, part explorer une grotte près de Tokyo avec des amis. Mais alors qu’ils sont dans la cavité, un gigantesque tremblement de terre frappe la région et Satoru se réveille seul dans une grotte très instable et en cours d’effondrement. Il parvient à ressortir mais ne retrouve plus ses amis, ni même âme qui vive. Perdu, affamé, épuisé, il entame un long apprentissage de survie. Il réussit petit à petit à attraper des poissons et surtout à faire du feu en se servant de l’opercule de son appareil photo comme d’une loupe, puis se réfugie dans une petite grotte. Un jour, espérant attraper des coquillages en plongeant dans la mer, il découvre une forêt au fond de l’eau et réalise ainsi que le Japon est maintenant submergé. Petit à petit, Satoru commence à acquérir une solide expérience, fabriquant une canne à pêche, un arc, des pièges et en apprenant plus sur la conservation de la nourriture. Manga volume 1/10, Takao Saito, 380 p., 2006.

Bonne lecture,

TélérAmap, semaine du 12 au 18 juin 2021

Avec Télérama, ne lâchez pas trop vite la télévision avec le déconfinement. Il y a encore des choses à voir :

Il est question de ventre

  • samedi 12 juin sur Arte à 22h40, Microbiote, les fabuleux pouvoirs du ventre. Ces bactéries, phages et champignons essentiels à notre équilibre nous sont transmis à la naissance et constituent notre microbiote, ou flore intestinale. Longtemps méconnu, ce microbiote dévoile peu à peu ses secrets et mobilise des milliers de chercheurs dans le monde. Il laisse espérer une révolution scientifique. Non seulement les microbes qui le composent s’avèrent indispensables à notre bien-être, mais ils ouvrent un nouveau champ thérapeutique : le transfert d’excréments humains se révèle ainsi efficace dans le traitement de certaines pathologies intestinales.
    A 23h40, Le ventre, notre deuxième cerveau. Il y a quelques années, les scientifiques ont découvert en nous l’existence d’un deuxième cerveau. Notre ventre contient deux cents millions de neurones qui veillent à notre digestion et échangent des informations avec notre « tête ». Les chercheurs commencent à peine à décrypter cette conversation secrète. Ils se sont aperçus par exemple que notre cerveau entérique, celui du ventre, produisait 95 % de la sérotonine, un neurotransmetteur qui participe à la gestion de nos émotions. On savait que ce que l’on ressentait pouvait agir sur notre système digestif. On découvre que l’inverse est vrai aussi : notre deuxième cerveau joue avec nos émotions. Plus étonnant encore, notre deuxième cerveau abrite une colonie spectaculaire de cent mille milliards de bactéries dont l’activité influence notre personnalité et nos choix, nous rend timides ou, au contraire, téméraires. Des États-Unis à la Chine en passant par la France, ce documentaire, nourri d’interviews et d’infographies éclairantes, passe en revue les recherches les plus récentes menées sur notre deuxième et intrigant cerveau.
Lire la suite

Panier du mercredi 9 juin 2021

Pour vous aider à préparer vos menus de la semaine, nous postons en principe un article présentant la proposition du panier tous les mardis, si nous réussissons à joindre nos maraichers, plus souvent dehors qu’entre quatre murs…

Voici la liste du panier pour la semaine :

Le panier

  • Salade
  • Radis
  • Chou pointu
  • Pommes de terre prosper
  • Echalotes
  • Chou fleur
  • Brocoli (petit)

Pour le grand panier il ne sera préparé que demain matin très très tôt, aussi ce sera la surprise du chef !!

Remises à flots 2021 : les commandes sont ouvertes

img_0257

Bonjour à tous,

L’opération annuelle Remises à Flots 2021 est lancée ! nous accompagnerons encore cette année l’équipe, jeune et dynamique, de la péniche LES CANALIENS.

Pour ceux qui entendent parler pour la première fois de cette opération, voici en rappel :

Une fois par an depuis 1996, la péniche Les Canaliens (autrefois San Antonius) part de Béziers et remonte les canaux de l’Est de la France vers Paris, se chargeant au fil de l’eau de vins, miels, huiles, fromages, jus, salaisons, riz, conserves mais aussi de produits cosmétiques et d’entretiens. Ces produits sont sélectionnés par l’équipage pour leurs qualités et sont en grande partie bio. C’est ainsi que plusieurs dizaines de tonnes de produits sont transportées sur les réseaux fluviaux, aujourd’hui mis à mal par le développement du tout routier. Car non seulement cette opération permet de rapprocher les consom’acteurs des produits des artisans et paysans non industrialisés, mais elle permet aussi de faire perdurer la batellerie artisanale le long des canaux que les pouvoirs publics ont longtemps cherché à faire disparaître à l’avantage de l’hypertrophie du secteur routier qui asphyxie toujours plus les zones rurales et agglomérations périurbaines.

L’AMAP Réunion Père Lachaise propose une fois par an à ses adhérents, mais aussi à ses amis, voisins et collègues, de regrouper les commandes afin de partager les conditionnements de gros et réduire au maximum les frais de distribution.

Lire la suite