La Toile des AMAP n°142

PénélopeSaviez-vous que, selon le site internet du MIRAMAP (1), on dénombrait en France, en 2015, plus de 2000 (deux mille) « groupes en AMAP » représentant quelque 250 000 amapiens? Cela doit représenter, en tout cas, des centaines de blogs ou sites comme le nôtre…

Pour cette première chronique du quatrième millésime de ma rubrique, j’ai compilé quelques présentations de sites ou blogs d’AMAP issues de trois régions différentes (et totalisant une centaine de recettes). Je vais aussi donner quelques indications sur ce que j’ai pu relever comme tendances pour les « jours de livraisons » en AMAP.

Lire la suite

La Toile des AMAP n°141

PénélopeSaviez-vous que, selon le site internet du MIRAMAP (1), on dénombrait en France, en 2015, plus de 2000 (deux mille) « groupes en AMAP » représentant quelque 250 000 amapiens? Cela doit représenter, en tout cas, des centaines de blogs ou sites comme le nôtre…

Retour dans la région Centre-Val de Loire pour une chronique bien arrosée. Comment cela? Eh bien, avec des AMAP de trois départements différents: [28] Eure-et-Loir, [37] Indre-et-Loire et [45] Loiret – tous composés de noms de cours d’eau affluents ou sous-affluents du plus long fleuve de France, lui-même cité. Je ne faisais donc pas directement allusion à des agapes dans cette introduction. Certains s’interrogeront sur le sens d’une publication de chronique le jour de Noël? C’est dans ma conclusion que je leur répondrai.

Lire la suite

Dans le circul’livres de Philippe-Auguste

Notre pain est politique

Les blés paysans face à l’industrie boulangère. Comment cultiver du blé sans dépendre des multinationales ? Pourquoi le gluten est-il devenu un problème pour la santé ? Les semences paysannes sont-elles interdites ? Qui sont les géants de la boulangerie industrielle ? La baguette « tradition » et les pains surgelés sont-ils si différents ? De la sélection du grain jusqu’à la cuisson du pain, ce livre permet de comprendre l’impasse nutritionnelle, écologique et sociale de l’industrie boulangère. Et, à partir des blés paysans, de découvrir la force collective de celles et ceux qui font autrement. Un ouvrage pédagogique et engagé qui donne de l’espoir face à l’impasse de l’agriculture productiviste. Guide, Groupe blé avec Mathieu Brier, 220 p. 2019

 

Bonne lecture,

TélérAmap, semaines du 21 décembre 2019 au 3 janvier 2020

Avec Télérama, l’écologie nous laisse en paix cette fin d’année :

Qu’il est beau ce parc national !

  • samedi 21 décembre et samedi 28 sur Arte à 20h50. Yellowstone, nature extrême. Documentaire paysager en deux volets sur le grand parc national au Nord-Ouest américain.  9000 kilomètres carrés de montagnes rocheuses, de rivières profondes, de geysers. Les images sont d’une beauté à couper le souffle.  Les tableaux suivent le rythme des saisons, les scènes animalières sont dramatisées comme des feuilletons, le spectacle est aussi magique qu’un conte de Noël. Les esprits chagrins qui s’inquiéteraient de l’afflux des visiteurs, des dégâts du braconnage et du réchauffement climatique sont priés d’attendre l’année prochaine pour s’interroger sur les enjeux écologiques brûlants. 

    Que la ville est belle !

    • dimanche 22 décembre sur Gulli à 21h. La plus belle ville du monde. Depuis 10 ans, Paris est devenu la terre d’accueil de plus en plus d’espèces. Renards, castors et papillons, des milliers d’animaux  viennent s’y installer ou y faire escale. Cette biodiversité s’est adaptée à la vie urbaine, inventant des solutions nouvelles dans un environnement changeant et réalisant même des prouesses pour cohabiter avec les hommes.Que la montagne est belle !

      • samedi 28 décembre sur Arte à 22h20. Avalanches sous haute surveillance. Le danger est sournois. Détruisant tout sur leur passage, les avalanches tuent chaque année une centaine de personnes. À l’Institut pour l’étude de la neige et des avalanches (SLF) de Davos, les chercheurs examinent les éléments qui déclenchent le glissement et tentent d’évaluer les conséquences du réchauffement climatique sur le manteau neigeux.
        À travers les paysages splendides des montagnes suisses, autrichiennes, françaises et allemandes, ce documentaire accompagne tout au long d’une saison hivernale des sauveteurs, des scientifiques et des chercheurs qui se consacrent aux sommets glacés et à leurs dangers.

Bonne semaine de TV et d’ailleurs,

Anne

 

La Toile des AMAP n°140

PénélopeSaviez-vous que, selon le site internet du MIRAMAP (1), on dénombrait en France, en 2015, plus de 2000 (deux mille) « groupes en AMAP » représentant quelque 250 000 amapiens? Cela doit représenter, en tout cas, des centaines de blogs ou sites comme le nôtre…

Je pense que ce n’est pas la dernière fois que j’aurai l’occasion de parler de « groupe en AMAP » bien girondins (provenant du [33]). J’aurais dû en présenter trois aujourd’hui, mais, vérification faite, un des sites concernés ne fonctionnait pas! Je lui ai donc substitué une AMAP du [64]. En tout cas, les AMAP que je présente aujourd’hui affichent des « visuels » sympathiques (à mon avis), tout en totalisent près d’une centaine de recettes. Et je n’en ai pas encore terminé avec la Nouvelle-Aquitaine (loin de là).

Lire la suite

Panier du mercredi 18 décembre 2019

Pour vous aider à préparer vos menus de la semaine nous postons en principe un article présentant la composition du panier tous les mardis, si on a réussi à joindre nos maraîchers, plus souvent dehors qu’entre 4 murs..

L’ AMAP Réunion/Père-Lachaise vous souhaite de BONNES FÊTES !

Pour Noël, nos maraichers font une petite pause et reprendront l’année 2020 en pleine forme le mercredi 8 janvier ! Mais il reste encore une distribution avant Noël !

LA COMPOSITION DU PANIER

  • Pomme de terre à chair ferme
  • Carottes
  • Céleri
  • Bettes
  • Pain du sucre
  • Salade Choggia
  • Butternut
  • Oignons

Pour le grand panier, il y aura en plus de la salade et de la mâche !

 

Dans le circul’livres de Philippe-Auguste

100 jours sans supermarché

Ou le premier guide des circuits courts. Une journaliste (très) parisienne s’est lancé le défi du siècle : ne plus aller au supermarché pendant une centaine de jours. Sa première motivation ? Aider les agriculteurs. Elle raconte ses déconvenues, le recours à Internet, les économies surprises, des rencontres et… son adhésion à une AMAP ! Et comment elle a renoué avec le goût, la nature et l’humain. Récit d’une belle aventure ! Essai, Mathilde Golla, 220 p. 2018

 

Bonne lecture,