Circul’livres

Confinement, le retour !

Le virus circule, hâtivement et dangereusement.

On se confine, mais on peut encore lire et profiter du circu’livres encore ouvert avant de retourner se réchauffer dans les bibliothèques ou de pouvoir glaner à sa guise chez le libraire…

David Nicolet (à Philippe-Auguste) a établi à partir des articles publiés chaque semaine sur le blog le fichier du Circul’livres. Dans ce fichier se déroule le catalogue de l’ensemble des livres prêtés ou donnés par des Amapiens et mis à notre disposition. Ils sont classés par rubrique : alimentation, animal, environnement ou cuisine… avec un lien vers le billet paru sur le blog. Lancez-vous à la recherche d’un mot : « panier », « semence », « abeille », un titre peut surgir et vous donner des idées d’emprunt et de lecture…

Par mail ou téléphone, indiquez-moi le titre qui vous intéresse. Je vous l’apporterai à la distribution qui suit.

Confinement,

Anne
06 33 95 74 48
anne.rivaille@wanadoo.fr

« Pas de plastique dans nos assiettes » est arrivé dans le Circul’livres

Pas de plastique dans nos assiettes

Alors que les dangers des perturbateurs endocriniens, notamment le bisphénol A, contenus dans les pesticides et les plastiques ont été démontrés scientifiquement, les cantines scolaires continuent d’employer intensivement des contenants jetables en plastique. Des parents d’élèves exposent les risques encourus par les enfants et proposent des mesures concrètes pour préserver la santé des élèves. Plaidoyer, L’association Cantine sans plastique, 188 p, 2018

Bonne lecture,

 

TélérAmap, semaine du 14 au 20 novembre 2020

Dans Télérama cette semaine, comme la semaine dernière, il n’y en a que pour de Gaulle. Déférence gardée, il en faut aussi pour l’écologie.

Un tabou qui saute

  • samedi 14 novembre sur Arte à 22h25, Toilettes sans tabou. En un an, l’humanité produit des millions de tonnes d’excréments et d’urine. Sujet tabou de nos sociétés, les déjections sont pourtant au cœur d’une révolution technologique et culturelle. Toilettes sèches, sanitaires transformant l’urine en engrais chimique, WC high-tech analysant le microbiote : cette enquête esquisse les contours des toilettes du futur en compagnie d’ingénieurs et de scientifiques. Outre les défis liés au traitement des déchets, au gaspillage d’eau et au manque d’assainissement, ce documentaire évoque aussi les différences de culture autour des sanitaires dans le monde.

Un tabou qui pourrait sauter

  • mardi 17 novembre sur France 5 à 20h50, Bretagne, une terre sacrifiée. Pauvre et enclavée en 1945, la Bretagne est aujourd’hui la première région agroalimentaire d’Europe. Plus de 1,5 million d’hectares de terres y sont soumis à l’agriculture intensive. Ce secteur est, de loin, le plus gros pourvoyeur d’emplois de la région. Mais il y a un revers à la médaille: pollution, maladies professionnelles, rejets toxiques, épidémies mortelles chez les animaux. Les dégâts humains et environnementaux de cette industrie sous stéroïdes sont considérables. Et les scandales sanitaires se multiplient. Pour beaucoup, c’est tout un modèle agricole qu’il faudrait remettre en question.

Podcast

  • Vivons heureux en attendant la fin du monde. Comment s’habiller, échanger, voyager, s’aimer dans les années 20 ? Pour se bricoler une morale minimale en des temps de crises sociale, écologique et sanitaire, l’émission explore chaque mois nos incohérences et les solutions possibles. Mêlant questionnement personnel, tribulations domestiques, reportages et entretiens avec des chercheurs et des activistes, ce nouveau podcast veut alerter, éveiller et rassurer sur un autre monde possible. Episode 1″Malaise dans la penderie » arteradio.com (36mn).



Bonne semaine de TV et d’ailleurs,

Anne

« La Constance du jardinier » est arrivé dans le Circul’livres

La Constance du jardinier

Un thriller ayant pour thème les tests de médicaments en Afrique noire. Tessa, femme du diplomate britannique Justin Quayle, est assassinée au Kenya avec un de ses amis. Son mari, jardinier amateur, découvre que la mort de sa femme est due à l’enquête qu’elle menait sur les activités d’une firme pharmaceutique. Il reprend l’enquête malgré des obstacles nombreux, dont une partie de sa hiérarchie. En découvrant une des faces les plus sombres de la mondialisation, il se rallie à la cause de sa femme et trouve une forme d’amour à cet amour qui n’a pas pu être vécu. Le livre est dédié, dans sa postface, à Yvette Pierpaoli, militante humanitaire française qui trouva la mort en 1999, au cours d’une mission en Albanie. Roman, John Le Carré, 492 p, 2001

Bonne lecture,

 

Téléramap, semaine du 7 au 13 novembre 2020

Avec Télérama, en écologie cette semaine, il est question d’animaux.

La vie est belle

  • samedi 7 novembre, sur Arte à 20h50. Sauveurs d’espèces : un espoir pour notre planète. À l’heure des incendies géants en Australie et en Californie, et de la crise du Covid-19, l’équilibre rompu entre l’humain et la nature est-il encore restaurable ? Pollution, braconnage, destruction des forêts… : l’homme est responsable du déclin et de la disparition des espèces, phénomènes qui se sont dramatiquement accélérés ces dernières années. Mais c’est aussi lui qui peut réparer le vivant, comme le montrent des expériences sur les cellules souches d’espèces quasiment disparues. Avec en fil rouge une interview de Jane Goodall, la géniale primatologue de 86 ans, et de sublimes images d’animaux en sursis, ce documentaire, loin d’être un constat amer des dégâts causés par l’homme, prend au contraire la forme d’un magnifique chant d’amour et d’espoir pour la construction d’un futur en harmonie avec la nature.

  • samedi 7 novembre sur Arte à 22h25. Coup de chaud pour les rennes de Sibérie. Dans la péninsule de Yamal, au nord-ouest de la Sibérie, les Nénètses vivent au rythme de saisons désormais déréglées. Confrontés à des hivers de plus en plus doux et à un manteau de glace instable, ces éleveurs de rennes nomades sont contraints de retarder leur transhumance, pris en étau entre une nourriture qui se tarit et le risque de noyade dans le fleuve Ob. Ailleurs dans l’Arctique, les signes du réchauffement climatique se multiplient. Le recul de la banquise pousse les ours polaires affamés à s’aventurer dans les villes ou à s’attaquer aux colonies de mouettes blanches qui nichent sur les îles de la mer de Kara.


  • vendredi 13 novembre sur Ushuaïa TV à 20h50. Quand baleines et tortues nous montrent le chemin. Pourquoi les baleines à bosse et les tortues marines fréquentent-elles à nouveau les eaux réunionnaises qu’elles avaient désertées ? Pour comprendre le phénomène, ce documentaire suit le quotidien d’un jeune baleineau, de sa naissance à La Réunion à son départ pour l’Antarctique, et d’une tortue verte qui a grandi sur le récif corallien et s’apprête à repartir vers son île natale pour se reproduire. Dans leur sillage, il donne la parole à des photographes, naturalistes et scientifiques qui œuvrent à leur protection.

 

Bonne semaine de TV, et d’ailleurs,

Anne

Panier du mercredi 4 novembre 2020

Pour vous aider à préparer vos menus de la semaine nous postons en principe un article présentant la composition du panier tous les mardis, si on a réussi à joindre nos maraîchers, plus souvent dehors qu’entre 4 murs…

Le panier

  • Carotte
  • Petite pomme de terre PROSPER
  • Oignon
  • Poireaux
  • Bettes
  • Radis noir
  • Brocoli

Dans le grand panier il y aura en plus de la mâche et des betterraves

« La journée de l’écocitoyen » est arrivé dans le Circul’livres

La journée de l’écocitoyen

Pour réviser nos modes de vie et participer, au jour le jour, à la préservation de la planète. Ce guide traite des petits gestes du quotidiens et fait valoir leur impact sur la planète : économies d’énergie, énergies renouvelables, eau, commerce équitable, tri et recyclage des déchets, pesticides, agriculture, tourisme, etc. Ni récent, ni nouveau, mais une piqure de rappel bonne à prendre. Guide, Sabine de Lisle, 112 p, 2006

Bonne lecture,

« Inventer les jardins de demain » est arrivé dans le Circul’livres

Inventer les jardins de demain

Le jardin, on y tient autant qu’à une valeur sûre. Les chiffres sont impressionnants : 17 millions de jardiniers en France, presqu’autant de jardins occupant une superficie de près d’un million d’hectares. Il n’y a pas de raison qu’ils échappent eux aussi à la pression démographique croissante, à l’environnement dégradé et… aux variations climatiques. Et demain ? Ce guide propose un état des lieux, une prise de conscience et des solutions. Guide, Alain Delavie, 104 p, 2017

Bonne lecture,

Panier du mercredi 21 octobre 2020

Pour vous aider à préparer vos menus de la semaine nous postons en principe un article présentant la composition du panier tous les mardis, si on a réussi à joindre nos maraîchers, plus souvent dehors qu’entre 4 murs…

Le panier

  • Poireaux
  • Carottes
  • Pomme de terre prosper
  • Patisson
  • Pain de sucre
  • Echalotte

Et pour le grand panier, ce sera légumes surprises !