Un pain au blé de Noé

Chaque mercredi, Maxime livre un pain de farine paysanne. Demain, 3 novembre, le pain sera au blé de Noé.

Le Blé de Noé est un blé d’hiver et de printemps. Vers 1830, ce blé a été trié dans un lot venant d’ Odessa et transmis au fermier du marquis de Noé, à l’Isle-de-Noé, près de Mirande (Gers), qui a été un des premiers à le cultiver. Cette nouvelle variété a été introduite par M. de Noé dans sa terre en Beauce, d’où elle s’est ensuite rapidement répandue.
Cette céréale attire l’attention de Louis de Vilmorin, qui alors réalise ses premiers travaux généalogiques sur le blé pour obtenir des lignées pures, conservant les mêmes caractères d’une génération à l’autre Le « blé de Noé » a servi à de nombreux croisements. Il a pour point faible d’être sensible à la « rouille du blé ».

Blé de Noé

Bonne découverte !

« Survivant » (2) est arrivé dans le Circul’livres

Survivant, l’histoire du jeune S

Le jeune Satoru explorait une grotte pendant une randonnée avec des amis en montagne, lorsqu’un terrible tremblement de terre l’isole et le bloque dans la cavité. Parvenu à sortir de la caverne, il découvre un Japon ravagé, inondé et détruit, où toute civilisation semble avoir disparue. Coupé de tout contact humain, Satoru va devoir réagir s’il veut vivre. Trouver de l’eau, faire du feu, trouver à manger vont constituer ses soucis principaux, mais aussi trouver un abri pour se protéger d’un ours qui rode et suit sa trace. Enfin, faire face psychologiquement à la peur et la solitude. Cet ouvrage est la version redessinée et actualisée de Survivant paru en 2006. Manga, Saito Takao et Miyagawa Akira, 182 p., 2018.

La première version est également disponible dans le Circul’livres : https://amap-rpl.org/2021/06/12

Bonne lecture !

Panier de mercredi 27 octobre 2021

Pour vous aider à préparer vos menus de la semaine nous joignons nos maraichers tous les mardis. Hélas je n’ai pas pu les joindre hier mais j’ai réussi aujourd’hui … ils sont toujours très occupés, toutefois j’ai pu obtenir le contenu de notre panier, j’espère que vous aurez le temps de le lire.

Voici la liste du panier pour la semaine :

Le panier

  • Pomme de terre fermes de type Lindzer
  • Poireaux
  • Chou « tête de Pierre »
  • Potimarron
  • Oignons
  • Chou Chinois
  • Betteraves cuites rue des haies, crues à Charonne

Et pour le grand panier nous aurons en plus de la salade et des panais

« Encore des patates !? » est arrivé dans le Circul’livres

Encore des patates ! ?

Une bande dessinée pédagogique sur la sécurité sociale de l’alimentation !
Divisée en cinq chapitres, les trois premiers permettent de découvrir les enjeux alimentaires, agricoles, et le fonctionnement du régime général de sécurité sociale entre 1946 et 1967. Les deux derniers sont consacrés à développer l’utopie que représenterait l’idée d’étendre et de perfectionner ce fonctionnement au domaine de la production agricole et alimentaire. Tout un programme ! Bande dessinée, Collectif, 72 p., 2021.

Bonne lecture !

TélérAmap, semaine du 23 au 29 octobre 2021

Cette semaine, dans Télérama, en écologie, quand on cherche, on trouve :

Vive la révolution !

  • samedi 23 octobre sur Arte à 22h30, Bioéconomie : la révolution verte. Des déchets organiques transformés en polymères, des légumineuses ou des champignons se substituant à la viande, de la paille convertie en biodiesel : que ce soit dans le domaine de l’alimentation, de l’énergie ou de la construction, la bioéconomie regroupe l’ensemble des activités de production, de transformation et de valorisation des matières organiques végétales ou animales, marines ou terrestres, également appelées « bioressources ». En plein essor, ce concept qui se veut durable et responsable s’appuie sur des technologies de pointe et mise sur les innovations développées par ces dernières pour briser la dépendance aux énergies fossiles. Mais ce nouveau modèle économique est-il aussi vertueux qu’il veut le faire croire ?
Lire la suite

Panier de mercredi 20 octobre 2021

Pour vous aider à préparer vos menus de la semaine nous joignons nos maraichers tous les mardis. Hélas je n’ai pas pu les joindre hier mais nous avons notre panier, j’espère que vous aurez le temps de le lire

Voici la liste du panier pour la semaine :

Courge spaghetti

Le panier

  • Oignons rouges 500 gr, 1 kg pour les GP
  • Carottes 1kg, 2kgs pour les GP
  • P de T Anais 2Kg, 3Kg pour les GP
  • Chou rouge 1/4, 1/2 pour les GP
  • Bettes 10, 15 pour les GP
  • Salade 1, pour les GP 2
  • Ail 250 gr/ 500 gr

Et pour le grand panier nous aurons en plus 1 chou fleur, 2 fenouils 2 red meat et 1 blue meat

Un pain de petit épeautre

Mercredi 20 octobre, Maxime livrera un pain de petit épeautre ou engrain.

L’engrain est un blé très ancien, vieux de près de 12.000 ans. Très rustique, demandant peu d’eau et ne supportant pas le moindre apport d’engrais, il peut être qualifié de blé bio par excellence. C’est une céréale qui n’a pas subi de manipulation génétique.

C’est une céréale à faible rendement qui donc a longtemps été délaissée. Elle est redécouverte depuis une quarantaine d’années pour sa grande valeur nutritive et son taux de gluten très faible qui en fait une farine particulièrement digeste.

Son décorticage, relativement difficile, affaiblit encore son rendement.

La pâte à pain de petit épeautre doit être beaucoup moins travaillée qu’une pâte à pain à base de blé tendre car le réseau de gluten que l’on crée au moment du pétrissage est très fragile. Les pains lèvent moins.

Bonne découverte !

« PermaComix » est arrivé dans le Circul’livres

PermaComix, Vivre en permaculture, mode d’emploi

Déprimé par sa condition de salarié dans une grande entreprise, Gaëtan, trente ans, a envie de tout plaquer. La découverte inespérée de la permaculture, qui depuis longtemps intrigue et attire sa compagne Izia, lui fournit l’occasion de lâcher prise. À bord d’une camionnette brinquebalante qui devient leur nouvelle maison, et en compagnie de leur chat, ils prennent la route, avec en poche une liste de contacts susceptibles de les aider dans cette aventure qui est aussi une quête de sens. Bande dessinée, Guizou, Cécile Barnéoud, 152 p., 2020.

Bonne lecture,

TélérAmap, semaine du 16 au 22 octobre 2021

Cette semaine, dans Télérama, l’écologie, c’est du lourd :

Se nourrir, autrement

  • samedi 16 octobre sur Ushuaïa TV à 20h50, Cueilleurs par nature. On les croise aux détours d’un chemin sans nous questionner sur leur utilité. Pourtant, les plantes comestibles ont nourri des milliers d’hommes au cours des siècles et se révèlent aujourd’hui comme une merveilleuse opportunité de repenser notre alimentation et notre relation à la nature. En suivant les traces de nos ancêtres chasseurs-cueilleurs, on peut penser en nourrir nos vies modernes.
  • à 21h40, Des légumes dans les villes. L’agriculture urbaine est une réponse concrète au besoin de reconnexion des citadins à la nature ainsi qu’au désir d’une alimentation « locale » plébiscité par les Français. A Paris, dans des quartiers parmi les plus densément peuplés d’Europe, différentes initiatives tentent de dessiner une ville plus humaine et plus autonome pour se nourrir. Certains parlent d’ores-et-déjà des prémices d’une « révolution agricole urbaine mondiale ».
Lire la suite

Génération ZAD – PodCast

6 ans après la COP21, la Conférence de Paris sur les changements climatiques et l’émergence d’une génération Greta Thunberg un peu partout dans le monde, les ZAD, ces Zones à Défendre, font florès mobilisant de plus en plus de militants au point que « ZAD » et « Zadistes » entrent dans le dictionnaire. De Zone d’Aménagement Différé conçue comme un outil de création de secteurs urbains, de zones d’activité ou de réserves foncières, on est passé à Zone à Défendre. À défendre contre la bétonisation, les projets « inutiles », et les aménagements outranciers. 
Un outil de lutte, mais également les bases d’un monde en friche qu’il faut construire dans lequel tout est remis en question, de la façon d’habiter à la façon d’envisager l’autre, la nature, les formes de domination, la démocratie. Une culture en mouvement animée par des militants qui inventent et mettent en pratique des outils de désobéissance et d’occupation inédits.

C’était en septembre, dans LSD La série documentaire, sur France Culture.

Épisode 1 : Rêver un autre monde
Rencontre avec cette « génération ZAD » qui s’organise, s’oppose, se confronte et invente des alternatives nouvelles. Des combats longs et fastidieux mais qui marquent désormais tous les esprits. 58 min

Épisode 2 : Aux origines de la colère
Si la longue histoire des luttes environnementales se raconte par un affrontement du pot de terre contre le pot de fer, les rapports de force actuellement ne sont plus aussi nets : les militants ont appris à combattre sur le terrain du droit. 58 min

Épisode 3 : Notre Dame Des Landes après la victoire, le laboratoire
Notre-Dame-Des-Landes est devenue un symbole bien au-delà de nos frontières. Celui d’un long combat et d’une victoire. Aujourd’hui, place à la construction et à l’invention dans ce bocage, devenu une sorte de laboratoire de reconnexion entre nature et culture. 58 min

Épisode 4 : NO TAV, la zad à l’italienne
Depuis 30 ans, ceux qu’on appelle les opposants « NO TAV » se battent contre la construction de la ligne Lyon-Turin. Leur détermination est telle que pas un seul centimètre de voie ferrée n’a encore vu le jour. 58 min