Dans le circul’livres de Philippe-Auguste

jean-Jacques Rousseau dans son assiette

On connaissait déjà Rousseau comme botaniste et défenseur de la nature mais on apprend quel visionnaire il fut en matière d’alimentation : il prônait en effet – la consommation de produits locaux suivant le rythme des saisons et faisait l’apologie d’une culture que l’on appellerait aujourd’hui « raisonnée ».
A la suite de la réflexion du philosophe sur la nourriture — »L’art de bien se nourrir » et aussi celui du « bien se tenir » — de nombreuses pages sont consacrées à l’art de préparer les aliments, piochés dans sa correspondance, La nouvelle Héloïse et l’Emile. Essai, Jean-Marc Vasseur, 160 p. 2012

 

Bonne lecture,

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s