« L’homme qui plantait des arbres » est arrivé dans le Circul’livres

L’homme qui plantait des arbres

Au cours d’une de ses promenades en Haute-Provence, le narrateur a un jour rencontré un personnage extraordinaire, Elzéard Bouffier, un berger solitaire et paisible qui plante des arbres, des milliers d’arbres.
Écrite à la suite d’un concours du magazine américain Reader’s Digest, la nouvelle a eu un retentissement mondial. Elle est aujourd’hui considérée comme un manifeste à part entière de la cause écologiste. En effet, le berger ne parvient pas seulement à créer une forêt : celle-ci a des conséquences sociales et économiques, qui permettent aux villages des alentours d’accueillir de nouvelles familles alors qu’ils étaient menacés de désertification. Avant même l’invention de la notion de développement durable, la nouvelle en donne ainsi une illustration poétique. Nouvelle, Jean Giono, 32 p., 1953.

Bonne lecture,

Une réflexion sur “« L’homme qui plantait des arbres » est arrivé dans le Circul’livres

  1. Très beau texte, merci Anne ! Et pour ceux qui ont gardé la nostalgie de l’enfance quand on nous lisait des histoires : le lien de la vidéo dessinée avec la voix de Philippe Noiret.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s