Un pain au froment, mélange de variétés

Maxime nous présente souvent son pain comme un mélange de variétés de froment. Ce soir, le mélange de blés anciens vient de l’Aube, à Villehardouin, près de Troyes. Ces variétés de blé barbu ou non, blanc ou rouge, anciens ou moins, ont de jolis noms :

Le Blanc de Saône : blé blanc, de très haute qualité ;

Florence Aurore, variété recherchée pour sa panification ;

La variété Alauda, venue d’Allemagne, est issue de sélection participative récente. Dans des mélanges de blés anciens et modernes resemés, un épi a été sélectionné, puis multiplié, et s’est avéré très intéressant : bel épi, paille solide, bonne productivité ;

Le Barbu du Macônnais : chaque grain arbore une barbe ou arête plus ou moins longue. D’autres céréales (orge, seigle, épeautre, engrain, etc.,) présentent cette caractéristique qui constitue une protection contre les prédateurs.

Le blé Chiddam, du nom d’un village du comté de Sussex, en Angleterre. Paille blanche, droite, ferme, peu élevée, assez fine. … Grain blanc, arrondi, court, très plein. Il serait difficile de dire à combien de variétés de blés s’est appliqué le nom de Chiddam (ou mieux Chidham).

Bonne dégustation,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s