Téléramap, semaine du 9 au 15 octobre 2021

Cette semaine, dans Télérama, les dures leçons d’écologie et de vie paysanne :

C’est pas joli

  • mardi 12 octobre sur Arte à 20h50, Hypermarchés, la chute de l’empire. Le modèle de l’hypermarché a-t-il fait son temps ? Ce concept révolutionnaire du « tout sous le même toit », popularisé en 1963 par Carrefour, a conquis le monde entier. Aujourd’hui, selon certains experts, la toute-puissance de certains groupes serait menacée d’ici dix ans. En cause notamment, la crise du gigantisme, associé à une déshumanisation du commerce et à la surconsommation, pointée du doigt à l’heure des grands défis écologiques. En attendant, c’est la stratégie du sauver ce qui peut l’être, quitte à verser dans des pratiques à la limite de la légalité, qui l’emporte. Pour obtenir des prix toujours plus bas, sans lesquels elles seraient désertées, les grandes enseignes mettent les fournisseurs sous pression au cours de renégociations annuelles réputées difficiles : entretiens dans des box minuscules à la température trafiquée, chaises bancales sabotées pour l’inconfort, discriminations sexistes, violence verbale… Comme le formule le directeur d’un grand groupe, dont les propos sont rapportés dans le documentaire, « ce qui est important, c’est de briser les jambes des fournisseurs. Une fois au sol, on commence à négocier« . Sans compter les contrats qui gardent captifs les franchisés ou les nouvelles alliances européennes de centrales d’achats, particulièrement opaques, qui facturent aux fournisseurs des services qualifiés par certains de « fictifs« . 

Oh ! Paysan !

  • jeudi 14 octobre sur TV5 Monde à 21h, Nous paysans. En à peine un siècle, les paysans français ont vu leur monde être profondément bouleversé. Alors qu’ils constituaient autrefois la grande majorité du pays, ils ne sont plus aujourd’hui qu’une infime minorité et se retrouvent confrontés à un défi immense : continuer à nourrir la France. De la figure du simple métayer décrite par Emile Guillaumin au début du XXe siècle au lourd tribut payé par les paysans durant la Grande Guerre, des prémices de la mécanisation dans l’entre-deux-guerres à la figure ambivalente du paysan sous l’Occupation, de la course effrénée à l’industrialisation dans la France de l’après-guerre à la prise de conscience qu’il faut désormais repenser le modèle agricole et inventer l’agriculture de demain, le film revient sur la longue marche des paysans français.

Qui l’eut cru de grands crus ?

  • jeudi 14 octobre sur France 3 à 22h55, Les raisins de la misère. Mondialement réputée pour ses grands crus et la beauté de ses paysages, la région de Bordeaux est un pilier de notre économie viticole. Châteaux aux noms prestigieux, petites villes médiévales fortifiées, collines verdoyantes… Mais derrière la carte postale, que se cache-t-il ? La journaliste a rencontré des saisonniers de la vigne et du tourisme soumis aux contrats précaires, des militants dénonçant la toxicité des pesticides, des petits viticulteurs bien éloignés des logiques spéculatives des grands groupes, des maires de communes paupérisées à l’ombre des châteaux. Elle décrit les jeux d’influence des lobbies du vin, jusque sur les rangs de l’Assemblée Nationale et au sein du gouvernement. Ou comment, derrière la locomotive des crus prestigieux, se mettent en place des stratégies commerciales décomplexées pour vendre des bouteilles bas de gamme. Cette première enquête d’une jeune journaliste livre un regard à la fois sensible et documenté sur ces « raisins de la misère ». Une plongée au cœur d’un territoire emblématique de notre identité française et de ses inégalités.

Bonne semaine de TV, d’ici et d’ailleurs,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s