TélérAmap, semaine du 27 novembre au 3 décembre 2021

Cette semaine, dans Télérama, en écologie, il y a de quoi faire, aimer, admirer et réfléchir…

Je t‘aime, moi non plus

  • samedi 27 novembre sur Ushuaïa TV à 20h45, Cher Plastique. Une histoire d’amour toxique. « Cher plastique » dresse un état des lieux de la place qu’occupe le plastique dans nos vies et de la relation ambigüe que nous avons avec lui. De sa fabrication à sa fragmentation, ce film raconté sous forme épistolaire nous invite à repenser notre consommation dans un monde où plus de 10 tonnes de plastique sont produites chaque seconde. En parallèle, plusieurs intervenants, qu’ils soient scientifique, politique, consommateur ou sociologue, évoquent également comment changer cette relation toxique.

Écologie, la grande

  • samedi 27 novembre sur Arte à 22h25, Retour à l’âge de glace, l’hypothèse de Zimov. L’hypothèse de Zimov nous plonge aux confins de l’Arctique, dans les steppes de Sibérie. Sergueï Zimov, scientifique russe, et son fils mènent une expérience unique : ils cherchent à reconstruire l’écosystème de l’Âge de glace, pour lutter contre le dégel du permafrost. Ce sol gelé, retenant sous la surface de la terre de puissants gaz à effet de serre, risquerait, en se fragilisant, de libérer sa bombe climatique.

Écologie, la grande aussi

  • samedi 27 novembre sur Arte à 23h55, Acasa, L’adieu au fleuve. Pendant deux décennies, la famille de Gica Enache a pris possession d’un coin de nature aux portes de Bucarest. Dans la zone marécageuse de l’ancien réservoir de Vacaresti, construit sous l’ère Ceausescu, ils vivent sans confort dans une cabane de fortune envahie par les animaux de basse-cour. «Je voulais fuir cette horrible civilisation», explique le père de famille. Pour permettre aux siens de subsister, Vali, l’aîné des neuf enfants, part en ville vendre sa pêche du jour. Avec ses frères, il récupère aussi quelques pièces de monnaie en rapportant au recyclage bouteilles en plastique et canettes trouvées dans les poubelles. Du grand documentaire.

Écologie, la grande histoire

  • mardi 30 novembre sur Arte à 20h50, La grande famine en Irlande. En 1845, tous les champs de pommes de terre sont touchés par un mildiou causé par un parasite venu d’Amérique du Sud. En Irlande, la famine entraînée par la perte des récoltes va durer sept ans, tuer environ un million de personnes et pousser deux millions d’habitants à l’exode. Le réalisateur revient sur cette période marquante pour le pays. Avec les historiens et les spécialistes interviewés, ils rappellent notamment que la crise humanitaire a eu lieu dans l’empire britannique, alors le pays le plus riche et le plus puissant du monde. Elle aurait pu être en partie empêchée.

Bonne semaine de TV. Et d’ailleurs !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s