TélérAmap, semaine du 2 au 8 avril 2022

Cette semaine, dans Télérama, il y en a des raisons pour s’intéresser à l’écologie :

Le cuisinier des Rois

  • samedi 2 avril sur Arte à 20h50, Auguste Escoffier ou la naissance de la gastronomie moderne. Le documentaire est le récit d’une conquête ou comment, au tournant du XXe s., entre le déclin de l’aristocratie et une haute bourgeoisie en plein essor, depuis les fastes du second Empire jusqu’aux bouleversements de la seconde guerre mondiale, un jeune chef visionnaire va révolutionner l’art culinaire et devenir la référence absolue de notre gastronomie. Le portrait est formidablement documenté et mêle images d’archives et de fiction.

Ça chauffe !

  • lundi 4 avril sur France 5 à 21h, Sur le front. Quand le désert approche. Enquête en France sur les pluies de sable venues du Sahara et rencontre avec ceux qui nous protègent contre l’avancée du désert. Voyage au milieu des dunes, dans des villages engloutis ou des cités futuristes sorties du sable, en compagnie d’habitants qui doivent s’adapter à un climat de plus en plus aride. 

Bon ménage

  • lundi 4 avril sur France 3 à 23h20, Des fraises pour le renard. Des agriculteurs fraternisent avec les renards, hébergent les oiseaux migrateurs et accueillent les mauvaises herbes. Il est possible de coexister avec cette nature prétendument encombrante, inutile et nuisible, que l’agriculture conventionnelle a cherché à exterminer avec des pesticides depuis plus de cinquante ans. Une révolution ou simplement un pan méconnu de la biodiversité ?

Ça, c’est du cinéma !

  • mercredi 6 avril sur Arte à 20h55, Les Gardiennes. En 1915, les hommes sont partis à la guerre. Dans les fermes paysannes, ce sont les femmes qui font tourner l’exploitation. Le film retrace ce quotidien-là : labourer, semer, traire les vaches. Hortense à la ferme du Pradier est particulièrement dynamique mais à l’approche des moissons elle a besoin d’une aide et embauche Francine, une jeune commise qui lui sera précieuse. Les tableaux des occupations familières s’enchaînent ainsi que ceux  des événements liés à la guerre : le retour des combattants en permission, l’angoisse et la douleur des femmes à qui le maire vient apprendre la mort d’un proche, l’arrivée des alliés américains.

Il chante

  • mercredi 6 avril sur Ushuaïa TV à 20h45, Des chardonnerets et des hommes. Le chardonneret élégant est comme un emblème national en Algérie. Petit passereau au chant délicat et aux couleurs magnifiques, il passionne les Algériens depuis des siècles. Présent dans chaque maison à Alger, ou presque, l’oiseau chante, depuis ses quelques centimètres carrés de cage, les dernières notes du souvenir du monde sauvage. Chassé à outrance pendant des années, il a quasiment disparu des plaines algériennes et est désormais braconné et importé des pays voisins. Madjid, Toufik, Riad, Sadek et d’autres passionnés, veulent prendre le destin du chardonneret en main et œuvrent, chacun à leur manière, pour lui redonner sa place dans la nature.

Bonne semaine de TV, et d’ailleurs !

2 réflexions sur “TélérAmap, semaine du 2 au 8 avril 2022

  1. Bonjour,
    C’est toujours avec beaucoup d’intérêt que je prends connaissance de cette lettre hebdomadaire, que je me permets parfois de relayer sur notre page facebook et sur notre blog.
    Francis,
    Les paniers de Chantereine

    • Bonjour Francis,

      Merci à vous pour votre curiosité et aux paniers de Chantereine pour le relai !
      La rubrique TélérAmap existe depuis 2014. On relève ainsi les émissions de télévision susceptibles d’intéresser le groupe Amap.

      Amitiés amapiennes,

      Anne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s