La toile des Amap n°12

 

Saviez-vous que, selon le site internet du MIRAMAP (1), on dénombrait en France, en 2015, plus de 2000 (deux mille) AMAP représentant quelque 250 000 amapiens ? Cela doit représenter, en tout cas, des centaines de blogs ou sites comme le nôtre…

Aujourd’hui, ce n’est pas seulement un site internet qui va me servir de support ; j’ai aussi lu un livre et même visionné le DVD qui y est inséré, pour vous parler d’une AMAP pas comme les autres : Une AMAP dans le 9-3 – Une expérience d’éducation populaire en milieu libertaire (pour reprendre titre et sous-titre du livre).

Court Circuit, association dionysaine pour le maintien d’une agriculture paysanne (93 – Saint-Denis), http://www.amap-court-circuit.org

Créée en octobre 2010 à l’instigation de quelques militants libertaires (dans le prolongement de la « Dionyversité », université populaire de Saint-Denis), Court-Circuit – Association dionysienne pour le Maintien d’une agriculture Paysanne (AMAP) – s’inscrit dans une réflexion globale sur les alternatives en actes. Le propos est de fédérer plusieurs centaines de personnes autour d’un projet touchant un acte essentiel de l’activité humaine : se nourrir. A partir de là, Court-Circuit se veut un lieu de rencontre entre une multitude d’initiatives citoyennes, qui sont autogérées par les personnes intéressées sans aucun espace de pouvoir lié à l’existence d’une structure juridique. D’ailleurs, Court-Circuit n’est pas une association ; il n’y a ni président, ni trésorier, ni bureau… mais plusieurs centaines de personnes autogèrent leurs paniers de légumes.

Outre les « professions de foi » (c’est moi qui emploie ces termes) ou la liste des « paniers » possibles (http://www.amap-court-circuit.org/spip.php?article142), le site internet permet de télécharger Le raphia (journal de l’AMAP). Il y a une rubrique Recettes (deux douzaines). Une autre rubrique est consacrée à DionyCoop, dont le but est de créer une alternative à la grande distribution, suite directe de l’Amap court-circuit [« emmerder la grande distribution », comme le dit sans guillemets Jean-Claude, l’un des instigateurs du projet, dans le « DVD produit sans subvention d’une quelconque institution » visionnable sur le site]. Mais, une fois de plus, « La coopérative alimentaire de la Ferme n’a pas de statut juridique ».

A lire aussi, un article concernant Court circuit sur https://reporterre.net/A-Saint-Denis-l-AMAP-est.

Mon avis  :

Il me semble que, porté par un noyau de militants « purs et durs » (je ne crois pas à la « génération spontanée » de l’utopie), Court Circuit s’approprie donc (ou se réapproprie – mais « de quel droit ? ») les termes « association » ou « coopérative » (mais aussi « université »… ou AMAP), connotés de longue date en terme d’entités juridiques. Je me rappelle avoir croisé un membre sous le chapiteau d’un petit cirque il y a plusieurs années, dans le cadre de l’événement « Foire des savoir-faire » à Saint-Denis auquel participait l’Association régionale CIGALES d’Ile-de-France, et (légaliste comme je suis) avoir été « surpris » de cette volonté de NON-rattachement au réseau AMAP IDF que m’exprimait le militant (peut-être Jean-Claude ? Je n’ai pas la mémoire des visages…) avec qui j’avais discuté.

Vu (par moi) comme de Sirius, que penser donc du fait que l’AMAP de Saint-Denis ne souhaite pas être liés à un réseau comme le Réseau AMAP Ile-de-France ? On pourrait dire que c’est une décision actuelle qui leur appartient. Les AMAP se sont construites sur un objectif de diversité et non d’homogénéité : fonctionnements différents, projets politiques parfois différents également. Une situation aussi exceptionnelle ne semble donc pas gênante, tant que ceux qui emploient le terme AMAP en respectent la Charte (version 2010, en ce qui concerne Court-circuit ?)

Pour finir, je signale que le livre évoqué en début du présent billet  – http://editions-libertaires.org/?p=787 – n’est pas le seul ouvrage sur les AMAP que j’ai pu acheter. Un de ces jours, je vous communiquerai une petite bibliographie amapienne.

(1) pour de plus longues listes: http://miramap.org/-Les-AMAP-.html (consulté le 01/05/2017).

Ta d loi du cine, membre de l’AMAP Réunion / Père Lachaise depuis 2010, présent sur la blogosphère depuis 2007.

Connaissant donc un peu le monde des blogs par ailleurs (et son fonctionnement en « réciprocité »), je vous demande de ne pas hésiter à « poster un commentaire » (si possible) en remerciement sous une recette ou un article qui vous a intéressé, sans oublier de mentionner le lien vers notre propre blog (éventuellement le lien de cet article-ci).

 

Une réflexion sur “La toile des Amap n°12

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s