La Toile des AMAP n°155

PénélopeSaviez-vous que, selon le site internet du MIRAMAP (1), on dénombrait en France, en 2015, plus de 2000 (deux mille) « groupes en AMAP » représentant quelque 250 000 amapiens? Cela doit représenter, en tout cas, des centaines de blogs ou sites comme le nôtre…

La présence sur internet des groupes en AMAP présentés cette semaine ne m’avait pas forcément amené à les présenter rapidement après mon premier passage. Mais c’est à peu près le seul point commun pour ces échantillons de trois régions différentes, qui totalisent tout de même plus d’une centaine de recettes. Par ailleurs, avec une AMAP repêchée dans la Moselle [57], je peux aujourd’hui en finir avec la région Grand Est et inclure en conclusion mon traditionnel tableau de synthèse.

Lire la suite

La Toile des AMAP n°154 – 6e regard sur nos correspondants étrangers (la FRACP en Suisse – 2)

PénélopeSaviez-vous que, selon le site internet du MIRAMAP (1), on dénombrait en France, en 2015, plus de 2000 (deux mille) « groupes en AMAP » représentant quelque 250 000 amapiens? Cela doit représenter, en tout cas, des centaines de blogs ou sites comme le nôtre… Mais à l’étranger aussi, ce genre de partenariat s’est implanté. Petit regard extérieur.

Pour ce deuxième article sur l’Agriculture Contractuelle de Proximité en Suisse (romande), je vais élargir un peu le spectre de la variété des statuts juridiques. Parmi les membres de la FRACP (2), le choix des sites ou blogs à présenter n’a pas été simple : tous (sans exception) sont présents sur la Toile. Comme toujours, j’ai privilégié ceux dont le site n’est pas seulement « pratico-pratique » mais offre un intérêt pour des lecteurs au-delà de ses seuls « consom’acteurs », mangeurs ou cueilleurs. Outre le nombre de recettes disponibles, l’angle du jour réside aussi dans la variété des « coups de mains » donnés et/ou demandés.

Lire la suite

La Toile des AMAP n°153

PénélopeSaviez-vous que, selon le site internet du MIRAMAP (1), on dénombrait en France, en 2015, plus de 2000 (deux mille) « groupes en AMAP » représentant quelque 250 000 amapiens? Cela doit représenter, en tout cas, des centaines de blogs ou sites comme le nôtre…

La France a beau être soumise au confinement (selon le décret du 16 mars 2020 portant réglementation des déplacements dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus Covid-19), ce n’est pas une raison, n’est-ce pas, pour que ma visite virtuelle des AMAP s’interrompe. Au contraire, dirais-je presque. Il est vrai que, dans les AMAP, c’est le contact direct qui a de la valeur, mais on peut aussi être content de l’existence d’un site internet. Bref, me voici donc entre Vosges et Rhin, pour parler de l’association RhénAmap et des AMAP qu’elle regroupe dans son périmètre du Sud-Alsace dans le Haut-Rhin [68], pas trop loin de la Suisse. J’avais annoncé il y a déjà quelque temps que je m’intéressais à ce cas singulier, apparaissant au choix comme un énorme « groupe en AMAP » ou comme un réseau très local de « groupes en AMAP » (elle figure comme une entité à part entière sur la carte du MIRAMAP présentée dans TdA 112). Pour cette monographie, je vais d’abord présenter ce qui apparaît sur leur site internet (consulté récemment), puis égrener mes questionnements, et rajouter quelques éléments d’explication tels qu’ils m’ont été donnés.

Lire la suite

La Toile des AMAP n°152 – 5e regard sur nos correspondants étrangers (la FRACP en Suisse – 1)

PénélopeSaviez-vous que, selon le site internet du MIRAMAP (1), on dénombrait en France, en 2015, plus de 2000 (deux mille) « groupes en AMAP » représentant quelque 250 000 amapiens? Cela doit représenter, en tout cas, des centaines de blogs ou sites comme le nôtre… Mais à l’étranger aussi, ce genre de partenariat s’est implanté. Petit regard extérieur.

Après mes trois articles sur le réseau GASAP et les GAS et GAC en Belgique, je me suis donc porté vers la Suisse (francophone) et sa Fédération romande d’agriculture contractuelle de proximité (FRCAP) (2). Il m’a fallu un peu de temps pour étudier un à un chacun de ses membres. Je commence aujourd’hui par présenter trois de ceux-ci, et je reviendrai sur la Fédération elle-même dans une prochaine chronique: j’en ai bien pour plusieurs articles en perspective sur nos semblables étrangers – tous les 15 jours, en semaine impaire, comme mes lecteurs l’auront identifié.

Lire la suite

La Toile des AMAP n°151

PénélopeSaviez-vous que, selon le site internet du MIRAMAP (1), on dénombrait en France, en 2015, plus de 2000 (deux mille) « groupes en AMAP » représentant quelque 250 000 amapiens? Cela doit représenter, en tout cas, des centaines de blogs ou sites comme le nôtre…

Retour en France pour présenter cette semaine trois groupes en AMAP de Haute-Garonne [31]. Cela fait pourtant un certain temps que je pensais en avoir fini avec ce département et ses AMAP. Serait-ce sans fin? Bref, après les avoir présentées, je livrerai à mes lecteurs quelques informations sur la présence amapienne dans diverses communes, départements ou régions.

Lire la suite

La Toile des AMAP n°150 – 4e regard sur nos correspondants étrangers (les GASAP [etc.] en Belgique – 3)

PénélopeSaviez-vous que, selon le site internet du MIRAMAP (1), on dénombrait en France, en 2015, plus de 2000 (deux mille) « groupes en AMAP » représentant quelque 250 000 amapiens? Cela doit représenter, en tout cas, des centaines de blogs ou sites comme le nôtre… Mais à l’étranger aussi, ce genre de partenariat s’est implanté. Petit regard extérieur.

Cette fois-ci, j’en finis avec la Belgique. Contrairement à ce que j’anticipais, je n’ai pas réussi à trouver trois nouveaux sites internet belges de groupes d’achat solidaires à mettre en avant dans cette chronique. J’en présente donc deux seulement. Cela me laisse ensuite de la place pour parler encore un peu de ce qui existe chez nos voisins avec plus ou moins de proximité par rapport à nos AMAP françaises.

Lire la suite

La Toile des AMAP n°149

PénélopeSaviez-vous que, selon le site internet du MIRAMAP (1), on dénombrait en France, en 2015, plus de 2000 (deux mille) « groupes en AMAP » représentant quelque 250 000 amapiens? Cela doit représenter, en tout cas, des centaines de blogs ou sites comme le nôtre…

L’AMAP qui est mon sujet du jour me permet surtout d’évoquer leurs producteurs: une des rares fermes aujourd’hui sous statut de SCOP (société coopérative et participative). Je commence donc par présenter l’AMAP de Belêtre, avant de développer l’association de Belêtre et la coopérative paysanne de Belêtre. Et je finirai en faisant le bilan de mes recherches sur la région Centre Val de Loire dont je termine aujourd’hui le survol.

Lire la suite