La Toile des AMAP N°173 – AMAP étudiantes & systèmes de paniers pour étudiants (4)

PénélopeSaviez-vous que, selon le site internet du MIRAMAP (1), on dénombrait en France, en 2015, plus de 2000 (deux mille) « groupes en AMAP » représentant quelque 250 000 amapiens? Cela doit représenter, en tout cas, des centaines de blogs ou sites comme le nôtre…

La semaine dernière, j’annonçais que je me pencherais vers le public des Facultés de médecine dans le cadre de ma série sur les « mangeurs étudiants ». On pourrait penser que ce public estudiantin est, davantage que d’autres, sensibilisé aux problématiques liant santé et alimentation. Je peux extraire du corpus de mon enquête quelques exemples tirés de leurs « paniers ». Malheureusement, d’autres associations sollicitées ne m’avaient pas répondu.

AMAP_Paniers-d-l-Anoph
AMAP Les Paniers de l’Anoph (44000 Nantes), https://www.facebook.com/groups/1924513030936350/

Anophèle, ça signifie « Association Nantaise Œuvrant pour les Projets Humains et la Lutte contre l’Exclusion ». Il fallait le trouver ! Elle a été créée en 1997. L’AMAP est ouverte à tout le monde, cette année elle a été proposée aux enseignants et personnels de la faculté [de Médecine et Techniques Médicales], même si pour la plus grande partie ce sont des étudiants en santé. Pour en bénéficier, il est nécessaire d’adhérer à l’Anophèle. « L’objectif est de permettre aux étudiants de manger de manière plus saine, tout en soutenant une agriculture locale et plus respectueuse de l’environnement. C’est donc à la fois pour les étudiants mais aussi pour une consommation plus responsable, les deux aspects sont importants. Nous avons organisé un atelier speed cooking en partenariat avec le SUMPS de notre ville, afin de donner des pistes aux étudiants pour mieux manger ».
Chiffres recueillis lors de l’enquête : 36 livraisons (du 12/09/18 au 29/05/19). Possibilité d’un mois d’essai puis engagement pour toute l’année scolaire (jusque fin mai). Nombre de paniers compris dans la fourchette 76-100. Les étudiants s’inscrivent pour l’année, d’une année sur l’autre un peu plus d’une vingtaine se réinscrivent.

J’ai déjà parlé de l’AMAP noisettes croquantes (86000 Poitiers)AMAP_Noisettes_croquantes en février 2020 (TdA 147).
Chiffres recueillis lors de l’enquête : pour le nombre de livraisons dans l’année, « cela dépend des années car nous devons nous adapter à nos vacances scolaires, périodes d’examen. En [2017-]2018 nous avons réalisé 25 distributions et cette année [2018-2019] 28 distributions. Pas de durée d’engagement définie. (…) Nous demandons 5 euros d’adhésion valable à vie sans modalité. Nous informons nos adhérents que ces adhésions sont reversées à l’association humanitaire de notre faculté (Association Laafi Bala). Nous demandons aussi une caution de 6 euros (montant du panier). Nous avons une trentaine d’adhérents réguliers mais sinon nous comptons environ 130 personnes dans notre fichier d’adhérent ».

Quant aux Paniers bio de SOLEM Les-paniers-bio-de-SOLEM à Paris (75), leur présentation remonte seulement à la semaine dernière (TdA 172).

En-dehors du fait que je m’y suis pris de plus en plus tard dans le mois de juin et début juillet 2019, au fur et à mesure que mes recherches me permettaient de découvrir de nouvelles associations et de les contacter « au fil de l’eau », peut-être seules les plus motivées m’ont-elles répondu? Ne m’ont ainsi pas renvoyé mon questionnaire deux autres associations d’étudiants en médecine contactés fin juin 2019, à Montpellier [34] (Paniers bio de l’ACM) et à Strasbourg [67] (l’AAEMS et ses Paniers du terroir). Depuis, j’en ai déniché quelques autres, dans d’autres facs de médecine en France, qui proposent des paniers, mais bien trop tard pour les contacter.

On aurait pu penser que des étudiants en médecine seraient extrêmement sensibles aux enjeux sanitaires induits par la recherche d’une alimentation saine, et seraient donc le «fer de lance» du mouvement AMAP en milieu étudiant à la fac (avec le militantisme qui va avec). Mais les AMAP étudiantes créées à l’initiative de « carabins » (étudiants en Médecine) restent aujourd’hui minoritaires parmi nos « AMAP Campus ». J’ai en fait l’impression (mais je puis me tromper!) que beaucoup (la plupart?) des associations d’étudiants en médecine se présentent sous forme d’association étudiante de type « Corpo[ration] » (ou « association corporative »), même si elles ont bien entendu une ancienneté et une histoire très variables d’une fac à l’autre. Elles ont l’habitude de proposer des services à leurs membres (l’étudiant adhère quasi-systématiquement à sa corpo), tels polycopiés, etc. Le « panier de légumes » (bio, local, facile à commander à volonté…) peut donc apparaître un service comme un autre ? Pour ce qui concerne l’année 2019-2020, on peut même supposer que la crise du Covid-19 a pu faire passer l’alimentation en cadet de leurs soucis.

Cela me fait penser à des phrases que j’ai entendues ou lues de manières diverses: « que ton aliment soit ton médicament! », ou bien « une bonne alimentation est la clé de la bonne santé »… avec des attributions à Hippocrate ou à Socrate quand ce n’était pas à Aristote. Et bien moi, en bon ancien étudiant de culture classique, je dis: « donnez-moi donc la phrase en grec ancien, ou bien, tout au moins, les références exactes dans l’oeuvre de l’auteur concernée, SVP ! ». Le lien entre alimentation et santé était vraisemblablement déjà perçu il y a 25 siècles (au moins). Pour ce qui était écrit exactement sur le sujet, je demande à voir.

J’aurai certainement l’occasion de revenir sur d’autres AMAP ou systèmes de paniers qui fonctionnent pour un public étudiant au sein d’Universités ou de campus universitaires. Mais prochainement (dans deux semaines), je me pencherai aussi sur une autre filière qu’on peut présumer a priori «bien concernée», celle des étudiants en agriculture et agronomie (au sein d’Ecoles d’ingénieurs). J’ai en tout cas déjà traité 15 questionnaires sur les 29 reçus l’an dernier. La semaine prochaine, j’intercale dans ma série en cours (déjà 5 articles en 5 semaines, et encore à peu près autant à venir) une chronique sur quelques AMAP classiques, pour faire un peu recettes.

PS: Un petit article de synthèse «AMAP étudiantes ou Systèmes de paniers pour étudiants: goûtez la différence! » a été publié fin juillet sur le site du réseau AMAP IDF.

(1) pour de plus longues listes: http://miramap.org/-Les-AMAP-.html (consulté le 29/05/2020).

Ta d loi du cine, membre de l’AMAP Réunion / Père Lachaise depuis 2010, présent sur la blogosphère depuis 2007.

Connaissant donc un peu le monde des blogs par ailleurs (et son fonctionnement en « réciprocité »), je vous demande de ne pas hésiter à « poster un commentaire » (si possible) en remerciement sous une recette ou un article qui vous a intéressé, sans oublier de mentionner le lien vers notre propre blog (éventuellement le lien de cet article-ci).

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s