La Toile des AMAP N°182

Pénélope

Saviez-vous que, selon le site internet du MIRAMAP (1), on dénombrait en France, en 2015, plus de 2000 (deux mille) « groupes en AMAP » représentant quelque 250 000 amapiens? Cela doit représenter, en tout cas, des centaines de blogs ou sites comme le nôtre…

Voici encore un article mentionnant une Association étudiante… mais celle-ci ne prend pas place dans la suite de ma série de chroniques précédente. J’ai découvert l’existence de cette association [qui se qualifie elle-même d’AMAP] très récemment, et elle n’avait donc pas été interrogée l’an dernier, mais elle n’est pas la seule dans ce cas – j’aurais facilement une dizaine d’items supplémentaires à interroger si je relançais aujourd’hui mon enquête de 2019. N’ayant pas de raisons de le faire, je me fonde uniquement sur ce que l’on peut connaître d’elle de sa présence sur la Toile (beaucoup de recettes, en tout cas !). Par contre, cela me donne l’occasion d’évoquer un potager maraîcher qui cible précisément la clientèle des étudiants.

AMAP_Mens_Sana_EDL

[AMAP ?] Mens Sana (Ecole du Louvre, 75001 Paris), https://menssanaecoledulouvre.wordpress.com et https://www.facebook.com/EDL.MENS.SANA/

De création assez récente (2018 ou 2019 ?), ce « groupe en AMAP » (à ce stade, j’ai un doute sur le fait que ce mot AMAP soit utilisé à tort ou à raison ?) est destiné aux étudiants de l’Ecole du Louvre. Leur logo en noir et blanc est bien sûr décalqué des quatre saisons d’Arcimboldo. On trouve sur leur site internet une soixantaine de recettes (pour tous les goûts : végétariennes, avec viande ou poisson, internationales, confiseries, …) et certaines sont liées à une rubrique thématique « Une recette – Une spécialité » (reprise dans certains posts de leur page FB). A lire également, quelques articles « santé » regroupés évidemment sous l’intitulé « Mens sana in corpore sano ». Les inscriptions pour les paniers se font par cycles de 4 semaines (75 paniers maximum). Ces paniers sont fournis par le Potager de l’Epinay, et ce n’est certes pas la première fois que je vois une association étudiante fournie par ce potager. Bonne occasion d’en découvrir davantage à son sujet.  

*

*       *

J’ai donc refait quelques recherches, tant parmi les réponses que j’avais obtenues en 2019 d’AMAP ou de Systèmes de paniers pour étudiants en Ile-de-France, que via des informations accessibles sur internet, et voici ce que je pense pouvoir dire aujourd’hui du Potager de l’Epinay.

Lors de mon enquête, en Ile-de-France, parmi les AMAP étudiantes et systèmes de paniers pour étudiants qui m’avaient renvoyé mon questionnaire, plusieurs m’avaient répondu être fourni par le Potager de l’Epinay (ou m’avaient signalé d’autres associations étudiantes fournies par leur producteur [mention systématique de Sciences Po !], à partir de quoi j’ai fait les recoupements). Le tableau ci-dessous résume ces informations.

AssociationLieu de livraisonNb livraisons dans l’année universitaireLivraisonNb paniers hebdo
AMAP (?) Sciences Potirons75007 Paris38 livraisonsLundi (18h-20h)Entre 200 et 220 paniers par semaine
La Cagette des étudiants75003 Paris30 livraisonsLundi (16h-20h)Moins de 25 paniers hebdo
SOLEM75006 ParisUne par semaineLundi (17h-18h30h)25-50
LUPA75005 ParisDébut septembre à fin mai (pause Noël et Pâques)Lundi (16h15-19h)51-75
ELSE91128 Palaiseau40 livraisonsMardi (17h-17h45)30 paniers par semaine

Ce qui représente entre 330 (fourchette basse) et 400 (fourchette haute) paniers hebdomadaires.

J’ai en outre constaté que d’autres associations fournissant des paniers aux étudiants, qui ne m’avaient pas répondu, avaient le même producteur. Il s’agit (ou il s’agissait) de :

– Leg’Ulm (ENS rue d’Ulm, 75005)
La cellule « Paniers Bio » d’AgroParisTech [qui dépend de la section locale de l’association « Ingénieurs Sans Frontières » ?] (75005 Paris)
– Kdi des Grands Moulins (Université de Paris [ex-Paris 7 Denis Diderot], 75013)

Je ne sais pas si ma liste est exhaustive, à jour, ou non…

C’est l’association La Cagette des étudiants (qui ne fonctionne pas en lien avec un établissement d’enseignement, mais à la Maison des Initiatives Etudiantes [75003 Paris]) qui m’a donné les informations les plus détaillées sur le Potager de l’Epinay. Je reprends ci-dessous ce que j’ai déjà publié dans TdA 172 le 29/07/2020 :

«Une des adhérentes connaît Patrick Boumard depuis ses études à Agro Paris en 2008. Installé en 2007 à l’Epinay, cet agriculteur militant cherchait à établir des circuits de distribution directe à Paris, et s’était rapproché des milieux étudiants de grandes écoles (Sciences Po, ENS, Agro…). En 2011, le REFEDD (Réseau Français des Etudiants pour le Développement Durable) crée la Cagette des Etudiants, basée à la Maison des Initiatives Etudiantes, pour rendre cette initiative accessible à tous les étudiants. L’été 2017, Patrick Boumard a transmis son exploitation à deux frères, Christophe et Remy de Groulard, pour pouvoir partir créer une nouvelle activité dans le Maine et Loire [49]. Remy de Groulard avait été apprenti auprès de Patrick en 2007 lors de son BTS Agro. Il travaille ensuite sur des projets de développement agricole en Afrique pendant 6 ans. Puis, il était revenu travailler auprès de Patrick dans le but de préparer la transition pendant 1 an. Il est accompagné dans ce projet par Christophe, son grand frère, en reconversion d’une carrière de pompier. Ils souhaitent perpétuer le projet de Patrick d’une agriculture responsable humainement et écologiquement, axée sur la qualité».

Je suis, du coup, parti à la recherche d’autres informations accessibles sur internet, en vue de mon billet du jour, que j’ai réorganisées ci-dessous comme des questions-réponses.

* Comment les deux frères en sont-ils arrivés à ce métier de maraîcher?
Rémy a étudié à l’ESA Angers et est aussi titulaire du BTSA ACSE.
Christophe a été pompier professionnel durant 15 ans dans l’Essonne (2).

* Quel est le type d’agriculture promu par nos exploitants (3) [+ échange par mail avec Rémy] ?
« Il y a un gros soucis, c’est que tout le monde nous colle le nom générique « AMAP » alors que l’on n’a rien à voir avec le fonctionnement d’une AMAP. Si ce n’est qu’on livre nos légumes dans des cageots. Mais sinon, il n’y a pas d’engagement demandé aux associations, pas de contrats signés, on ne vend pas uniquement notre récolte mais on ajoute aussi à nos paniers des légumes d’autres copains producteurs que nous ne produisons pas sur notre ferme (fruits, champignons, asperges etc.).
Je sais que le réseau des AMAP Ile de France est un peu contrarié par tous les gens qui appellent les paniers de légumes « AMAP » à Paris. Avec nous ça passe parce qu’on est producteur, mais ça pose surtout problème pour des entreprises qui font leur marché à Rungis (potager city) et qui livrent des paniers aux entreprises à prix d’or, et que les gens appellent par défaut « AMAP ». »

* Quel est le nombre de paniers produits chaque semaine?
Environ 1000 « paniers » (100 pour des abonnés qui viennent les chercher à la ferme, le reste essentiellement pour des étudiants (AMAP [‘ai désormais un doute, cf. ci-dessus] ou systèmes de paniers) (2)

* Comment sont-ils distribués?
Livraisons aux associations étudiantes & groupes de paniers pour étudiants les lundi et mardi (2)

* Quelle est la surface exploitée par le Potager de l’Epinay ?
3 hectares, dont 1 hectare de serres (échange par mail avec Rémy)

A de rares exceptions près, je ne m’étais jamais penché sur le fonctionnement des fermes fournissant les innombrables AMAP que j’ai présentées depuis plus de trois ans et demi. Concernant le Potager de l’Epinay, je retiens surtout que c’est tout un ensemble, avec la clientèle qui avait été développée, qui a été transmis de l’exploitant initial à ses successeurs. Il s’agit d’un « potager » en maraîchage avec deux personnes, ce qui constitue bien un autre modèle que celui de la ferme sous statut de coopérative (Belêtre) que j’avais présentée ici.

Je n’aurai sans doute plus beaucoup d’occasions de revenir sur ce sujet. Mes chroniques régulières du mercredi s’achèvent ici, cette semaine, même si je ne m’interdis aucunement, de temps en temps, de revenir traiter un sujet particulier, ou de parler de telle ou telle AMAP vraiment intéressante. Bien entendu, je prendrai la peine de regarder les sites ou blogs de celles qui de leur côté auront fait part de leur intérêt pour cette rubrique!

Je souhaitais en finir sur un chiffre rond… mais je reste tout à fait capable de compliquer les choses! Il y a bien eu 183 chroniques depuis le mercredi 17 avril 2017 (je vous laisse vérifier – une seule n’est pas datée d’un mercredi), + 4 « hors-série » (logiciels & plateforme). J’ai rédigé quelques monographies et n’ai pas parlé exclusivement d’AMAP «officielles» (mais aussi des PAMA, AMAPéi, associations de paniers, collectifs d’achats, etc.). Les deux « sous-séries » de ma Toile des AMAP (présentées comme telles) correspondent à «regard sur nos correspondants étrangers» (9 articles) et à «AMAP étudiantes & Systèmes de Paniers pour étudiants» (10 articles). Ce numéro 182 clôt donc la série.

(1) pour de plus longues listes: http://miramap.org/-Les-AMAP-.html (consulté le 14/08/2020).

(2) https://www.rt78.fr/portraits/christophe-de-groulard

(3) https://www.youtube.com/watch?v=43Evmk68ZH8

Ta d loi du cine, membre de l’AMAP Réunion / Père Lachaise depuis 2010, présent sur la blogosphère depuis 2007.

Connaissant donc un peu le monde des blogs par ailleurs (et son fonctionnement en « réciprocité »), je vous demande de ne pas hésiter à « poster un commentaire » (si possible) en remerciement sous une recette ou un article qui vous a intéressé, sans oublier de mentionner le lien vers notre propre blog (éventuellement le lien de cet article-ci).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s