Dans le circul’livres de Philippe-Auguste

Didier, la 5e roue du tracteur
Didier, agriculteur, souffre de solitude et du manque d’Amour. A 45 ans, Didier ne l’a ni connu, ni donné !
Cette chronique intimiste et sociale a pour toile de fond la misère affective du monde rural. Une misère sur laquelle souffle le grand vent de la liberté sexuelle et le déploiement d’Internet. L’album est plein d’humour, de tendresse et de réalismes. Les dialogues sont calibrés et font mouche. Les couleurs sont vives et acidulées. Le sujet pétille. Bande dessinée, Ravard et Rabaté, 80 p, 2018.

 

 

Bonne lecture,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s