Dans le circul’livres de Philippe-Auguste

Egologie
Ecologie, individualisme et course au bonheur. Vous avez bien lu égologie, avec un « g » ! Une réflexion et une mise en garde sur nos changements d’habitude en manière d’écologie. La posture écologiste tend à flatter l’individu dans sa vie quotidienne au détriment de la portée sociale et collective. Développement personnel, habitats groupés, jardins partagés… : face au désastre capitaliste, l’écologie se présente comme une réponse globale et positive. Cette vision de l’écologie succomberait à la logique libérale dominante, signant le triomphe de l’individualisme ? Essai, Aude Vidal, 120 p, 2017.

 

 

Bonne lecture,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s