La Toile des AMAP n°96

PénélopeSaviez-vous que, selon le site internet du MIRAMAP (1), on dénombrait en France, en 2015, plus de 2000 (deux mille) « groupes en AMAP » représentant quelque 250 000 amapiens? Cela doit représenter, en tout cas, des centaines de blogs ou sites comme le nôtre…

Je fais en sorte, cette semaine, de piocher dans trois des départements de Provence Alpes Côte d’Azur. Deux des « groupes en AMAP » ont été dénichés (leurs noms d’abord, ensuite leur présence sur internet, vérification faite) ailleurs que sur la « liste officielle » (membres du réseau Les AMAP de Provence). Pour apparaître ici, le contenu de leurs sites ou blogs a forcément « un petit quelque chose en plus ». Mais c’est vrai que, pour ce qui concerne l’inventivité – ou non – de leur « identité visuelle » (logos…), je n’ai pas spécialement trouvé matière à m’extasier.

AMAP_de_Saint-Cannat

AMAP de Saint-Cannat (13760), http://amapdesaintcannat.fr et https://fr-fr.facebook.com/amapdesaintcannat/

Sur le blog de cette AMAP créée en 2007 (pas répertoriée sur le site des AMAP de Provence, mais sur Avenir Bio), le nombre des  recettes mises en ligne semble continuer à augmenter à bonne cadence (j’en ai compté 50). Mais j’ai surtout apprécié le code de l’amapien (en 10 points) « à lire, méditer, savourer … et appliquer ! ».

AMAP_de_Lorgues_Motive-e-s

AMAP des Motivé-e-s (83510 Lorgues), https://www.amaplesmotives.com et http://amap.lorgues.over-blog.com

La publication de cette association au Journal officiel date de décembre 2008 (idem). Leur blog a été actif jusqu’en juillet 2015, et on peut y trouver 68 recettes, ainsi qu’une rubrique « A lire ou à voir ». Le « site institutionnel » qui a pris la suite sur WordPress n’offre par contre rien à signaler (envisagé sous le prisme particulier de mes chroniques, bien entendu).

AMAP_VertSolidaire_Caromb

AMAP Vert Solidaire (84330 Caromb), http://vertsolidaire.over-blog.com

Je vais surtout mettre en avant la très riche rubrique « Recettes » (pas loin de 240 différentes, avec un classement plus ou moins alphabétique, sous l’intitulé « Comment cuisiner le-la-les… ? »). A part ça, j’ignore si cette AMAP créée en avril 2010 est toujours en fonctionnement? Le dernier billet de son blog date de mai 2017 (les premiers remontant à 2012…).
Edit: j’ai eu confirmation par un mail reçu le 13/02/19 que l’association Vert Solidaire est bel et bien existante et se porte bien. Un CA motivé (12 personnes au moins) organise depuis 5 ans une fête annuelle, « Objectif Km0 ». Par contre, le blog est en pause depuis 2 ans dans l’attente de trouver un autre animateur.

*

*         *

J’ai effectué très récemment une « vérification » sur le site du Journal Officiel (Associations), en cherchant s’il y avait eu des dissolutions d’AMAP. Les recherches sur « Association maintien agriculture paysanne » puis « AMAP » m’en ont ramené un total de 44 entre mai 2006 et décembre 2018. Et quatre d’entre elles avaient été citées dans mes rubriques, parce qu’on trouve encore en ligne leur trace sur internet avec du contenu qui demeure intéressant, par rapport à la « ligne éditoriale » que j’ai choisie pour la présente rubrique. C’est un des biais que j’ai identifiés : un groupe en AMAP qui ne fonctionne plus, mais ayant laissé en ligne du contenu très riche, sera mentionné éventuellement… tandis que des « groupes en AMAP » plus « discrets » sur la toile, ou ne proposant aucun « contenu d’intérêt général », ne seront jamais évoqués ici par moi ! En allant plus loin dans mes réflexions, cette question de la cessation d’activité d’un « groupe en AMAP » n’est pas simple à détecter. Toutes les associations loi 1901 ne prennent pas la peine d’effectuer les démarches administratives et juridiques pour acter leur dissolution. Il peut y avoir arrêt d’une présence « sur le terrain » sans disparition « formelle » de la personne morale. En outre, certains « groupes en AMAP » fonctionnent (parfois durant des années) en « association de fait », sans avoir voulu mettre en place une « association loi 1901 ». Elles peuvent s’arrêter tout aussi simplement sans que ce soit détectable « de loin ». A l’inverse, je suppose qu’on ne peut se baser uniquement sur le fait qu’une AMAP a été déclarée en association loi 1901 pour être sûr, quelques années plus tard, qu’elle fonctionne : un groupe lancé dans l’enthousiasme a tout à fait pu ne pas réussir à nouer une relation satisfaisante avec un ou plusieurs paysans sur la durée – sans pour autant acter cet échec par une dissolution en bonne et due forme. En tout cas, depuis le 19 avril 2017 (et le début de mes chroniques) ce sont près d’une centaine d’associations « AMAP » (ou « association pour maintien agriculture paysanne » – la déduplication d’avec le résultat précédent en rajoute à peine une dizaine) qui ont été créées. Je suppose que j’ai dû en citer quelques-unes, même si elles n’ont pas forcément eu le temps de mettre énormément de contenu d’intérêt général sur notre Toile des AMAP…

 

(1) pour de plus longues listes: http://miramap.org/-Les-AMAP-.html (consulté le 23/12/2018).

Ta d loi du cine, membre de l’AMAP Réunion / Père Lachaise depuis 2010, présent sur la blogosphère depuis 2007.

Connaissant donc un peu le monde des blogs par ailleurs (et son fonctionnement en « réciprocité »), je vous demande de ne pas hésiter à « poster un commentaire » (si possible) en remerciement sous une recette ou un article qui vous a intéressé, sans oublier de mentionner le lien vers notre propre blog (éventuellement le lien de cet article-ci).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s