La Toile des AMAP n°78

PénélopeSaviez-vous que, selon le site internet du MIRAMAP (1), on dénombrait en France, en 2015, plus de 2000 (deux mille) « groupes en AMAP » représentant quelque 250 000 amapiens? Cela doit représenter, en tout cas, des centaines de blogs ou sites comme le nôtre…

Il n’est pas évident pour moi de sélectionner des AMAP dans le « 44 » pour la qualité de leur présence sur internet. Nombre d’AMAP de Loire-Atlantique ont développé de nombreuses rubriques et les alimentent régulièrement sur les « pages mutualisées » de l’association collégiale « Inter AMAP44 », qu’elles ont personnalisées avec leur propre logo (j’en ai compté 28). Du coup, même si c’est dans le cadre d’un outil intégré, j’avais bien envie de montrer la richesse du contenu mis en ligne. A noter que certaines AMAP indiquent ces pages comme étant leur « site web », tandis que d’autres ne le font pas… Cet outil mérite en tout cas que je m’y intéresse!

AMAP_quiramenesafraise

AMAP qui ramène sa fraise (44400 Rezé), http://amapqrsfreze44.over-blog.com et https://www.facebook.com/LAmap-qui-ram%C3%A8ne-sa-fraise-528437840638869/ et http://amapqrsf.blogspot.com/

AMAP née en 2011. Après un 1er blog(spot) qui n’avait été qu’un « feu de paille » (7 articles en 2011), plus d’une centaine d’articles sont présents sur le second, dont une quarantaine de recettes (non rapatriées sur amap44). J’ai noté le « Relevé de décisions prises par le Conseil collégial (23 mai 2018) : sur la communication : décision de ne plus utiliser le blog et facebook et de privilégier panier local (…) ». A noter qu’un des billets dudit blog donnait un lien intéressant pour ce qui concerne les « associations collégiales » (association loi 1901 ne comportant pas de dirigeants).

AMAP_de_l_HippodromeAMAP de l’Hippodrome (44300 Nantes), http://www.amap44.org/amap-de-l-hippodrome/

Très bonne utilisation du site AMAP44. 36 recettes. Créée en 2006. Intéressant : lors de leur réunion annuelle du 31/05/18 (il ne s’agit pas d’une « Assemblée Générale » puisqu’ils ne sont pas constitués en association loi 1901), les amapiens se sont expressément posé la question de l’usage de FB (réponse : non). A cette même réunion, les pêcheurs qui fournissent leurs poissons n’étaient pas présents. J’ai noté que l’AMAP poisson Hippodrome a, elle, vu le jour en septembre 2010. Ce lieu de distribution de poissons de l’Île d’Yeu réunit les AMAPS : des Renards (Boissière); de l’Hippodrome; de Gesvrine; de la Prime (Sainte-Thérèse); Charles Lebourg (Orrion Loquidy) [déjà évoquée précédemment].

AMAP_Saint-Michel_sur_Tharon

AMAP de Saint-Michel / Tharon (44730 Saint-Michel-Chef-Chef), http://amap-st-michel-tharon.blogspot.fr et http://www.amap44.org/amap-de-st-michel/

Pour rester dans le champ concernant la vie associative, l’AG du 7 avril 2017 de cette AMAP a vu Président et Trésorier démissionner en raison de la charge de travail trop importante que représentaient leurs postes, dans le but de remettre en question un fonctionnement trop centralisé, et en souhaitant davantage d’implication de tous les amapiens… Plus positivement, on peut trouver plusieurs dizaines de recettes (fichiers .doc) sur leur site à l’adresse du réseau des AMAP de Loire-Atlantique.

 

Après mûre réflexion, voici, selon moi, les avantages ou inconvénients d’avoir un « portail » permettant aux AMAP locales d’y créer leur propre présence internet (rubriques de base + parties personnalisables):

Pour celles qui n’avaient rien auparavant, c’est un avantage évident (facilité…). Rien n’empêche celles qui étaient déjà présentes sur internet de conserver leur site ou blog et même d’en poursuivre la tenue à jour, soit en animant également (plus ou moins) les pages du site portail, soit en donnant juste leur(s) adresse(s) internet sur le portail. Par contre, pour les AMAP qui se créent et découvrent le portail à leur disposition, cette « solution de facilité » risque de ne jamais faire émerger une créativité différente (en terme de graphisme ou d’originalité de contenu), puisqu’il ne s’agira pas de création absolument ex nihilo, mais que l’outil comporte quelques contraintes en terme de maquettage, de fonctionnalités et de charte graphique collectives (disposition et couleur des onglets, localisation des visuels…). On a besoin de davantage d’imagination pour rajouter quelque chose à la solution de facilité pré-existante que pour partir d’une feuille blanche où tout est à inventer, dans une des innombrables plateformes disponibles pour créer un blog ou un site sur internet. A mon avis, tout en fournissant un minimum de visibilité aux « groupes en AMAP » qui n’avaient rien, cela crée un peu un appauvrissement de la diversité générale…

Cela dit, il me reste encore quelques AMAP dans le « 44 », et la plupart des autres départements des Pays de la Loire, à visiter! Et ce sera l’occasion de creuser l’historique de ce portail internet des AMAP de Loire Atlantique et de ses liens avec « Energie locale » et « Panier local ».

(1) pour de plus longues listes: http://miramap.org/-Les-AMAP-.html (consulté le 01/10/2018).

Ta d loi du cine, membre de l’AMAP Réunion / Père Lachaise depuis 2010, présent sur la blogosphère depuis 2007.

Connaissant donc un peu le monde des blogs par ailleurs (et son fonctionnement en « réciprocité »), je vous demande de ne pas hésiter à « poster un commentaire » (si possible) en remerciement sous une recette ou un article qui vous a intéressé, sans oublier de mentionner le lien vers notre propre blog (éventuellement le lien de cet article-ci).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s