TélérAmap, semaine du 2 au 8 mars 2019

Avec Télérama, il y a de la variété :

Ce fut la guerre

samedi 2 mars, Arte 22h35. Epaves et pollution. Les larmes noires de l’océan. Les épaves en question ce sont celles des navires coulés par les bombardements de la seconde guerre mondiale. Il y en quelques 6300 recensées au fond des océans du globe, bourrées d’hydrocarbures hautement toxiques qui s’échappent ou risquent de s’échapper des cuves complètement corrodées. Le pompage de ces cuves, à titre de protection, serait une opération hautement coûteuse et les responsabilités juridiques des Etats n’arrivent pas à s’établir.

Energique

samedi 2 mars, Ushuaïa TV 20h40. Le dilemme nucléaire. Comment alimenter l’humanité en électricité sans gaz, sans charbon, sans vent, quand il fait nuit noire et sans capacité de stockage ? Spécialisé dans le journalisme scientifique, l’auteur a choisi le camp des pro-nucléaires et son reportage est, hum, passablement orienté. Cependant certains passages sont pédagogiques et tout de même intéressants.

Chronique paysanne

dimanche 3 mars, OCS City 22h30. Seule la terre. Johnny  vit dans la ferme familiale du Yorkshire entre son père diminué par un accident vasculaire, et sa grand-mère. Son quotidien est marqué par le dur travail auprès des bêtes, des escapades solitaires au bar de la ville voisine où il s’enivre durement et des aventures sans lendemain avec de jeunes hommes. Alors que la saison de l’agnelage approche et que la santé du patriarche décline, le seul candidat à postuler pour travailler à la ferme est un saisonnier roumain, Gheorghe Ionescu. Au départ conflictuelle, leur relation finit par basculer et le sentiment amoureux apparaît. Film de Francis Lee, R.-U. 2017

 

Réchauffement  climatique

lundi 4 mars, Ushuaïa TV 20h40. Lumière sous l’Arctique. La famille Bardout, parents et enfant, explorent l’Arctique en voilier. Durant l’été 2017, leur défi est d’emprunter le chenal qui relie l’Atlantique au Pacifique par le Grand-Nord et que le réchauffement climatique rend accessible à la navigation. Entre mission scientifique et récit d’aventures, le reportage a des images superbes et le souffle de l’épopée.

 

 

Bonne semaine de TV et d’ailleurs,

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s