« La cause végane, un nouvel intégrisme ? » est arrivé dans le Circul’livres

La cause dégante. Un nouvel intégrisme ?

Qui sont vraiment les véganes ? Et les antispécistes ? Dans un contexte où l’alimentation industrielle a réduit certains animaux à des « usines à viande », décider de ne plus consommer de produits d’origine animale, est-ce avoir une vision politique et sociale du monde ? Une réflexion écologique ? nutritionnelle ? Souffrance animale, agriculture, nutrition… Avec une approche journalistique, l’auteur interroge une historienne des sciences et de l’environnement, un anthropologue, un éleveur, un nutritionniste, un juriste (végétarien)… et le fondateur de l’association antispéciste L.214. Au fil de ses rencontres, l’auteur remet en question beaucoup des hypothèses du véganisme et construit un argumentaire solide en faveur du maintien de l’élevage : pourrait-on raisonnablement se passer du fumier animal ? Le bilan impact environnement/apport calorique est-il si défavorable à l’alimentation carnée ? Et quid des paysans et des paysages ? Et que penser de remplacer les produits d’origine animale par des produits ultra-transformés ? Car du côté de la Silicon Valley et des Gafam, on mise beaucoup sur le marché de la viande de synthèse… Mais le débat est ouvert et nous voilà invités à revoir nos pratiques de consommation et à réfléchir au monde dans lequel nous voulons vivre. Enquête, Frédéric Denhez, 216 p. 2019.

Bonne lecture,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s