La Toile des AMAP n°42

Pénélope

Saviez-vous que, selon le site internet du MIRAMAP (1), on dénombrait en France, en 2015, plus de 2000 (deux mille) AMAP représentant quelque 250 000 amapiens? Cela doit représenter, en tout cas, des centaines de blogs ou sites comme le nôtre…

 

Nous voici bientôt au mois de février. La nature redémarre, les plantations pour nos légumes notamment… En apiculture, c’est le moment (selon les conditions locales bien entendu) où la ruche « se réactive » avec reprise de ponte de la reine pour la naissance des premières abeilles de printemps (selon les conditions locales) trois semaines plus tard. Sous cet angle, j’ai donc choisi de présenter quelques AMAP qui donnent des informations sur nos productrices de miel, dans différentes régions et de différentes manières.

AMAP_MJC_Ermont AMAP MJC Ermont (95120), http://www.mjcermont.com/index.php/amap

Une AMAP qui propose différents contrats (légumes, pain, volailles, viandes, champignons, poissons…) et parmi eux un contrat « miel », j’en ai déjà vu un certain nombre. Ce qui me fait mentionner celle-ci (pour un petit retour en IDF), c’est que l’AMAP constitue seulement une des activités proposées aux familles adhérentes à la Maison des Jeunes et de la Culture d’Ermont. Il existe par ailleurs à la MJC un « groupe apiculture » (10 ruches installées dans 10 jardins) [de même qu’il y a un « groupe théâtral »], cependant que le miel proposé aux amapiens est bien produit par une apicultrice extérieure.

PotagerdeBeaumesnil-1001legumes AMAP 1001 légumes – Le Potager de Beaumesnil (27410 Mesnil en Ouche), http://www.1001legumes.com et https://fr-fr.facebook.com/Potager-de-Beaumesnil-Association-Mille-et-un-l%C3%A9gumes-179668015377466/

L’association 1001 légumes, membre du réseau des AMAP de Normandie, gère un potager conservatoire à vocation touristique et pédagogique où plus de 500 variétés de légumes sont cultivés. Outre les paniers hebdomadaires produits par « Le potager de Beaumesnil » (j’ai relevé l’absence du mot AMAP dans les contrats [mais les légumes produits semblent être aussi écoulés en partenariat avec deux « vraies » AMAP sauf erreur de ma part]), sont aussi proposées sur place d’autres activités, notamment un rucher-école, des ateliers jardinage, cuisine, nature… Je n’ai pas compté s’il y avait bien « 1001 recettes » dans le fascicule homonyme en téléchargement sur le site (à l’occasion des 10 ans de l’association).

Appam-AMAP AMAP Appam’amap (09100 Pamiers), http://apam-amap.org et https://www.facebook.com/amappamiers/

Grâce à cette AMAP et aux deux apicultrices qui la fournissent, j’ai découvert le miel pressé. Pour ma part, j’ignorais tout de cette technique, alors que je participe depuis des années à des miellées dans mon cadre familial (tourner la manivelle de l’extracteur durant des heures…). Extraire le miel par pression et non par centrifugation est susceptible, semble-t-il, d’améliorer les vertus gustatives et qualitatives du miel, tout en apportant des revenus plus importants à l’apiculteur (ce miel peut en principe se vendre plus cher), sous condition qu’il adapte sa manière d’effectuer la récolte du miel. Interrogées par mail pour demande de précisions, les apicultrices en question m’ont répondu qu’elles « [étaient] ravies de [ma] curiosité. [Elles ont] développé une apiculture professionnelle autour du pressage du miel. La majeure partie de [leur] production est distribuée en Amap du réseau Midi-Pyrénées. [Elles travaillent] en Dadant [format de ruche, NDLR]. [Elles ont] juste retiré les fils des [cadres de] hausses pour que les abeilles bâtissent l’ensemble de la cire servant à recevoir le nectar de chaque miellée. (…). Grâce à cette méthode [elles sont] convaincues d’avoir un miel d’une très bonne pureté, car la cire est vierge de toute résidu. [Elles sont] également auto-suffisantes en cire pour le maintien et développement de [leur] cheptel. Cette méthode est tournée vers la qualité et non la quantité. » Enfin, j’ai noté qu’était étudiée par Appam’AMAP l’éventualité d’un contrat « Truite bio »…

Comme déjà dit, nombreuses sont par ailleurs en France les AMAP à proposer des contrats « miel », avec souvent des producteurs prêts à faire découvrir l’apiculture. J’avais déjà parlé le 11/10/2017 (TdA n°26) de l’AMAP La Courgette rieuse et de l’atelier d’extraction de miel qu’ont pu vivre ses enfants (printemps 2016).

Pour finir, un peu hors sujet par rapport aux AMAP, mais dans le droit fil du présent billet thématique, je me permets de signaler à mes lecteurs un apiculteur professionnel qui a développé depuis une douzaine d’années toute une activité pour promouvoir le miel pressé: invention de matériel, vente de ses produits et de matériel, cours et pédagogie (stages, livres, vidéos…)… et site internet très riche en contenu: http://www.abeille-et-nature.com. Le point que j’en retiens est qu’il ne faut pas s’illusionner en prétendant s’improviser apiculteur professionnel et en vivre du jour au lendemain, ni espérer le devenir sans investissements de bon niveau en argent et en temps. Pour de l’apiculture « de loisirs », les conditions sont différentes bien entendu.

(1) pour de plus longues listes: http://miramap.org/-Les-AMAP-.html (consulté le 15/01/2018).

Ta d loi du cine, membre de l’AMAP Réunion / Père Lachaise depuis 2010, présent sur la blogosphère depuis 2007.

Connaissant donc un peu le monde des blogs par ailleurs (et son fonctionnement en « réciprocité »), je vous demande de ne pas hésiter à « poster un commentaire » (si possible) en remerciement sous une recette ou un article qui vous a intéressé, sans oublier de mentionner le lien vers notre propre blog (éventuellement le lien de cet article-ci).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s