La Toile des AMAP n°82

PénélopeSaviez-vous que, selon le site internet du MIRAMAP (1), on dénombrait en France, en 2015, plus de 2000 (deux mille) « groupes en AMAP » représentant quelque 250 000 amapiens? Cela doit représenter, en tout cas, des centaines de blogs ou sites comme le nôtre…

Une remarque préliminaire: les AMAP dont j’ai choisi de mettre en avant cette semaine la présence sur la Toile se nomment généralement d’après le nom de leur localité (ou d’après l’adjectif correspondant au gentilé), ou le lieudit, ou même la rue de leur lieu de distribution, ou le bar qui les accueille, ou encore la ferme… Vérification faite, en Loire-Atlantique, seules une trentaine d’AMAP sur 127 ont un nom un tant soit peu « recherché », ai-je trouvé! Et, autre point commun de ma sélection du jour, leurs visuels, bien que très différents, partagent un peu le même nuancier. En fin d’article, vous trouverez le fruit de mes recherches concernant les relations entre l’InterAMAP 44, l’outil Panier Local, l’association Energie locale…

AMAP_paimblotine AMAP Paimblotine (44560 Paimboeuf), http://amappaimblotine.unblog.fr

Joli logo, qu’il faut aller chercher dans la page « Infos pratiques 😉 ». Rubrique « Actualités » avec infos locales. 14 billets répertoriés dans la rubrique « recettes ». Enfin, j’y ai aussi découvert la présentation puis le contrat proposé par un « paysan pastier » pour l’AMAP.

AMAP_Thouare-sur-Loire

AMAP de Thouaré sur Loire (44470), https://amapthouare44.blog4ever.com

Créée en mars 2010. Une quarantaine de recettes (2015-16) compilées dans un doc de 18 pages, accessible en cliquant sur « Miam » dans la page dédiée… A noter aussi, des consignes de stationnement de véhicules très précises (incluant le port de gilets jaunes par les enfants !) lors des livraisons.

AMAP_de_TreilleresAMAP de Treillières (44119), http://www.amapdetreillieres.fr, http://www.amaptreillieres.org et http://www.recettes4saisons.fr/

Un peu de militantisme sur le site… (déjà ancien ?). Blog « recettes » dédié (ils ont aussi un blog avec les coupures de presse…).

*

*             *

Comme annoncé il y a quelques semaines, je me suis intéressé à l’historique des articulations entre les sites interAMAP44, l’outil Panier Local, l’association Energie locale pour essayer de répondre au « QQQOCP » . Cette abréviation de questionnement journalistique signifie « Qui quoi quand où comment pourquoi », on peut aussi lui ajouter « combien »… Je condense ici en quelques lignes bon nombre de pages web d’informations éparses.

En 2007, Ludovic, amapien de l’AMAP de l’Ile, crée un outil internet (« Panier Local » – il fallait bien un nom !) pour permettre à leurs producteurs de suivre les contrats et les commandes, et aux mangeurs de préciser leurs commandes en cours de contrat (dans le respect du contrat AMAP). L’association Energie locale est déclarée le 7 février 2007 (JO du 24/02/2007). Proposant ses services à l’association « Inter AMAP 44 », elle met progressivement en place la gestion du site internet de celle-ci au bénéfice des AMAP locales (le réseau s’affiche comme « dynamisé par Panier local »). Parallèlement, certaines AMAP de Loire-Atlantique (dont la quasi-totalité des AMAP Poisson ?) se mettent à utiliser l’outil Panier Local, conçu comme une « coopérative numérique » en perpétuelle amélioration (en fonction des moyens disponibles). Elles versent aujourd’hui à Energie locale une cotisation annuelle basée sur 2 euros par contrat géré. En 2011, le projet sort de sa phase associative pour devenir un projet d’entreprise. Ludovic crée en juin 2012 une SARL (aujourd’hui nommée « Cleop ») afin de proposer l’outil à un public de professionnels des circuits courts (avec davantage de possibilités que les AMAP pour financer un service correspondant à leurs attentes). On compte 111 clients de cette catégorie (plateformes territoriales). Panier local affiche 8 salariés aujourd’hui. Fin octobre 2018, j’ai compté pas loin de 80 AMAP utilisatrices de Panier Local. Voici leur ventilation par département [nombre] : 28 [1], 38 [5], 44 [48], 49 [1], 57 [1], 59 [2], 61 [9], 66 [1], 69 [2], 72 [1], 73 [2], 75 [3], + 2 ou 3 fausses AMAP « de démonstration ». L’outil (commande en ligne et gestion de livraisons de proximité) est également mis gratuitement à disposition d’une soixantaine de producteurs de Loire Atlantique regroupés au sein de l’association Terroirs 44 (créée il y a 30 ans). Il propose aussi une offre payante pour les autres groupements de producteurs.

J’espère avoir bien résumé. Tout cela m’a, en tout cas, donné l’idée de questionner directement les concepteurs de différents autres outils (logiciels, plateformes, outils en ligne…) de gestion d’AMAP, pour aller plus loin que mon article du 7 juin 2017 (TdA n°8). Résultats, si tout va bien, dans un (ou plusieurs) prochain(s) article(s)!

(1) pour de plus longues listes: http://miramap.org/-Les-AMAP-.html (consulté le 01/10/2018).

Ta d loi du cine, membre de l’AMAP Réunion / Père Lachaise depuis 2010, présent sur la blogosphère depuis 2007.

Connaissant donc un peu le monde des blogs par ailleurs (et son fonctionnement en « réciprocité »), je vous demande de ne pas hésiter à « poster un commentaire » (si possible) en remerciement sous une recette ou un article qui vous a intéressé, sans oublier de mentionner le lien vers notre propre blog (éventuellement le lien de cet article-ci).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s